Protection et mise en valeur de l'embouchure de la rivière Vincelotte: la
conservation en action

CAP-SAINT-IGNACE, QC, le 24 août /CNW Telbec/ - Conservation de la nature et la Fondation Hydro-Québec pour l'environnement ont annoncé officiellement aujourd'hui la protection de l'embouchure de la rivière Vincelotte, à Cap-St-Ignace dans la région de Chaudière-Appalaches. Une propriété de 2,1 hectares a ainsi été acquise afin de protéger ce site d'une grande valeur écologique et de le rendre accessible au public. La valeur totale du projet est estimée à 238 000 $. En plus des partenaires du projet étaient présents le maire de Cap-Saint-Ignace, André Clavet, ainsi que les députés Bernard Généreux et Norbert Morin.

« La richesse de l'estuaire d'eau douce du Saint-Laurent mérite d'être protégée et la mise en valeur du milieu naturel situé à l'embouchure de la rivière Vincelotte contribuera à la protection d'un écosystème aquatique et riverain remarquable ainsi qu'à celle d'espèces floristiques que l'on ne retrouve nulle part ailleurs dans le monde », soutient Nathalie Zinger, vice-présidente de Conservation de la nature (CNC). CNC réalisera des aménagements respectant le milieu naturel et rendra le site accessible au public pour la prochaine saison estivale. De plus, un hectare de la propriété sera renaturalisé grâce à la plantation d'arbres. Un sentier d'une longueur de 300 mètres sera aménagé et des panneaux d'interprétation installés, permettant ainsi d'observer le fleuve et ses merveilles.

La Fondation Hydro-Québec pour l'Environnement a pour sa part consenti 116 200 $ à ce projet d'acquisition et de mise en valeur. « Cette acquisition stratégique pour la protection du patrimoine naturel québécois est d'autant plus importante qu'elle permettra à la population et aux visiteurs, dans un avenir proche, de fréquenter le site sans en compromettre l'intégrité écologique », conclut Catherine Leconte, directrice générale de la Fondation.

Se retrouvent sur la propriété dorénavant protégée, le lys du Canada et la matteuccie fougère-à-l'autruche, deux espèces vulnérables au Québec. Le littoral adjacent à la propriété est désigné Aire de concentration d'oiseaux aquatiques par le ministère des Ressources naturelles et de la Faune et Habitat floristique par le ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs (MDDEP) en raison de la présence d'une importante population de cicutaire de Victorin, une espèce endémique à l'estuaire d'eau douce du Saint-Laurent. En périodes migratoires, les battures à l'embouchure de la rivière constituent un lieu de repos majeur pour l'oie des neiges, les canards barboteurs et les oiseaux de rivage.

Outre la Fondation Hydro-Québec pour l'environnement, CNC a obtenu le soutien financier du gouvernement fédéral pour l'acquisition de ce site dans le cadre de son Programme de conservation des aires naturelles et celui du MDDEP par l'entremise de son programme Partenaires pour la nature. L'organisme remercie également Environnement Canada pour sa participation au volet de mise en valeur du site avec son Programme d'intendance de l'habitat des espèces en péril ainsi que la municipalité de Cap-Saint-Ignace, le Comité ZIP du Sud-de-l'Estuaire et la MRC de Montmagny pour leur précieuse participation à ce projet. 

Fiche descriptive de la propriété située à l'embouchure de la rivière Vincelotte

Conservation de la nature Canada (CNC) est un organisme privé à but non lucratif qui assure la conservation à long terme d'aires naturelles présentant une importance pour la diversité biologique. Depuis 1962, CNC a contribué à protéger plus de 800 000 hectares de territoire à haute valeur écologique au pays, dont 21 600 au Québec. L'organisme travaille en étroite collaboration avec des propriétaires fonciers, des sociétés privées et publiques, des groupes de conservation, des communautés locales ainsi que des gouvernements. Visitez le site href="http://www.conservationdelanature.ca/">www.conservationdelanature.ca.

La Fondation Hydro-Québec pour l'environnement soutient des organismes qui œuvrent concrètement à la protection, à la restauration et à la mise en valeur des milieux naturels et qui s'efforcent de sensibiliser les collectivités locales aux enjeux environnementaux particuliers à leur milieu de vie. De 2001 à 2009, la Fondation a consacré 8,8 millions de dollars à la réalisation de 145 projets mis en œuvre dans toutes les régions administratives du Québec. La valeur globale de ces projets est estimée à 30 millions de dollars. Pour en savoir plus sur les différents projets auxquels la Fondation a contribué, ainsi que sur la mission, les objectifs et les modalités de fonctionnement de celle-ci, visitez le www.hydroquebec.com/fondation-environnement.

SOURCE Fondation Hydro-Québec pour l'environnement

Renseignements : Renseignements:

Conservation de la nature
Nathalie Zinger, vice-présidente, Québec
514 944-9976
nathalie.zinger@conservationdelanature.ca
http://www.conservationdelanature.ca

Fondation Hydro-Québec pour l'environnement
Danielle Lavoie, conseillère en communication
514 289-2211, poste 4854
lavoie.danielle4@hydro.qc.ca
http://www.hydroquebec.com/fondation-environnement


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.