Protection des vapoteurs - Le refus d'agir du Parti libéral est incompréhensible

QUÉBEC, le 22 févr. 2016 /CNW Telbec/ - Le député de Rosemont et porte-parole du Parti Québécois en matière de services sociaux, de protection de la jeunesse, de soins à domicile et de prévention, Jean-François Lisée, revient à la charge et demande au gouvernement d'élaborer de toute urgence une norme de fabrication des liquides utilisés pour les cigarettes électroniques. Car, pour l'instant, étant donné l'absence de réglementation, ceux‑ci peuvent menacer la santé des usagers.

« L'automne dernier, nous avons alerté le gouvernement à propos du danger de laisser à des bricoleurs la liberté de vendre n'importe quoi aux consommateurs », a rappelé le député, qui avait déposé, en novembre, un amendement à la loi sur le tabac exigeant du gouvernement qu'il édicte une norme de fabrication au cours des prochains mois. « Le refus de la ministre déléguée à la Santé publique d'accepter notre amendement était, et reste, incompréhensible », a ajouté M. Lisée, au lendemain d'un reportage dévastateur de l'émission J.E. sur le « far west » qui prévaut dans cette industrie et sur les dangers existant pour les utilisateurs.

« Nous voulions faire en sorte que le contenu des cigarettes électroniques soit réglementé. Ce qui figure sur l'étiquette doit correspondre au contenu. Actuellement, on y trouve toutes sortes de choses et, parfois, les étiquettes sont mensongères. On nous a fait la démonstration que le niveau de nicotine, par exemple, n'est pas équivalent à ce qui est inscrit sur l'étiquette. Parfois, c'est écrit qu'il n'y a pas de nicotine, alors qu'il y en a. Nous savons que des réglementations, des normes sont en cours d'élaboration, et ce, un peu partout dans le monde. Nous en avons déposé des exemples, et nous avons voulu donner un certain temps au gouvernement du Québec pour qu'il conçoive ses propres normes, sans attendre celles des autres. Mais le gouvernement libéral a refusé d'aller dans ce sens-là », a ajouté le porte-parole.

« Nous sommes d'avis que le passage du tabac traditionnel à la cigarette électronique est une bonne nouvelle pour la santé des fumeurs. Mais encore faut-il qu'ils soient rassurés sur la qualité de ce nouveau produit. Le Parti Québécois croit que le gouvernement doit prendre ses responsabilités et agir sans délai », a conclu Jean‑François Lisée.

Le texte de l'amendement proposé par le Parti Québécois au projet de loi 44, Loi visant à renforcer la lutte contre le tabagisme, est le suivant :

« 29.0.1. Le gouvernement détermine par règlement avant le 1er janvier 2017 les normes à respecter relativement à la composition des substances utilisées dans les cigarettes électroniques ainsi qu'à tout dispositif ou accessoire nécessaire à son usage. »

On peut voir un extrait du plaidoyer de M. Lisée en commission parlementaire à ce sujet au https://youtu.be/uVwu_1e_iLo.

 

SOURCE Aile parlementaire du Parti Québécois

Renseignements : Antonine Yaccarini, Directrice adjointe aux relations avec les médias, Aile parlementaire du Parti Québécois, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.