Protection de 50 % du Plan Nord : des incertitudes persistent

QUÉBEC, le 5 févr. 2012 /CNW Telbec/ - Le Conseil de l'industrie forestière du Québec (CIFQ) prend acte des orientations retenues par le gouvernement du Québec pour assurer la protection de 50 % du territoire du Plan Nord, rendues publiques aujourd'hui par le Premier ministre du Québec, M. Jean Charest et le ministre du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs, M. Pierre Arcand. « Même si des incertitudes persistent pour le long terme, au moins les orientations du gouvernement d'ici 2020 sont claires et plus acceptables » de déclarer M. André Tremblay, président-directeur général du CIFQ,

Le gouvernement du Québec entend constituer 20 % du territoire du Plan Nord en aires protégées, ce qui comprendra 12 % de la superficie de la forêt boréale continue. «Compte tenu des impacts socio-économiques découlant de toute soustraction de territoire à la récolte forestière, la localisation des nouvelles aires protégées dans la forêt boréale continue doit se situer prioritairement au nord de la limite des forêts attribuables » a réitéré M. André Tremblay.

Le gouvernement annonce la réalisation de sept projets pilotes afin d'expérimenter de nouveaux modes de conservation et d'améliorer les connaissances écologiques et environnementales sur le territoire. « L'industrie forestière est prête à collaborer avec le gouvernement dans la réalisation de ces projets pilotes car elle est convaincue que l'excellence des pratiques d'aménagement forestier durable, en vigueur sur le territoire de la forêt boréale continue, constitue déjà le gage d'une protection efficace de l'environnement, de la biodiversité et des écosystèmes. Ces projets pilotes permettront ultimement de parfaire nos pratiques de conservation de l'environnement » a ajouté M. Tremblay.

Le gouvernement entend amorcer, dès 2013, une démarche de planification écologique afin, notamment, de contribuer à déterminer des zones d'intérêt pour la conservation, la mise en valeur et le développement du patrimoine naturel à des fins non industrielles sur le territoire du Plan Nord. Le CIFQ salut cette orientation ainsi que le processus décennal de reddition de comptes qui permettra en 2020 et en 2030 de réviser la stratégie de mise en œuvre, à la lumière des résultats des travaux d'expérimentation réalisés.

« Mentionnons que l'industrie s'est engagée, depuis plusieurs années, dans un processus d'amélioration continue de ses pratiques forestières qui lui ont permis de certifier, à ce jour, plus de 75 % des forêts publiques selon l'une des trois normes reconnues internationalement, soit FSC, CSA ou SFI », a tenu à rappeler M. Tremblay.

À propos du CIFQ
Le Conseil est le porte-parole de l'industrie forestière du Québec. Le CIFQ compte plus 160 membres réguliers, de sciage résineux et feuillus, de déroulage, de pâtes, papiers, cartons et panneaux œuvrant au Québec, ainsi que 180 membres associés. Ces dernier génèrent 12,9 milliards $ en activité économique chaque année, près de 4 milliards $ en salaires et avantages sociaux dont près de 1,5 milliard $ est retourné aux gouvernements sous forme de taxes et d'impôts payés par les entreprises et les travailleurs.


 

SOURCE CONSEIL DE L'INDUSTRIE FORESTIERE DU QUEBEC

Renseignements :

Source :

Laurence Drouin
Directrice adjointe aux communications
Direction des communications et affaires publiques
Conseil de l'industrie forestière du Québec (CIFQ)
418 657-7916, poste 411
laurence.drouin@cifq.qc.ca

Profil de l'entreprise

CONSEIL DE L'INDUSTRIE FORESTIERE DU QUEBEC

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.