Proposition de réforme du mode de scrutin - Pour que chaque vote compte!

MONTRÉAL, le 20 mai /CNW Telbec/ - Françoise David, présidente et porte-parole de Québec solidaire, a présenté aujourd'hui les grandes lignes d'un projet de réforme du mode de scrutin de type proportionnel pour faire en sorte que chaque vote compte. "Dans le contexte actuel d'allégations de corruption chez des membres de la classe politique et du cynisme de la population, un coup de barre s'impose. Devant le nombre grandissant de personnes et d'organisations réclamant des changements à notre mode de scrutin, il est plus que temps de passer aux actes en ce domaine afin de favoriser une plus grande expression de la souveraineté populaire et du pluralisme politique", a déclaré Mme David.

"Depuis 40 ans, de tous les pays qui ont modifié leur mode de scrutin, aucun n'a opté pour un scrutin uninominal comme le nôtre. Tous ont choisi d'une façon ou d'une autre d'y inclure des éléments de proportionnalité. Même la Grande-Bretagne, dont nous avons hérité du mode de scrutin uninominal à un tour, s'apprête à ouvrir le débat sur la proportionnelle." Françoise David a réclamé du gouvernement du Québec le dépôt d'un projet de loi avant la fin de l'année 2010, puisqu'un délai d'environ deux ans est nécessaire au Directeur général des élections afin qu'il mette en place un nouveau système pour les prochaines élections générales. À cet égard, le député de Mercier, Amir Khadir, interpellera le ministre Robert Dutil le 21 mai prochain.

Le mode de scrutin proposé par Québec solidaire est mixte et compensatoire : 60% des sièges seront attribués, par un premier vote, selon les règles actuelles (uninominal à un tour) ; 40% seront attribués, par un deuxième vote, proportionnellement aux résultats obtenus par les partis qui auront récolté au total au moins 2% des voix exprimées, pour un total de 128 députés-es. La réforme propose aussi une nouvelle délimitation de la carte électorale comprenant 78 circonscriptions et huit (8) régions électorales. Ce type de scrutin permettra de conserver un lien de proximité entre les élus-es et leurs commettants-es tout en reflétant plus justement la volonté populaire à l'Assemblée nationale. Toutes les régions conserveront un nombre de députés-es suffisant pour s'assurer d'un poids politique véritable.

La proposition de Québec solidaire prévoit finalement des balises afin d'atteindre la parité hommes-femmes et une plus grande représentation de la diversité ethnoculturelle à l'Assemblée nationale. Les partis devront présenter au moins 50% de candidates dans les circonscriptions, alterner une femme et un homme sur les listes régionales et y inscrire au moins 20% de candidats-es issus-es de la diversité ethnoculturelle.

"Le Parti libéral a déposé récemment un projet de loi visant à modifier la carte électorale, ce qui ne règle en rien le déficit démocratique engendré par le mode de scrutin actuel. Il nous faut un nouveau mode de scrutin faisant place à la proportionnalité", a conclu Françoise David.

SOURCE Québec solidaire

Renseignements : Renseignements: Monique Moisan, (514) 710-0466


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.