Projet Montréal souhaite une politique montréalaise de lutte contre l'intimidation

MONTRÉAL, le 19 février 2016 /CNW Telbec/ - À l'aube du « Pink Shirt Day », un événement national annuel qui vise à prévenir l'intimidation dans les écoles, Projet Montréal souhaite que la Ville de Montréal se joigne au mouvement de sensibilisation et élabore une politique de lutte contre l'intimidation sur son territoire. « L'intimidation dans les écoles primaires et secondaires est un véritable fléau. Ayant moi-même été victime d'intimidation dans ma jeunesse, je saisis l'ampleur de la détresse de ces enfants et je souhaite que la Ville de Montréal montre l'exemple », déclare Sterling Downey, conseiller dans Verdun.

Plus d'un élève québécois sur trois dit avoir été victime de violence ou d'autres formes d'intimidation à l'école. À travers le pays, ce sont 40 % des travailleurs qui se disent victimes d'intimidation chaque semaine, alors que 47 % des parents rapportent avoir un enfant victime d'intimidation. « Depuis le début du mois, j'ai été invité à plusieurs reprises dans des écoles montréalaises pour discuter d'intimidation et de mon expérience personnelle. Ces rencontres avec les jeunes m'ont permis de constater à quel point le besoin de dialogue est grand sur cet enjeu et à quel point de meilleures ressources sont nécessaires », ajoute Sterling Downey.

De nombreuses villes canadiennes, dont Drummondville, au Québec, Airdrie et Edmonton, en Alberta, ainsi que Regina et Kindersley, en Saskatchewan, ont adopté des règlements interdisant l'intimidation dans les lieux publics. « À titre d'employeur, la Ville de Montréal interdit l'intimidation dans son Code de conduite des employés, mais elle n'a élaboré aucune politique globale pour cet enjeu. Le problème est à ce point répandu qu'une politique montréalaise semble aujourd'hui nécessaire », souligne Anne-Marie Sigouin, conseillère dans Le Sud-Ouest.

Une motion demandant au Service du développement social et de la diversité montréalaise d'élaborer une politique de lutte contre l'intimidation sur le territoire de la Ville de Montréal et pour demander au conseil municipal de reconnaître le 24 février comme Journée de sensibilisation contre l'intimidation sera déposée au prochain conseil municipal. Pour la consulter, cliquez ici : http://projetmontreal.org/democratie/citoyennete-et-inclusion/famille/motion-sur-la-prevention-de-lintimidation/.

 

SOURCE Ville de Montréal - Opposition officielle à l'Hôtel de Ville de Montréal

Renseignements : Marie-Eve Gagnon, Attachée de presse, Cabinet de l'opposition officielle, 514 872-0247 / 514 516-3120, marie-eve.gagnon@ville.montreal.qc.ca

RELATED LINKS
ville.montreal.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.