Projet Montréal réclame une meilleure allocation des fonds destinés à la lutte contre l'itinérance

MONTRÉAL, le 11 mai 2016 /CNW Telbec/ - L'itinérance est un phénomène en croissance à Montréal et ses multiples visages imposent un large éventail d'interventions. Projet Montréal demande donc que l'allocation des fonds prévus par le gouvernement fédéral soit revue afin d'être plus équitable. « Les 10 millions de dollars qui seront alloués de façon additionnelle cette année pour la lutte contre l'itinérance doivent servir à financer une multitude d'initiatives. Ils ne doivent pas être dédiés à une unique approche choisie par le précédent gouvernement conservateur », a indiqué Sterling Downey, porte-parole de l'Opposition officielle en matière d'itinérance.

De 1999 à 2014, la Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance (SPLI) fonctionnait selon une approche généraliste. Le gouvernement de Stephen Harper a cependant décidé d'orienter 65% des fonds alloués à l'approche Housing First. « Il est temps de revenir à une approche plus large de lutte contre l'itinérance. Cette lutte doit passer par le financement d'une diversité d'initiatives qui ne sauraient se résumer à une seule approche. Le milieu montréalais, incluant la Ville, est à même d'identifier ses priorités et doit obtenir le pouvoir de le faire », a souligné Émilie Thuillier, leader de Projet Montréal.

Projet Montréal demande ainsi au maire Denis Coderre d'intervenir auprès des gouvernements fédéral et provincial pour qu'ils donnent la latitude nécessaire aux communautés locales, dont Montréal, afin qu'elles puissent identifier elles-mêmes leurs besoins en matière de lutte contre l'itinérance et y allouer les sommes requises. « Sans une approche généraliste qui permettrait aux acteurs de répondre à un ensemble de besoins, la Ville de Montréal ne pourra pas atteindre les objectifs qu'elle s'est fixés dans le Plan d'action montréalais en itinérance 2014-2017, comme la réalisation de 1000 logements sociaux, un soutien accru aux centres de jour et diverses interventions adaptées aux besoins », a affirmé Sterling Downey.

L'Opposition officielle demande aussi à l'administration Coderre de s'assurer que le gouvernement fédéral attribuera sans délai les 10 millions de dollars prévus pour la lutte contre l'itinérance. « Les besoins sur le terrain sont énormes et il y a déjà des ruptures de service dans certains organismes. Nous n'avons pas le luxe d'attendre des mois avant que l'argent soit disponible. La Ville doit tout mettre en œuvre pour être en mesure d'agir rapidement », a conclu Émilie Thuillier.

Une motion demandant le rétablissement d'une approche généraliste dans l'allocation des fonds supplémentaires de la Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance sera présentée lors du conseil municipal du 16 mai. Pour la consulter, cliquez ici : http://projetmontreal.org/nouvelle/motion-demandant-au-gouvernement-federal-de-retablir-une-approche-generalisee-dans-lallocation-des-fonds-supplementaires-pour-la-spli/.

 

SOURCE Ville de Montréal - Opposition officielle à l'Hôtel de Ville de Montréal

Renseignements : Marie-Eve Gagnon, Attachée de presse, Cabinet de l'opposition officielle, 514 872-0247, 514 516-3120, marie-eve.gagnon@ville.montreal.qc.ca

RELATED LINKS
ville.montreal.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.