Projet Montréal propose la création d'un répertoire de sites contaminés de la Ville de Montréal

MONTRÉAL, le 4 sept. 2014 /CNW Telbec/ - Sylvain Ouellet, porte-parole de Projet Montréal en matière de développement durable et conseiller du district François-Perrault, présentera une motion lors du prochain conseil municipal pour proposer la création d'un répertoire de sites contaminés de la Ville de Montréal.

Une étude réalisée en 2009 par Ventix a permis d'estimer la superficie des sites urbains contaminés sur l'île de Montréal à 135 km2. « Ces sites urbains représentent aujourd'hui un potentiel de réaménagement exceptionnel. La création d'un répertoire permettrait d'avoir une bonne connaissance de l'ampleur des enjeux de réhabilitation sur le territoire de l'île de Montréal mais aussi de les classer selon leur priorité ou leur potentiel de développement. Cet outil pourrait aider les promoteurs potentiels à mieux comprendre les sites, à minimiser les mauvaises surprises et à faire diminuer les coûts liés à l'incertitude », a mentionné Sylvain Ouellet.

Selon la base de données sur les terrains contaminés établie par le ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC) , l'île de Montréal comptait 629 sites cette année. « Cette liste n'est malheureusement pas complète car les terrains portés au registre le sont sur une base volontaire ou lorsqu'il y a vente ou cessation d'activités. Avoir un répertoire complet, réalisé annuellement par la Ville, sera bénéfique à la fois pour les entreprises qui souhaitent investir à Montréal autant que pour la Ville qui bénéficiera des revenus de taxes foncières », a ajouté Sylvain Ouellet.

La conseillère de Maisonneuve-Longue-Pointe, Laurence Lavigne Lalonde, croit pour sa part que la création d'un répertoire des sols contaminés à Montréal aurait des répercussions positives sur l'Est de Montréal. « La grande concentration de terrains contaminés que l'on trouve dans l'Est nuit présentement à son développement. Pourtant, notre secteur renferme un grand potentiel », a-t-elle ajouté.

L'exemple de l'Ontario

En Ontario, les municipalités sont responsables de la création de répertoires de sites contaminés ou avec un potentiel de redéveloppement. Ces répertoires se veulent des outils pour attirer les promoteurs potentiels en soulignant les espaces vacants qui peuvent être consacrés au développement. Les informations contenues dans les répertoires peuvent inclure la localisation, les statistiques, les usages industriels passés, l'évaluation foncière, les études de caractérisation et le niveau de contamination des sites.

Pour consulter la motion, cliquez ici : http://projetmontreal.org/environnement/motion-realisation-dun-inventaire-terrains-contamines-lile-montreal/

 

SOURCE : Ville de Montréal - Opposition officielle à l'Hôtel de Ville de Montréal

Renseignements : Catherine Maurice, Attachée de presse, Cabinet de l'opposition officielle, 514 872-3153 / 514 601-5542, catherine.maurice@ville.montreal.qc.ca

LIENS CONNEXES
ville.montreal.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.