Projet Montréal part en mission commerciale

MONTRÉAL, le 24 sept. 2015 /CNW Telbec/ - Projet Montréal part à la recherche de solutions dans l'espoir de donner un nouveau souffle au développement commercial de Montréal. « Alors que le taux de roulement des commerces montréalais se situe à 20% et que le taux d'inoccupation au centre-ville a atteint un sommet inégalé en dix ans, Projet Montréal a décidé de passer à l'action et d'être en mode solutions. Le conseiller spécial de l'Opposition officielle en matière de commerce, Glenn Castanheira, partira ainsi en mission commerciale afin d'identifier et d'analyser les meilleures pratiques dans une vingtaine de villes à travers le monde », a expliqué le chef de l'Opposition officielle, Luc Ferrandez.

La première phase de la mission commerciale, dont les coûts ne seront pas  défrayés par les contribuables, permettra à Glenn Castanheira de visiter une quinzaine de villes nord-américaines, dont New York, Chicago, Vancouver et Toronto. Le premier arrêt se fera à San Francisco, où se tiendra, du 30 septembre au 2 octobre, le congrès annuel de l'International Downtown Association.

« L'International Downtown Association regroupe les associations commerciales et les départements de développement économique municipaux du monde. Pourtant, l'administration montréalaise brillera par son absence lors du congrès. Après avoir été nommée la pire ville canadienne pour démarrer et faire croître une entreprise par la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI), il est impensable de voir la métropole rater une si belle occasion de parfaire ses connaissances en la matière et de développer une stratégie efficace pour le commerce à Montréal », a déclaré Glenn Castanheira.

Le conseiller spécial de Projet Montréal compte profiter de l'expertise de l'ensemble des interlocuteurs qu'il rencontrera au cours de sa mission pour développer une série de recommandations qui pourront permettre à Montréal de cesser d'être en queue de peloton du développement commercial au Canada. « L'avantage d'être autant à la traîne, c'est que Montréal peut apprendre des autres villes du monde qui ont fait du développement commercial un enjeu prioritaire et qui y ont mis les efforts nécessaires », a précisé Glenn Castanheira.

Parmi les enjeux qui retiendront l'attention du conseiller spécial de l'Opposition officielle au cours de sa tournée, figurent la taxe d'affaire montréalaise, qui est la plus élevées au pays, la vie nocturne, les baux commerciaux et les contraintes bureaucratiques, qui sont nombreuses dans la métropole québécoise. « Montréal n'a aucune stratégie en matière de développement commercial. Le Plan commerce proposé par le maire Coderre équivaut à une subvention à la rénovation. Il faut plus que cela et c'est pourquoi Projet Montréal part à la recherche de solutions. Le développement des artères commerciales n'est pas un enjeu exclusif à Montréal et nous croyons que notre ville a tout à gagner à s'inspirer des bons coups des autres villes du monde », a conclu Luc Ferrandez.

 

SOURCE Ville de Montréal - Opposition officielle à l'Hôtel de Ville de Montréal

Renseignements : Marie-Eve Gagnon, Attachée de presse, Cabinet de l'opposition officielle, 514 872-0247, 514 516-3120, marie-eve.gagnon@ville.montreal.qc.ca

RELATED LINKS
ville.montreal.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.