Projet Montréal dénonce un projet qui menace la valeur patrimoniale du manège des Fusiliers Mont-Royal

MONTRÉAL, le 28 juill. 2016 /CNW Telbec/ - Désigné édifice patrimonial tant par la Ville de Montréal que par le gouvernement fédéral, le manège militaire des Fusiliers Mont-Royal, situé sur l'avenue des Pins, subira d'importantes rénovations qui mettent en péril son intégrité, dénoncent Projet Montréal et le président de l'Association des Fusiliers Mont-Royal, le lieutenant-colonel Guy Gosselin.

« Le manège des Fusiliers Mont-Royal est unique au Canada. Aucun autre bâtiment militaire n'a été conçu dans ce style, qui lui donne des airs de château. Il s'agit, de plus, du seul manège militaire appartenant à un régiment francophone à Montréal. Sa construction a d'ailleurs été un fait marquant de l'histoire de la bourgeoisie canadienne-française de la métropole. Nous sommes renversés de constater que la valeur de ce patrimoine historique est entièrement occultée par le gouvernement fédéral, qui prévoit des rénovations dépourvues d'ambition pour un bâtiment d'une rare beauté », déclare Luc Ferrandez, chef de l'Opposition officielle et maire du Plateau-Mont-Royal.

Projet Montréal a appris qu'un contrat avait été octroyé le 15 juillet pour cet important projet de rénovation du manège militaire des Fusiliers Mont-Royal. Les travaux doivent débuter le 23 août. Bien que le Bureau d'examen des édifices fédéraux du patrimoine reconnaisse, dans un énoncé de la valeur patrimoniale, que « la valeur patrimoniale du manège du Mont-Royal découle […] de ses matériaux de construction, de ses détails architecturaux  […], de son plan et de ses volumes intérieurs », tout indique que des changements majeurs seront apportés à l'édifice. Malheureusement, ces travaux ne tiendront pas compte des restrictions fédérales, provinciales et municipales d'ordre patrimoniales qui visent à garantir l'intégrité du bâtiment, et qui imposent le retour aux composantes d'origine lors de travaux.

« Le bois d'origine de la terrasse fera place à des matériaux moins nobles. Le toit de cuivre d'origine ne sera pas reconstruit; il cèdera plutôt sa place à une membrane de PVC. La porte d'entrée de l'avenue des Pins ne retrouvera pas sa splendeur d'antan, alors que le plafond du grand salon sera démoli », déplore Alex Norris, conseiller de Jeanne-Mance. « Si on demande aux résidents et aux commerçants du Plateau-Mont-Royal de faire des efforts pour rénover leur propriété en respectant le patrimoine, ce serait la moindre des choses que le gouvernement fédéral fasse de même. Il est inconcevable qu'Ottawa n'ait pas mené d'étude sur les composantes d'origine du manège et qu'il n'ait pas fait appel à un architecte spécialisé en bâtiments patrimoniaux pour préparer ses travaux », ajoute-t-il.

Le président de l'Association des Fusiliers Mont-Royal, le lieutenant-colonel Guy Gosselin, joint sa voix à celle de Projet Montréal pour demander au gouvernement fédéral de revoir ses travaux de rénovation de façon à protéger l'intégrité du manège militaire des Fusiliers Mont-Royal. « L'histoire de ce manège est intimement liée à celle de Montréal. Il est absolument essentiel de préserver cette histoire », soutient M. Gosselin.

La Société d'histoire du Plateau-Mont-Royal demande également que l'intervention sur l'édifice soit respectueuse de son architecture exceptionnelle. « Nous souhaitons que les intervenants au dossier fassent les recherches appropriées et posent les gestes nécessaires afin de donner à cet édifice tout l'éclat qu'il mérite. C'est une question de respect de son architecture, mais de façon encore plus importante, c'est une façon de montrer notre respect à l'égard des militaires de ce régiment qui, depuis plus d'un siècle, se sont engagés pour le pays et qui, trop souvent, ont donné leur vie pour nous », affirme Gabriel Deschambault, architecte, urbaniste et membre du conseil d'administration de la Société d'histoire du Plateau Mont-Royal.

SOURCE Ville de Montréal - Opposition officielle à l'Hôtel de Ville de Montréal

Renseignements : Marie-Eve Gagnon, Attachée de presse, Cabinet de l'opposition officielle, 514 872-0247 / 514 516-3120, marie-eve.gagnon@ville.montreal.qc.ca

RELATED LINKS
ville.montreal.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.