Projet Montréal demande des actions urgentes en matière de logement

MONTRÉAL, le 14 sept. 2015 /CNW Telbec/ - Projet Montréal demande à l'administration de Denis Coderre d'accélérer l'implantation de logements sociaux au cours des trois prochaines années afin de freiner la crise du logement. En effet, l'Enquête sur la salubrité et l'abordabilité du logement à Montréal (SALAM), diffusée ce matin par la Direction de santé publique (DSP), révèle que 41% des ménages montréalais consacrent plus de 30% de leur revenu pour se loger et que 50 000 Montréalais ont dû se priver de nourriture afin de se loger en 2014, mettant une fois de plus en lumière les liens étroits entre logement et santé.

« La Ville de Montréal doit jouer un rôle de leader en matière d'habitation. La Ville peut accélérer la construction de logements sociaux en augmentant les budgets d'immobilisation et ce, afin d'acheter des terrains destinés à la création de logements sociaux », a déclaré Luc Ferrandez, chef intérimaire de Projet Montréal et chef de l'Opposition officielle à l'Hôtel de ville de Montréal.

Rappelons qu'en 2014, Projet Montréal avait proposé de bonifier le programme d'acquisition de terrains à des fins de logement social de 13,5 millions de dollars pour l'année 2015, un amendement au programme triennal d'immobilisations (PTI) alors refusé par l'administration Coderre. « L'administration municipale a consacré seulement 3,8 millions de dollars au logement social dans son PTI pour 2015-2017. Cette somme est ridicule devant l'ampleur du problème », a ajouté Richard Ryan, porte-parole en matière d'habitation. Projet Montréal s'attend par ailleurs à d'importants ajustements au PTI cette année, afin que les promesses du maire Coderre se traduisent en actions concrètes.

Le gouvernement fédéral désinvestit

Tout comme la Direction de santé publique, Projet Montréal dénonce le désinvestissement du gouvernement fédéral dans la création de logements sociaux au cours des 20 dernières années. « Nous souhaitons un engagement clair de la part des partis politiques dans le cadre de la campagne fédérale en cours », a soutenu Luc Ferrandez.

Accès-Logis et Réno-Québec subissent des coupes

Projet Montréal s'inquiète aussi du désengagement du gouvernement provincial envers les programmes Accès-Logis et Réno-Québec. Ces programmes ont pourtant fait leurs preuves pour contrer la pauvreté. « Tandis que le Parti libéral s'était engagé, pendant la campagne électorale, à construire un minimum de 3 000 unités par année pour une période de cinq ans, le dernier budget Leitão a réduit les engagements à la construction de 3 000 à 1 500 unités de logements par année. Cette décision est inacceptable considérant les besoins de la population », a conclu Sophie Thiébaut, porte-parole en matière de développement social.

 

SOURCE Ville de Montréal - Opposition officielle à l'Hôtel de Ville de Montréal

Renseignements : Marie-Eve Gagnon, Attachée de presse, Cabinet de l'opposition officielle, 514 872-0247 / 514 516-3120, marie-eve.gagnon@ville.montreal.qc.ca

RELATED LINKS
ville.montreal.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.