Projet Montréal demande au maire Coderre de redonner l'Hôtel de ville aux citoyens

MONTRÉAL, le 27 avril 2015 /CNW Telbec/ - Projet Montréal s'inquiète de voir l'accès à l'Hôtel de ville de plus en plus restreint pour les citoyens et demande à l'administration Coderre de revoir les mesures en place. « Depuis des mois, à chaque séance du conseil municipal, des dizaines de citoyens se voient refuser la possibilité de poser une question à leurs élus. Certains se voient même refuser l'accès à l'Hôtel de ville. Il est inadmissible de ne pas accueillir les citoyens qui prennent la peine de se déplacer pour venir s'exprimer », a déploré Érika Duchesne, conseillère du Vieux-Rosemont.

Depuis 1986, les citoyens étaient libres de venir poser des questions au conseil municipal. Puis, en août dernier, l'administration Coderre a annoncé de nouvelles mesures de sécurité réduisant le nombre de citoyens pouvant assister et participer au conseil municipal. « Nous avons constaté, depuis le resserrement des mesures de sécurité, une tendance de l'administration de Denis Coderre à restreindre l'accès à l'Hôtel de ville pour les citoyens lors des conseils municipaux. Sous le couvert de la sécurité, on empêche des citoyens de venir s'exprimer. Des citoyens se font fouiller, questionner. Pourtant, on n'applique pas ces mesures à d'autres grands événements mondains qui se tiennent à l'Hôtel de ville », a ajouté Marc-André Gadoury, leader de Projet Montréal.

Projet Montréal déplore que les quotas qui sont maintenant imposés vont à l'encontre du droit des citoyens de participer à la vie démocratique et briment l'accès aux citoyens qui souhaitent prendre part aux processus consultatifs. « L'automne dernier, une dizaine de citoyens du Sud-Ouest s'étaient déplacés à l'Hôtel de ville pour s'exprimer sur les impacts de la réforme du maire Coderre sur leur milieu de vie et leurs services. Les quotas imposés ce soir-là les ont empêché de pénétrer. Pourquoi n'a-t-on pas voulu les écouter? Mobiliser les citoyens est déjà un défi. Lorsqu'ils souhaitent s'exprimer, nous avons le devoir de leur fournir une tribune pour ce faire », a ajouté Alain Vaillancourt, conseiller de Saint-Paul-Émard.

« L'Hôtel de ville est le haut lieu de la démocratie municipale et le conseil municipal constitue le seul moment où les citoyens peuvent directement s'adresser à leurs élus sur des enjeux montréalais. Pour favoriser la participation des citoyens, il faut s'assurer que ce dernier soit ouvert et accessible à tous, et pas seulement pour la célébration de mariages! », a conclu François Limoges, conseiller de Saint-Édouard.

Une motion de Projet Montréal demandant la levée de la limite du nombre de citoyens admis à l'intérieur de l'Hôtel de ville lors des conseils municipaux sera débattue au conseil municipal.

Pour consulter la motion, cliquez ici : http://projetmontreal.org/document/motion-pour-favoriser-la-participation-citoyenne-au-conseil-de-ville-de-montreal/

 

SOURCE Ville de Montréal - Opposition officielle à l'Hôtel de Ville de Montréal

Renseignements : Marie-Eve Gagnon, Attachée de presse, Cabinet de l'opposition officielle, 514 872-0247, 514 516-3120, marie-eve.gagnon@ville.montreal.qc.ca

LIENS CONNEXES
ville.montreal.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.