Projet majeur au cœur du Quartier des spectacles - L'Esplanade de la Place des Arts se refait une beauté

MONTRÉAL, le 30 mars 2015 /CNW Telbec/ - La Société de la Place des Arts annonce l'enclenchement de travaux majeurs qui vont mener à la reconfiguration complète de son Esplanade, principal lieu de rassemblement de millions de festivaliers. « Nous sommes fiers de lancer ce projet qui va accentuer la présence des arts et de la culture au cœur de la ville en faisant de notre Esplanade une scène extérieure géante favorisant la tenue d'événements grand public tout au long de l'année. La nouvelle Esplanade enrichira la ville en couronnant de façon harmonieuse les développements des dernières années marqués par la création du Quartier des spectacles, l'aménagement de la place des Festivals et l'érection de la Maison symphonique », a déclaré M. Jean Laurin, président du conseil d'administration de la Société de la Place des Arts.

Le projet de 34,2 millions de dollars se terminera en mai 2018 et sera réalisé de manière à permettre la poursuite sans interruption des activités culturelles et artistiques qui y sont prévues.

« La reconfiguration de notre Esplanade est un projet stratégique pour la Place des Arts, mais aussi, compte tenu de sa localisation au cœur de la ville, pour Montréal dans son ensemble. L'initiative avait d'ailleurs suscité l'intérêt lors de sa présentation le 17 novembre dernier, dans le cadre du rendez-vous citoyen jevoismtl qui se tenait justement à la Place des Arts », a rappelé M. Laurin.

Présente à l'annonce, la ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, Mme Hélène David, s'est réjouie de ce projet ambitieux qui vient consolider la vocation de la Place des Arts. « La nouvelle Esplanade sera un carrefour harmonieux et convivial exceptionnel; une signature unique pour le Quartier des spectacles et la métropole culturelle du Québec. Nous pouvons être plus fiers que jamais de notre Place des Arts, une grande institution qui s'est donné les moyens de rendre la culture accessible à tous. C'est un formidable levier culturel, social et économique pour Montréal, de même que pour la communauté artistique du Québec », a-t-elle affirmé.

Un projet nécessaire et rassembleur
L'Esplanade telle que nous la connaissons actuellement a grandi avec la Place des Arts. D'abord le parvis de la Salle Wilfrid-Pelletier (1963), elle s'est étendue avec la construction des autres composantes : l'édifice des théâtres (1967), le Hall des pas perdus (1978), le Musée d'art contemporain (1992), la Maison symphonique et l'aménagement de l'Espace culturel Georges-Émile-Lapalme (2011). Au-delà de ces adaptations successives, l'Esplanade n'a jamais connu de remise à neuf et sa dégradation, qui entraîne notamment des infiltrations d'eau, rendait sa rénovation nécessaire.

« C'est une des places publiques les plus fréquentées de Montréal et nous avons tenu à en faire un projet rassembleur. Nous avons travaillé étroitement avec nos partenaires, autant à l'étape de la conception qu'à l'étape de la planification. Le projet a été conçu en discussion avec les organisateurs de festivals et le Partenariat du Quartier des spectacles pour répondre adéquatement aux besoins techniques et scéniques d'aujourd'hui. Également, la séquence des travaux a été prévue pour interférer le moins possible dans la tenue des grands événements si caractéristiques de Montréal », a expliqué M. Marc Blondeau, président-directeur général de la Place des Arts.

Une grande place signature pour Montréal
Le projet a été créé par la firme d'architectes montréalaise Provencher Roy, maintes fois primée pour des projets d'aménagement urbain au Canada et à l'étranger. Il a été pensé pour mettre en valeur les bâtiments érigés sur le quadrilatère formé par les rues Jeanne-Mance, Saint-Urbain, Sainte-Catherine et le boulevard De Maisonneuve. Sa conception permettra en outre de préserver le point de vue unique sur le Mont-Royal, et d'intégrer au cœur de la ville un lieu de rencontre harmonieux et inspirant.

« C'est un projet qui affirme le positionnement de Montréal comme métropole culturelle et qui s'inscrit pleinement dans la mission de la Place des Arts. C'est notre rôle de promouvoir la présence des arts dans la ville et d'initier le public à la culture. Or, notre Esplanade est un lieu dédié à la rencontre entre des artistes et un large public. Avec sa réfection, nous prévoyons doubler le nombre d'événements qui s'y déroulent, été comme hiver, et accueillir de nouveaux partenaires d'ici et d'ailleurs dans tous les domaines des arts de la scène », précise M. Blondeau.

Sur le plan des infrastructures, la réfection de l'Esplanade permettra notamment de remplacer les membranes assurant l'étanchéité de la dalle qui est aussi le toit de l'Espace culturel Georges-Émile-Lapalme, de la Cinquième Salle et des espaces connexes.

La reconfiguration de l'Esplanade consistera principalement au nivellement du plateau principal pour transformer ce site actuellement en paliers en un grand parterre urbain qui sera ainsi plus accessible, plus polyvalent et plus attrayant. Ce réaménagement procurera beaucoup plus de flexibilité dans l'utilisation des lieux, facilitera les rassemblements et dynamisera l'accès et la mobilité des passants.

Les services techniques seront améliorés. Par exemple, la mise en place d'ancrages encastrés dans le sol et l'ajout de caniveaux pour l'alimentation électrique et la fourniture en eau simplifieront grandement les opérations de montage et démontage d'installations scéniques.

Le site sera plus accueillant. Le nombre d'arbres sera augmenté de 50 %. On y trouvera notamment des érables, des sureaux du Canada, des lilas japonais et des pommetiers, arbre emblème de Montréal. Les passants trouveront ainsi davantage de zones d'ombre permettant de prévenir la formation d'îlots de chaleur.  L'eau y sera aussi plus présente. Deux bassins totalisant plus de 1 000 m2 seront aménagés et on y trouvera aussi des fontaines animées.

La nouvelle Esplanade sera également plus invitante de soir avec un éclairage tout en nuances qui sera notamment intégré aux escaliers. L'ajout d'un escalier donnera d'ailleurs un nouvel accès au site par la rue Sainte-Catherine. Enfin, la nouvelle Esplanade sera reliée directement à la place des Festivals grâce à l'ouverture du jardin des sculptures du Musée d'art contemporain, une amélioration notable en ce qui a trait à l'accessibilité universelle du lieu.

Une planification rigoureuse
Le projet a été soigneusement préparé, les premières études techniques remontant à 2009 et les premiers appels d'offres à 2012. Sa réalisation a été planifiée avec le même soin. Les travaux se dérouleront en trois phases distinctes, commençant par la partie est, soit les abords de l'édifice des théâtres; la portion arrière, donnant sur le boulevard De Maisonneuve; et la portion ouest, bordant le Musée d'art contemporain.

L'échéancier prévoit l'arrêt complet des travaux durant les mois de juin et de juillet afin de permettre le déroulement sans interférence des festivals et activités d'animation extérieures. La seule encombre surviendra durant la première phase, c'est-à-dire à l'été 2015, alors qu'une palissade sera érigée autour de la zone en chantier réduisant ainsi l'espace accessible.

Le projet est évalué à 34,2 millions de dollars, ce qui inclut l'ensemble des coûts. Il sera financé à même les enveloppes allouées par le gouvernement du Québec aux fins du maintien des actifs et de la résorption des déficits d'entretien de la Place des Arts.

 « Cette nouvelle Esplanade, c'est la pièce manquante pour compléter le formidable développement des dernières années qu'a connu notre quadrilatère. Par son aménagement moderne, sa polyvalence et ses caractéristiques techniques, elle sera un lieu de rassemblement encore plus vivant offert toute l'année à la créativité et au génie de cette communauté des arts et de la culture qui rend notre métropole si unique », a conclu le président-directeur général de la Place des Arts.

SOURCE :                                             

RENSEIGNEMENTS :

Denise Melillo                                            

Andréanne Beaulieu

Directrice des Relations publiques                

Conseillère en relations publiques

Place des Arts                                           

Place des Arts

514 285-4535                                            

abeaulieu@placedesarts.com / 514 285-4390

 

Photos haute résolution et vidéo disponibles au :
http://bit.ly/esplanadePdA                                                                     

 

 

SOURCE Place des arts

Bas de vignette : "La future Esplanade de la Place des Arts (Groupe CNW/Place des arts)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20150330_C5915_PHOTO_FR_13677.jpg

Renseignements : SOURCE : Denise Melillo, Directrice des Relations publiques, Place des Arts, 514 285-4535; RENSEIGNEMENTS : Andréanne Beaulieu, Conseillère en relations publiques, Place des Arts, abeaulieu@placedesarts.com / 514 285-4390; placedesarts.com, #esplanadePdA

LIENS CONNEXES
http://www.pda.qc.ca

Profil de l'entreprise

Place des arts

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.