Projet hydroélectrique La Romaine: Les Innus de Uashat Mak Mani-Utenam
s'adressent aux tribunaux pour faire respecter leurs droits ancestraux

MONTRÉAL, le 7 mai /CNW Telbec/ - Les Uashaunnuat (Innus de Uashat Mak Mani-Utenam) déposent, aujourd'hui, une requête en injonction interlocutoire contre le projet hydroélectrique La Romaine. Les lignes de transport projetées sont situées en plein cœur des terres traditionnelles des Uashaunnuat et des familles traditionnelles innues.

"Nous affirmons notre pleine souveraineté sur nos terres traditionnelles et nous nous opposons à tout développement sans notre consentement" a précisé le Chef Georges-Ernest Grégoire.

Rappelons que dès l'annonce du projet du complexe hydroélectrique La Romaine, les Uashaunnuat se sont opposés à la construction du complexe et des lignes de transport. En juin 2009, les Uashaunnuat, les familles traditionnelles ainsi que l'organe politique représentant les 3 800 Innus, Innu Takuaikan Uashat Mak Mani-Utenam (ITUM) ont déposé une requête en injonction permanente à la Cour supérieure du Québec.

Les lignes de transport prévues par Hydro-Québec pour acheminer l'électricité du complexe La Romaine jusqu'aux postes des Montagnais et Arnaud se trouvent directement sur les terres ancestrales des Uashaunnuats et des familles traditionnelles innues. "Ces constructions sont illégales. Les Uashaunnuats, les familles traditionnelles innues et ITUM n'ont jamais consenti à ce développement. Je suis un homme de parole. Notre communauté est contre ce projet, notre titre ancestral est menacé et nous utilisons, aujourd'hui, la voie des tribunaux pour que cesse tout développement du territoire sans notre consentement. Hydro-Québec ne nous a guère laissé le choix", a déclaré le Chef d'ITUM, Georges-Ernest Grégoire.

Ce projet viole de plein fouet les droits ancestraux et issus de traité des Uashaunnuat et porte atteinte aux droits constitutionnels autochtones protégés par l'article 35 de la Loi constitutionnelle de 1982. Les impacts environnementaux de ce projet et de la construction des lignes de transport sont irréparables et irrémédiables. Les Innus de Uashat Mak Mani-Utenam n'ont jamais cédé, ni renoncé ou échangé leurs droits sur leur territoire ancestral : "Nous allons empêcher la réalisation de ce projet étant donné l'absence de notre consentement et la violation de nos droits ancestraux" a annoncé le Chef Grégoire.

SOURCE Cardinal Communication

Renseignements : Renseignements: Rosario Pinette, (418) 961-3071; Lyne Morissette, (514) 871-8117

Profil de l'entreprise

Cardinal Communication

Renseignements sur cet organisme

INNUS DE UASHAT MAK MANI-UTENAM

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.