Projet d'exploration pétrolière sur Anticosti- La CAQ demande à Philippe Couillard de retirer David Heurtel du dossier

QUÉBEC, le 3 juin 2016 /CNW Telbec/ - Le premier ministre Philippe Couillard vient de s'attirer ni plus ni moins qu'une déclaration de guerre de la part d'un de ses partenaires d'affaires, estime le leader parlementaire de la Coalition Avenir Québec, François Bonnardel, à la suite à la démission du PDG de Pétrolia, Alexandre Gagnon, de son rôle de porte-parole de la société en commandite Hydrocarbures Anticosti SEC.

Dans un contexte où le gouvernement libéral a perdu entièrement la confiance de Pétrolia, la Coalition Avenir Québec a demandé au premier ministre de retirer totalement le dossier de l'exploration pétrolière sur Anticosti des mains du ministre du Développement durable et de l'Environnement, David Heurtel, et de déléguer l'ensemble de la responsabilité au ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, Pierre Arcand.

« On a assisté ce matin ni plus ni moins qu'à une déclaration de guerre de la part de Pétrolia envers le gouvernement. Le PDG Alexandre Gagnon a décidé de se libérer de ses menottes et de s'en prendre au gouvernement. Ce partenariat jadis prometteur est en train de tourner au vinaigre. Honnêtement, avec l'attitude du ministre Heurtel, qui est surpris de la tournure des événements? Il est impératif d'apaiser le climat d'hostilité entre les deux parties. Et pour ça, ça prend non seulement un changement de ton de la part du gouvernement, mais un geste fort du premier ministre : celui de retirer entièrement David Heurtel du dossier. Pour nous, c'est le seul geste susceptible d'apaiser les tensions dans le contexte actuel », a déclaré François Bonnardel.

Il s'agit d'un geste exceptionnel, en convient le député de Granby, mais il est temps pour Philippe Couillard de cesser les hostilités. M. Bonnardel a exigé que l'analyse et l'étude qui mènera à l'éventuelle livraison du certificat d'exploration soient effectuées par les fonctionnaires du ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles. « David Heurtel n'est plus un interlocuteur crédible dans ce dossier. Le milieu ne fait malheureusement pas plus confiance aux fonctionnaires de son ministère qui, rappelons-le, sont forcés de faire "ce qu'on leur dira". Maintenant, on doit regarder en avant et réparer le gâchis des libéraux », a poursuivi le leader de la CAQ.

La porte-parole de la CAQ en matière d'énergie, Chantal Soucy, a renchéri en qualifiant le comité d'experts indépendants mis sur pied par les libéraux de « patente à gosse », ne visant qu'à ralentir le processus d'exploration. « Le fameux comité d'experts annoncé par David Heurtel, qui n'a d'ailleurs rien d'indépendant puisque tous ses membres ont des liens de proximité flagrants avec le ministère de l'Environnement, a été la goutte qui a fait déborder le vase et le geste d'hostilité de trop. David Heurtel est dogmatique. Il ne veut rien savoir de l'exploration du pétrole sur Anticosti. À ce stade-ci, il ne fait plus partie de l'équation et doit être écarté immédiatement », a conclu Chantal Soucy.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Samuel Poulin, Attaché de presse, Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec, 418-254-3754, samuel.poulin@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.