Projet de règlement sur les terrains de jeux et de préservation d'espaces verts - L'APCHQ y voit des reculs pour la compétitivité de Montréal

MONTRÉAL, le 24 mai 2017 /CNW Telbec/ - L'Association des professionnels de la construction et de l'habitation du Québec (APCHQ) sera de passage en soirée à la consultation publique de la Commission sur le développement économique et urbain et l'habitation de la Ville de Montréal. Cette consultation porte sur l'imposition d'une contribution aux fins de parcs lors de projets de réaménagement. L'Association émet plusieurs réserves sur le projet de règlement et considère que la Ville de Montréal devrait travailler davantage en collaboration avec l'industrie afin d'en arriver avec un projet de règlement plus rassembleur. Elle profitera de son passage à la Commission pour exprimer aux élus montréalais sept recommandations.

L'Association tient à saluer l'initiative d'harmoniser des normes et règlements sur l'ensemble du territoire de la Ville de Montréal, dont celle qui est visée par ce projet de règlement. Pour l'APCHQ, l'uniformisation et le fait que la prévisibilité soit la même d'un arrondissement à l'autre est une bonne nouvelle.

Un surcoût qui s'ajoute au prix des logements 
Le projet de règlement occasionnera toutefois un coût additionnel aux constructeurs d'habitations. L'APCHQ évalue ces coûts entre 3 000 et 4 500 dollars par logement, ce qui risque d'augmenter le prix de vente. « Déjà, Montréal affiche des prix de logements de 11 % à 44 % plus élevés que ceux des villes de la banlieue. Le parc immobilier résidentiel des quartiers centraux montréalais est aujourd'hui de moins en moins accessible à la classe moyenne. À ce titre, Montréal tire de l'arrière si on la compare aux autres grandes villes », a déclaré le directeur du Service réseau régional de l'APCHQ, Daniel Simoneau.

Encore un recul pour l'accès à la propriété
Au chapitre de l'accès à la propriété, le Québec se situe à l'arrière du peloton canadien, avec seulement 61 % de ménages propriétaires. Montréal se positionne sous la moyenne québécoise, avec 55 %. « La pression à la hausse des prix que provoquera ce projet de règlement dans sa forme initiale risque d'accentuer l'exode des familles montréalaises désirant devenir propriétaires vers les villes avoisinantes, ces dernières offrant des habitations plus abordables qu'à Montréal. Ce projet de règlement favorisera l'étalement urbain, chose que la Ville de Montréal essaie pourtant de combattre », soutient Daniel Simoneau.

Contribution additionnelle pour des parcs déjà existants : une double taxation?
Dans le cas des projets de réaménagement, il ne s'agit pas de nouveaux quartiers. Souvent, les zones à redévelopper possèdent déjà des parcs bien aménagés et subséquemment au réaménagement, aucun nouvel espace naturel ou terrain de jeu ne sera ajouté.

L'entretien de ces parcs existants dans les quartiers redéveloppés se fait actuellement à même la taxe foncière que paieront aussi les acheteurs de ces nouveaux logements. En ce sens, le projet de règlement introduit une double taxation. Elle apparait d'autant plus inéquitable que les citoyens déjà résidents de ces quartiers n'en ont jamais fait l'objet.

La consultation de la Commission de développement économique : un processus à revoir
Dans le cas du présent règlement, l'APCHQ déplore que la Ville de Montréal ait choisi comme mode de consultation l'approche minimale prescrite par la Loi sur l'aménagement et l'urbanisme. L'APCHQ -  région du Montréal métropolitain tient à réitérer l'invitation qu'elle a faite en 2016 à la Ville de Montréal de créer un comité de liaison dans la foulée du succès de Laval. Cette proposition a malheureusement reçu lettre morte de la Ville. « Lorsque des modifications réglementaires laissent présager des impacts sur la construction résidentielle, l'APCHQ recommande fortement que l'industrie puisse collaborer aux pistes de solution, ce qui malheureusement n'a pas été le cas », conclut Linda Marchand, directrice générale de l'APCHQ - région du Montréal métropolitain.

Aide-mémoire

Date : Aujourd'hui à 19 h

Lieu : Édifice Lucien-Saulnier, salle 202 (2e étage), 155 rue Notre-Dame Est, Montréal

Pour consulter le mémoire de l'APCHQ, rendez-vous dans le centre de presse à www.apchq.com.

À propos de l'APCHQ
Fondée en 1961, l'APCHQ est un organisme privé à but non lucratif qui a pour mission de faire valoir et développer le professionnalisme de ses 17 000 entreprises membres réunies au sein de 14 associations régionales. Grâce à son offre de services techniques, juridiques, administratifs et de formation ainsi qu'à ses interventions gouvernementales et publiques, l'APCHQ contribue à ce que ses membres puissent accroître leurs compétences et évoluer dans un environnement hautement compétitif. En outre, à l'occasion du renouvellement des conventions collectives de l'industrie de la construction, l'APCHQ a le mandat de négocier au nom de 14 500 employeurs du secteur résidentiel.  

À propos de l'APCHQ - région du Montréal métropolitain
Fondée en 1950, l'APCHQ - région du Montréal métropolitain est un organisme privé à but non lucratif et à adhésion volontaire qui regroupe plus de 4 500 membres œuvrant dans le secteur résidentiel et qui sont localisés dans la grande région métropolitaine. Sa mission est de promouvoir le professionnalisme des entrepreneurs et de défendre leurs intérêts. L'Association régionale fait partie de l'APCHQ, une association provinciale fondée en 1961 qui occupe une place prépondérante dans l'industrie de la construction et de la rénovation, contribuant ainsi à favoriser la prospérité du marché de l'habitation au Québec. L'APCHQ est la plus importante association d'entrepreneurs au Canada, comptant 17 000 membres au sein de 14 associations régionales dans l'ensemble du Québec.

 

SOURCE Association des professionnels de la construction et de l'habitation du Québec (APCHQ)

Renseignements : Jean-Sébastien Lapointe, Conseiller en communications et en relations publiques, APCHQ, Cell. : 514 771-5038, jean-sebastien.lapointe@apchq.com; Émilie Hermitte, Coordonnatrice des communications et responsable de la gestion des évènements, APCHQ - région du Montréal métropolitain, 514 354 8722, poste 229, ehermitte@apchqmontreal.ca

LIENS CONNEXES
http://www.apchq.com/

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.