Projet de modification du règlement d'aide sociale - Le Collectif appelle à la mobilisation

QUÉBEC, le 27 févr. 2015 /CNW Telbec/ - Le Collectif pour un Québec sans pauvreté tiendra un rassemblement aujourd'hui devant les bureaux du ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale, afin de réitérer son opposition aux coupes dans les programmes d'aide financière de dernier recours annoncées par le ministre François Blais en janvier dernier.  

Le Collectif dénonce que le ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale préfère agir sur des pratiques qu'il juge abusives - bien que tout à fait légales jusque-là - plutôt que de s'attaquer aux principales tares des programmes d'aide financière de dernier recours, à commencer par l'insuffisance des montants des prestations. « La priorité du ministre devrait être de faire respecter le droit à un revenu décent pour toutes les Québécoises et tous les Québécois », a affirmé la porte-parole du Collectif, Virginie Larivière.

Au Québec, 10 % de la population ne couvre pas ses besoins de base. Les personnes assistées sociales en font partie. Pour rappeler ce fait troublant au ministre, le Collectif a reproduit, sur une poutre géante, l'échelle de revenu de la population québécoise. La poutre reprend une symbolique souvent utilisée par le Collectif, où le rouge, le jaune et le vert représentent des situations économiques, allant de la non-couverture des besoins de base jusqu'à la très grande richesse. « Le jour où toute la poutre sera verte, où tout le monde aura un revenu décent, le ministre aura fait son travail », a poursuivi madame Larivière. L'illustrateur Pishier a d'ailleurs ajouté ses personnages aux couleurs de la poutre.

En plus de lancer une campagne éclaire, le Collectif déposera un mémoire la semaine prochaine pour dénoncer les incohérences des programmes d'aide sociale et de solidarité sociale ainsi que les impacts des coupes annoncées. « C'est choquant de voir ce qui se passe. En maintenant les prestations d'aide sociale à un niveau aussi bas, le gouvernement condamne ni plus ni moins les personnes à la survie. Faut-il rappeler que le revenu d'une personne assistée sociale vivant seule et dite sans contraintes à l'emploi est à peine suffisant pour couvrir la moitié de ses besoins de base? Que le gouvernement n'ait pas tenté de régler cette situation au cours des années, considérant ce qu'il en coûte financièrement et humainement à la société de tolérer pareille pauvreté, c'était déjà incompréhensible. Mais qu'il songe maintenant à l'aggraver pour certainEs prestataires, voilà qui dépasse l'entendement! » a ajouté Serge Petitclerc, lui aussi porte-parole du Collectif.

Cette mobilisation s'inscrit dans la Semaine d'actions dérangeantes de la Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics.

Aide-mémoire
Quoi : rassemblement contre les coupes à l'aide sociale.
Quand : vendredi 27 février 2015 à 10 h 30.
Où : Devant le ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale (425, rue Saint-Amable, Québec).

 

SOURCE Collectif pour un Québec sans pauvreté

Renseignements : Marie-Noëlle Béland, responsable des communications, Cellulaire : 418-930-5969, Courriel : communications@pauvrete.qc.ca, Site Internet : www.pauvrete.qc.ca

LIENS CONNEXES
http://www.pauvrete.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.