Projet de mine de fer Hopes Advance - Disponibilité d'une aide financière fédérale

OTTAWA, le 22 mai 2013 /CNW/ - L'Agence canadienne d'évaluation environnementale rend disponible de l'aide financière pour favoriser la participation du public et des groupes autochtones à l'évaluation environnementale fédérale du Projet de mine de fer Hopes Advance situé au Québec.

Cette aide financière sera attribuée aux individus et groupes admissibles afin de favoriser leur participation aux prochaines étapes de l'évaluation environnementale, telles que la consultation relative à l'étude d'impact sur l'environnement et la consultation sur le rapport provisoire d'évaluation environnementale.

L'Agence tiendra compte des demandes reçues au plus tard le 21 juin 2013. Les noms des bénéficiaires et les montants alloués seront annoncés ultérieurement.

Pour présenter une demande d'aide financière ou pour plus de renseignements sur le projet et sur le processus d'évaluation environnementale, veuillez consulter le site Web de l'Agence au www.acee-ceaa.gc.ca (numéro de référence du registre : 80008) ou contacter le Programme d'aide financière aux participants en écrivant au PFP.PAFP@acee-ceaa.gc.ca ou en composant le 1-866-582-1884.

Dans le cadre de la modernisation et du renforcement de la Loi canadienne sur l'évaluation environnementale (2012) mise en place pour appuyer l'initiative gouvernementale de « Développement responsable des ressources », l'Agence réalise une évaluation environnementale fédérale de ce projet.

Ce projet est évalué à l'aide d'une approche scientifique. Si le projet est autorisé à passer à la prochaine étape, il continuera d'être assujetti aux lois environnementales strictes du Canada, à un contrôle d'application et à un suivi rigoureux et à des amendes plus lourdes.

Le projet proposé
Oceanic Iron Ore Corporation propose la construction, l'exploitation et le déclassement d'une mine de fer à ciel ouvert, près d'Aupaluk au Nunavik. Le promoteur estime que la mine générera de 10 à 20 millions de tonnes de concentré par année sur une période prévue de 48 ans, avec un taux d'extraction quotidien moyen allant de 72 000 à 144 000 tonnes. Le minerai serait concentré selon un procédé basé sur la séparation par gravité. Pour l'expédition du minerai de fer vers les marchés européens et asiatiques, le promoteur propose de construire un terminal maritime qui consisterait en un quai de chargement de 330 mètres, un quai pour les remorqueurs, un quai commercial et une jetée. Le concentré serait acheminé vers le terminal maritime par un pipeline d'une longueur de 26 kilomètres. Le promoteur pourrait opter pour une centrale thermique de 190 mégawatts comme source d'énergie pour ses opérations. Dans son calendrier préliminaire de projet, le promoteur prévoit le début de la production en 2016.

L'Agence canadienne d'évaluation environnementale administre le processus fédéral d'évaluation environnementale, qui permet de déterminer les effets environnementaux des projets à l'étude et de prendre les mesures appropriées pour les atténuer, tout en favorisant le développement durable.


SOURCE : AGENCE CANADIENNE D'EVALUATION ENVIRONNEMENTALE

Renseignements :

Pour plus de renseignements, les médias peuvent communiquer avec : 
Céline Legault
Conseillère en communications
Agence canadienne d'évaluation environnementale
Téléphone. : 613-957-0278
Courriel : Celine.Legault@acee-ceaa.gc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.