Projet de loi sur la radicalisation - « Une solution insuffisante à un problème fort complexe » - Nathalie Roy

QUÉBEC, le 11 juin 2015 /CNW Telbec/ - La porte-parole de la Coalition Avenir Québec en matière de laïcité et députée de Montarville, Nathalie Roy, considère que le projet de loi 59 sur les discours haineux, présenté par le gouvernement libéral cette semaine, est un pas dans la bonne direction, mais demeure incomplet.

Pour Nathalie Roy, il est inconcevable que le gouvernement continue de subventionner les activités des corporations religieuses qui diffusent des discours haineux ou encouragent des actes discriminatoires. « Ces corporations religieuses continueront d'être subventionnées indirectement, car elles bénéficient d'exemptions de taxes municipales et scolaires et des remboursements de la TVQ. C'est de l'argent qui ne se retrouve donc pas dans les coffres de l'État et des municipalités », explique-t-elle.

La députée de Montarville est également déçue de voir que les municipalités sont abandonnées par le gouvernement libéral dans ce projet de loi. « Que feront les villes quand un prédicateur radical voudra venir y installer des locaux, dans lesquels il pourra continuer à prêcher contre nos valeurs de démocratie et d'égalité entre les hommes et les femmes? Pourquoi ne pas donner d'outils aux municipalités pour qu'elles soient en mesure d'empêcher des cas comme celui de l'Imam Chaoui ? Les nouveaux pouvoirs accordés au Tribunal des droits de la personne se limiteront à faire cesser les propos haineux et à imposer des amendes, mais les sanctions pourraient pourtant être plus dissuasives et frapper davantage au cœur du problème, comme celles que nous avons proposées en février dernier », constate-t-elle.

En conclusion, Nathalie Roy considère que le projet de loi 59 est incomplet. « C'est une solution insuffisante pour un problème fort complexe, qui crée une infraction pénale copiée sur une infraction criminelle déjà existante. Le gouvernement laisse tomber les municipalités et il accepte que des deniers publics servent à subventionner des corporations religieuses intégristes qui prônent la charia et font l'apologie du terrorisme », conclut-elle.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Émilie Toussaint, Attachée de presse, Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec, 418-446-1383, etoussaint@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.