Projet de loi S-5 - encadrement des produits de vapotage - Coalitions provinciales, médecins et professionnels de la santé publique réclament un amendement pour protéger les jeunes contre la promotion des produits de vapotage

MONTRÉAL, le 31 mai 2017 /CNW Telbec/ - Un regroupement de coalitions provinciales de lutte contre le tabac et d'associations représentant des médecins et la communauté de santé publique interpellent le gouvernement fédéral pour que soit amendé le projet de loi S-5 dans une publicité pleine page dans le Hill Times ce matin.

En plus de bonifier le pouvoir réglementaire de la loi fédérale sur le tabac en matière de contrôles sur le format des emballages et des produits du tabac, le projet de loi S-5 convertira le marché illégal des produits de vapotage (avec nicotine) en une industrie légale et réglementée. « Nous appuyons la légalisation et l'encadrement des produits de vapotage comme les cigarettes électroniques, puisque cela fera en sorte que les fumeurs auront accès à une source alternative de nicotine beaucoup moins dangereuse, » commente d'emblée Flory Doucas, porte-parole de la Coalition québécoise pour le contrôle du tabac, statuant que l'ensemble des partenaires nationaux et provinciaux de santé appuie sans réserve le projet de loi S-5.  

Cependant, « le projet de loi contient une faille considérable: ses dispositions sur la promotion des produits de vapotage sont trop permissives. Bien que la publicité ciblée soit tout à fait justifiée dans le but de rejoindre les fumeurs, le projet de loi ne parvient pas à protéger les jeunes contre l'exposition à des publicités mettant en valeur un produit qui risque d'engendrer l'une des plus puissantes dépendances qui soient, » ajoute Ian Culbert, directeur général de l'Association canadienne de santé publique.

En effet, le projet de loi permet de faire la publicité sans aucune restriction quant au véhicule ni au lieu de diffusion, en plus de permettre la promotion de type « style de vie » auprès des adultes non fumeurs, en présentant le vapotage avec nicotine comme un geste désirable en soi -- et non comme un substitut pour ceux qui fument. (Pour voir des images de publicités qui seraient permises, voir cette fiche d'information.)

C'est pourquoi les groupes suivants invitent les parlementaires à considérer un amendement afin de mieux circonscrire la promotion des cigarettes électroniques et autres produits de vapotage et, ce, tout en favorisant l'adoption du projet de loi d'ici à la suspension des travaux pour le congé estival :

  1. Association canadienne de santé publique
  2. Association médicale canadienne
  3. Médecins pour un Canada sans fumée
  4. Action on Smoking & Health (Alberta)
  5. Alliance pour la réduction du tabagisme du Manitoba
  6. Alliance pour le contrôle du tabac de Terre-Neuve-et-Labrador
  7. Campagne ontarienne d'action contre le tabac
  8. Clean Air Coalition de la Colombie-Britannique
  9. Coalition pour la réduction du tabagisme de la Saskatchewan
  10. Coalition québécoise pour le contrôle du tabac
  11. Smoke-Free Nova Scotia

L'amendement proposé permettrait seulement la publicité informative ou préférentielle auprès des adultes (soit dans les lieux inaccessibles aux mineurs et dans des communications directes à des adultes). De cette façon, les jeunes ne seront aucunement exposés à la promotion des cigarettes électroniques, et les adultes non fumeurs seront uniquement exposés qu'à de la publicité informative ou préférentielle et non de type « style de vie ».

« Le projet de loi S-5 soulève des enjeux critiques pour l'intérêt public, notamment la capacité de compagnies à but lucratif de vendre et promouvoir la nicotine - l'une des substances connues causant la plus puissante dépendance. La dépendance à la nicotine est à la source d'une épidémie de tabagisme qui tue 37 000 Canadiens annuellement. Les Canadiens sont donc en droit de réclamer des améliorations qui minimiseront les risques de dépendance à la nicotine pour eux-mêmes et leurs familles. Nous espérons que les parlementaires choisiront de protéger le public en amendant le projet de loi S-5, tout en assurant son adoption d'ici la suspension des travaux pour le congé estival, » conclut Les Hagen, directeur général d'Action on Smoking and Health.

Pour voir le communiqué en PDF, avec complément d'information, cliquer ici:
http://www.cqct.qc.ca/Communiques_docs/2017/PRSS_17_05_31_Amendement_S5_FRA.pdf

À propos: Quelque 470 organisations québécoises -- associations médicales, ordres professionnels, municipalités, hôpitaux, écoles, commissions scolaires, etc., ont endossé les mesures destinées à réduire le tabagisme et ses conséquences réclamées par la Coalition québécoise pour le contrôle du tabac. Fondée en 1996, les principaux objectifs de la Coalition incluent prévenir l'initiation au tabagisme, favoriser l'abandon, protéger les non-fumeurs contre la fumée secondaire et obtenir un cadre législatif qui reflète la nature néfaste et toxicomanogène du tabac. La CQCT est une initiative de l'Association pour la santé publique du Québec.

 

SOURCE Coalition québécoise pour le contrôle du tabac

Renseignements : Pour information et entrevues : Mme Flory Doucas, Coalition québécoise pour le contrôle du tabac, 514-515-6780

Profil de l'entreprise

Coalition québécoise pour le contrôle du tabac

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.