Projet de loi no 52 concernant les soins de fin de vie - L'accès aux soins palliatifs et l'autonomie décisionnelle au cœur de la réflexion de l'AREQ

QUÉBEC, le 9 oct. 2013 /CNW Telbec/ - Le président de l'Association des retraitées et retraités de l'éducation et des autres services publics du Québec AREQ (CSQ), M. Pierre-Paul Côté, a présenté, hier, le mémoire de l'Association en commission parlementaire portant sur le projet de loi n52 concernant les soins de fin de vie. Il était accompagné d'un membre du conseil exécutif, M. Michel Gagnon, et d'une ressource-conseil de l'AREQ, Mme Ginette Plamondon.

Depuis le début de ce débat de société, l'AREQ s'est invitée dans l'arène publique. Elle a participé à la vaste consultation menée en 2010 par la Commission spéciale sur la question de mourir dans la dignité. Puis, en juin 2013, elle a accueilli favorablement le projet de loi n52. L'accueil favorable réservé à ce projet de loi s'explique par le fait que « le statu quo n'était pas une option dans ce dossier », a affirmé le président. Il fallait, d'une part, améliorer l'offre de soins palliatifs de même que l'accès à ces soins et, d'autre part, mieux encadrer les soins de fin de vie. La réception positive de l'AREQ a donc été motivée par la bonification de l'offre des soins palliatifs et par l'autonomie décisionnelle accordée aux personnes.

En effet, dans un sondage mené par la firme CROP en mars 2013 auprès des membres de l'AREQ, deux grandes orientations ont été relevées. Les membres se sont dits préoccupés par l'offre de soins palliatifs et par leur accès partout sur le territoire québécois. Quant aux nouveaux droits accordés par le projet de loi aux personnes en fin de vie, « ils sont en lien direct avec l'autonomie décisionnelle », a réitéré le président. L'article 45 du projet de loi stipule, effectivement, « que toute personne majeure et apte à consentir aux soins peut déterminer dans des directives médicales anticipées, les soins médicaux qui pourraient être requis par son état de santé et auxquels elle consent ou non si elle devient inapte à le faire ».

L'Association souhaite que la discussion se poursuive dans le plus grand respect et avec toute la compassion que ce sujet impose.

Fondée en 1961, l'AREQ compte plus de 56 000 membres répartis sur le territoire québécois. Elle affirme sa volonté de reconnaître le principe de l'égalité de droit et de fait entre les femmes et les hommes. Elle a pour mission de promouvoir et de défendre les intérêts et les droits culturels, sociaux et économiques de ses membres et des personnes aînées et de contribuer à la réalisation d'une société égalitaire, démocratique, solidaire et pacifiste.

L'AREQ est affiliée à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ).

SOURCE : AREQ (CSQ) - Association des retraitées et retraités de l'éducation et des autres services publics du Québec

Renseignements :

Martine Dignard
Conseillère en communication
Tél. : 418 929-4082
dignard.martine@csq.qc.net

Le site Internet de l'Association renferme une multitude d'informations concernant l'AREQ et son implication sociale. Vous pouvez le consulter au www.areq.qc.net.

Profil de l'entreprise

AREQ (CSQ) - Association des retraitées et retraités de l'éducation et des autres services publics du Québec

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.