Projet de loi no 100 - L'ADIGECS invite le gouvernement à respecter davantage
le professionnalisme de ses membres pour trouver des solutions plus efficaces
à l'égard de la réduction des coûts administratifs des commissions scolaires

QUÉBEC, le 9 juin /CNW Telbec/ - L'Association des directeurs généraux des commissions scolaires du Québec (ADIGECS) estime que certaines mesures envisagées par le gouvernement du Québec pour la réduction de la dette, dans son projet de loi no 100, sont irréalistes, inapplicables et auront des conséquences négatives pour la réussite scolaire.

Baisse des dépenses administratives et limitation du remplacement au moment du départ à la retraite des ressources expérimentées, le projet de loi no 100 impose des compressions et des restrictions budgétaires aux commissions scolaires. Qu'en est-il de la cohérence avec les objectifs d'amélioration de la persévérance et de la réussite scolaires fixés par ce même gouvernement ?

"Nous sommes en accord avec l'objectif gouvernemental du retour à l'équilibre budgétaire, gage d'une saine gestion et cela, dans les plus brefs délais. Cependant, nous déplorons que le gouvernement se substitue aux personnes les mieux en mesure de choisir les moyens appropriés pour atteindre cet objectif. Le défi des directions générales des commissions scolaires est la réussite scolaire des élèves confiés au réseau des écoles publiques du Québec. Elles savent mieux que quiconque comment procéder pour soutenir le gouvernement quant à la réduction de la dette, tout en minimisant les impacts sur la réussite des élèves. Comme la Fédération des commissions scolaires du Québec et celle des cégeps, nous demandons au gouvernement de nous laisser le choix des moyens, des moyens cohérents et adaptés pour chaque commission scolaire", souligne le président de l'ADIGECS, M. Serge Pelletier.

L'Association des directeurs généraux des commissions scolaires du Québec (ADIGECS) a accompagné ses membres dans la traversée de plusieurs crises économiques menant à des compressions budgétaires depuis 1972, l'année de sa fondation. Au fil de ces 38 années, les membres de l'ADIGECS ont toujours su contribuer avec le grand professionnalisme qui les caractérise à l'assainissement des finances publiques. Ses membres répondent présents, encore une fois, et se disent prêts à collaborer à l'assainissement des finances publiques à la condition, qu'une fois les cibles financières déterminées, on laisse à chaque organisation le soin de choisir les moyens les mieux adaptés pour éviter de mettre en péril la réussite et la persévérance scolaires.

L'ADIGECS regroupe les directeurs généraux et directeurs généraux adjoints des commissions scolaires. Ses 160 membres sont les premiers responsables administratifs du réseau public d'enseignement primaire et secondaire, tant pour les commissions scolaires francophones qu'anglophones.

SOURCE Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ)

Renseignements : Renseignements: Serge Pelletier, président, (418) 666-4666, poste 4610


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.