Projet de loi no 10 sur la transformation du réseau de la santé - L'ACRDQ réclame la protection des services sociaux et de la mission dépendance

MONTRÉAL, le 25 sept. 2014 /CNW Telbec/ - L'Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec (ACRDQ) accueille avec ouverture le Projet de loi no 10 déposé aujourd'hui à l'Assemblée nationale par le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette. Consciente de l'impérieux besoin d'améliorer l'efficience du réseau de la santé et des services sociaux, l'ACRDQ réclame toutefois au gouvernement que, dans la foulée de cette transformation d'envergure et ce changement de culture, l'offre de service en dépendance soit protégée au profit des segments de la population les plus vulnérables, notamment les personnes aux prises avec un problème d'alcool, de drogue ou de jeu.

De l'avis de la directrice générale de l'ACRDQ, Lisa Massicotte, « cette transformation majeure centrée sur l'intégration des services doit s'accompagner de gains tangibles pour la population, notamment pour les clientèles les plus vulnérables pour lesquelles une meilleure accessibilité et une continuité de service ne peuvent être que profitables ». L'ACRDQ ne s'oppose pas au regroupement d'établissements, ni à une gouvernance simplifiée, mais requiert que des conditions soient mises en place pour garantir la protection de la mission Dépendance, ainsi que la qualité et la sécurité des services à la population.

L'Association souhaite donc que, dans la foulée de sa réforme, le gouvernement assure la protection et le développement de l'offre de service en dépendance, ainsi que le maintien de l'expertise des services spécialisés développée par les centres de réadaptation en dépendance. Rappelons que depuis les huit dernières années, les CRD ont entrepris un vaste chantier de normalisation de leur offre de service et qu'il s'agit d'un réseau reconnu pour sa capacité à développer et à implanter les meilleures pratiques dans le traitement des dépendances.

L'ACRDQ entend prendre part aux consultations et à l'éventuelle commission parlementaire sur le projet de loi no 10 pour proposer un certain nombre de mesures susceptibles de garantir la protection de l'offre de service Dépendance et le maintien de l'expertise spécialisée.

À propos de l'ACRDQ

Depuis plus de 20 ans, l'Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec (ACRDQ) regroupe seize centres publics de réadaptation en dépendance (CRD), répartis sur l'ensemble du territoire de la province et déployés sur plusieurs sites ou points de service. Le réseau des CRD constitue une référence incontournable en matière de services spécialisés de réadaptation des personnes aux prises avec des problèmes graves de consommation abusive d'alcool ou de drogue et de dépendance à ces substances ou au jeu. Chaque année, ce sont plus de 50 000 nouvelles demandes de service qui sont faites aux CRD. Parmi celles-ci, 30 % proviennent de jeunes de moins de 25 ans.

SOURCE : Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec (ACRDQ)

Renseignements :

Arlette Côté
acote.acrdq@ssss.gouv.qc.ca
514 287-9625, poste 109
Cellulaire : 514 757-4929
www.acrdq.qc.ca

Profil de l'entreprise

Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec (ACRDQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.