Projet de loi 70 - Le ministre Blais doit rencontrer la Coalition Objectif Dignité

QUÉBEC, le 20 sept. 2016 /CNW Telbec/ - Le député de Saint-Jean et porte-parole du Parti Québécois en matière d'emploi, de solidarité sociale et de lutte contre la pauvreté, Dave Turcotte, et la députée de Gouin et porte-parole de Québec solidaire, Françoise David, demandent au ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale, François Blais, de rencontrer les représentants de la Coalition Objectif Dignité afin de discuter de la proposition qu'elle a mise en avant, hier.

« La Coalition a fait une proposition constructive et je crois que le ministre doit l'écouter, c'est la moindre des choses. Si François Blais refuse de discuter avec la Coalition, on devra conclure que les dés sont pipés et qu'il avait reçu une commande de son chef, Philippe Couillard, pour faire adopter le projet de loi 70 sous bâillon. En revanche, s'il est de bonne foi, le ministre acceptera de s'asseoir avec les groupes pour trouver une solution. La Coalition refuse le statu quo, elle propose des modifications. Pourquoi le ministre fermerait-il la porte? », a demandé Dave Turcotte.

« L'heure n'est pas au bâillon, mais à la négociation. La Coalition représente les intervenantes et intervenants de première ligne auprès des prestataires de l'aide sociale. Sa proposition doit être considérée avec sérieux. Je souhaite ardemment que le ministre Blais accepte de s'asseoir rapidement avec ses membres pour trouver une solution qui fasse consensus chez les parlementaires et dans la société civile. Imposer des pénalités pourrait mener des prestataires à la rue ou à la petite criminalité. Le Québec doit avancer vers la création d'un programme efficace qui puisse aider les nouveaux prestataires de l'aide sociale à s'inscrire volontairement dans un parcours qui les sorte définitivement de la pauvreté », estime, pour sa part, Françoise David.

La Coalition Objectif Dignité propose notamment deux choses :

  1. Pour compléter sa demande d'aide sociale, toute personne doit rencontrer un agent d'aide socioéconomique. On lui explique alors le programme Objectif Emploi et l'offre de services qui y est associée.
  2. En cas d'absences non motivées à un des programmes visant le retour sur le marché de l'emploi, l'allocation de participation à ce dernier est diminuée en fonction du nombre de jours d'absence.

« Notre objectif est avant tout d'encourager les personnes à participer aux programmes visant le retour au travail, tout en évitant de les mettre dans une situation périlleuse. Or, dans sa forme actuelle, le projet de loi 70 fait plutôt le contraire », ont conclu les deux porte-parole.

 


SOURCE Aile parlementaire du Parti Québécois

Renseignements : Valérie Chamula, Coordonnatrice des communications, Aile parlementaire du Parti Québécois, 418 643-2743; Stéphanie Guévremont, Attachée de presse, Aile parlementaire de Québec solidaire, 418 473-2579


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.