Projet de loi 14 - La CSN juge que l'attitude de l'opposition est préoccupante

MONTRÉAL, le 14 nov. 2013 /CNW Telbec/ - Pour la CSN, le retrait pur et simple du projet de loi 14 ne sera pas sans conséquences. « Le comportement des libéraux et des caquistes est tout à fait incompréhensible et des plus désolants. En empêchant l'adoption d'un projet majeur visant à moderniser la législation du français, notamment à l'égard de la langue de travail, ils encouragent son recul au lieu de le renforcer et de réaffirmer le caractère français du Québec, et ce, malgré les données alarmantes le concernant », d'affirmer Jacques Létourneau, président de la CSN.

Alors que la CSN plaidait pour que le message envoyé par les parlementaires ne laisse place à aucune interprétation afin que les directions d'entreprises, les commerces ainsi que les représentants de l'administration se sentent obligés de prendre leur responsabilité et d'agir, on retombe dans l'inertie la plus complète avec le statu quo. « Le Parti libéral a rempli sa promesse d'inertie et la CAQ celle de ne pas être contraignante pour les entreprises », de soutenir Jaques Létourneau.

La situation du français au travail préoccupe la CSN au plus haut point, car comme nous l'avons souligné dans notre mémoire portant sur le projet de loi 14 : on ne peut parler de langue commune sans parler de langue de travail. Une langue perd de sa vitalité et est condamnée à long terme à disparaître lorsqu'elle n'est plus utile pour gagner sa vie.

La CSN s'est engagée depuis plus de 40 ans à faire en sorte que le français devienne la seule langue d'usage au Québec et à faire échec à tout projet de bilinguisation institutionnel du Québec. « Cet engagement est aussi pertinent aujourd'hui, qu'il l'était hier. Il passe d'abord par une mobilisation pour conserver ce qui nous a permis à ce jour d'avancer et par une défense inconditionnelle de la Charte de la langue française. Pas question de se décourager malgré l'attitude préoccupante adoptée par les libéraux et les caquistes. Devant une telle situation, notre rôle sera de poursuivre nos actions pour que l'usage du français reprenne la place qui lui revient dans les milieux de travail », de conclure le président de la CSN.

Une section du site Web de la CSN est consacrée à la francisation des milieux de travail : http://www.csn.qc.ca/web/francisation.

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 300 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.

SOURCE : CSN

Renseignements :

Jacqueline Rodrigue
Directrice - Service des communications de la CSN
Cell. : 514 773-0060 ; bur. : 514 598-2139
Jacqueline.rodrigue@csn.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.