Projet de loi 110 sur les relations du travail dans le milieu municipal - Une réforme citoyenne saluée par l'UMQ

QUÉBEC, le 16 août 2016 /CNW Telbec/ - L'Union des municipalités du Québec (UMQ) a présenté aujourd'hui en commission parlementaire ses principales recommandations sur le projet de loi 110, qui dote les municipalités d'un nouveau cadre de relations du travail. Pour l'UMQ, il s'agit d'une réforme importante, qui reconnaît enfin que les municipalités sont des gouvernements à part entière et que les négociations avec leurs employés doivent leur permettre de gérer les services publics selon la capacité de payer des contribuables. Pour l'Union, ce projet de loi marque un tournant décisif au bénéfice des citoyennes et des citoyens.

« Pour la première fois, une loi en matière de relations de travail souligne le caractère spécifique des municipalités. Ce principe directeur est la base du nouveau cadre proposé par le projet de loi qui fait écho aux propositions du Livre blanc municipal. Avec l'adoption du projet de loi 110, le monde municipal aura un régime de négociation distinct qui reconnaîtra que les municipalités sont des institutions démocratiques redevables auprès de leurs contribuables. C'est capital! », a déclaré le président de l'UMQ et maire de Sherbrooke, monsieur Bernard Sévigny.

« La rémunération globale plus élevée dans le secteur municipal a un impact significatif sur le coût des services. Par ailleurs, les nouvelles obligations gouvernementales et les demandes toujours grandissantes des citoyens pour obtenir des services diversifiés augmentent les pressions financières sur les municipalités. Ces pressions financières, conjuguées aux limites de la capacité de payer des citoyens, commandent des changements dans le cadre des relations du travail dans les municipalités qui doit être mieux adapté à la réalité municipale », a ajouté le premier vice-président de l'UMQ et maire de Drummondville, monsieur Alexandre Cusson.

« Un nouveau rapport de force permettrait aux villes de mieux gérer la prestation des services publics aux citoyens et à meilleur coût. Il faut se rappeler que les conventions collectives actuelles sont le fruit de dizaines d'années de compromis par les villes, durant lesquelles elles ont privilégié la paix sociale et évité de longs et coûteux conflits de travail. C'est sans doute pourquoi on dit aujourd'hui du côté syndical que 96 % des négociations se règlent sans arrêt de travail… Ces compromis, qui sont devenus des privilèges, ou même parfois des aberrations, doivent être remis en question aujourd'hui dans le respect de la capacité de payer des citoyens à qui nous sommes redevables », a conclu la présidente du Caucus des grandes villes de l'UMQ et mairesse de Longueuil, madame Caroline St-Hilaire.

Un appui sans équivoque des citoyens
Dans un récent sondage réalisé par la firme CROP pour le compte de l'UMQ, 71 % des citoyens considèrent que le gouvernement du Québec doit donner davantage de moyens aux municipalités dans le dossier des négociations des conventions collectives des employés municipaux. De plus, 74 % croient que les employés municipaux ont des conditions de travail supérieures à celles d'emplois similaires du secteur privé et 75 % considèrent que les municipalités ont raison de réclamer des moyens supplémentaires pour négocier les conditions de travail de leurs employés afin de limiter l'augmentation des taxes municipales.

Le mémoire détaillé de l'UMQ est disponible en ligne sur son site Web.

La voix des gouvernements de proximité
Depuis sa fondation en 1919, l'UMQ représente les municipalités de toutes tailles dans toutes les régions du Québec. Sa mission est d'exercer, à l'échelle nationale, un leadership pour des gouvernements de proximité efficaces et autonomes et de valoriser le rôle fondamental des élues et élus municipaux. Ses membres, qui représentent plus de 80 % de la population et du territoire du Québec, sont regroupés en caucus d'affinité : municipalités locales, municipalités de centralité, cités régionales, grandes villes et municipalités de la Métropole.

 

SOURCE Union des municipalités du Québec

Renseignements : Patrick Lemieux, Conseiller aux communications et aux relations médias, Tél. : 514 282-7700, poste 279, Cellulaire : 438 827-4560, plemieux@umq.qc.ca

RELATED LINKS
www.umq.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.