Projet de loi 110 - Où est la ministre Dominique Vien?

QUÉBEC, le 18 août 2016 /CNW Telbec/ - Alors que la quasi-totalité du projet de loi 110 concerne le Code du travail, le député de Richelieu et porte-parole du Parti Québécois en matière de travail, Sylvain Rochon, ainsi que son collègue député de René-Lévesque et porte-parole en matière d'affaires municipales, Martin Ouellet, constatent l'absence de la ministre du Travail, Dominique Vien, des travaux de la commission. Ils notent également la prise en charge par le ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, Martin Coiteux, du régime de négociation des relations de travail au sein des municipalités. « C'est la démonstration claire que la ministre du Travail a été écartée de son dossier par le premier ministre, qui préfère ne s'en remettre qu'au ministre des Affaires municipales », ont‑ils affirmé.

« Plusieurs associations de travailleurs sont venues dénoncer, en commission parlementaire, le fait que le projet de loi propose la prise en charge du Code du travail par le ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire. Doit‑on rappeler au ministre Coiteux que les relations de travail sont du ressort de sa collègue, et que son rôle est d'appuyer l'administration et le développement des municipalités, des régions, de la capitale nationale et de la métropole du Québec? Les relations de travail, c'est la job de la ministre du Travail! Or, où est Dominique Vien quand des pans complets de sa loi sont modifiés? », a ensuite demandé Sylvain Rochon.

« De toute évidence, le ministère du Travail a une opinion sur le projet de loi : il a produit des avis, ainsi qu'un mémoire, sur le sujet. La ministre Vien demeure obstinément et complètement muette, mais peut‑elle au moins rendre publics les documents de son ministère pour qu'on puisse avoir l'heure juste? Reste que c'est complètement insensé de modifier le Code du travail sans qu'on puisse entendre les fonctionnaires du ministère du Travail et leur ministre », a ajouté Martin Ouellet.

« La prétention du ministre des Affaires municipales est de "moderniser" les relations de travail dans le monde municipal, mais il fait tout le contraire. Martin Coiteux tourne le dos à l'histoire de son parti et à l'évolution des relations de travail au Québec », a conclu le député de Richelieu.

 

SOURCE Aile parlementaire du Parti Québécois

Renseignements : Valérie Chamula, Coordonnatrice des communications, Aile parlementaire du Parti Québécois, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.