Projet de banlieue musulmane à Brossard - La CAQ dit non à la ghettoïsation des immigrants au Québec

QUÉBEC, le 14 nov. 2016 /CNW Telbec/ - « Les valeurs de la société québécoise doivent avoir préséance sur l'ensemble du territoire du Québec et nous ne devons faire aucune exception au nom de croyances religieuses », affirme la députée de la Coalition Avenir Québec, Nathalie Roy, en réaction à la proposition d'un promoteur immobilier de la Rive-Sud de Montréal de construire un quartier résidentiel à Brossard, destiné exclusivement à ceux qui vivent sous les valeurs musulmanes.

Pour la CAQ, il est clair le gouvernement Couillard doit fermer la porte à double tour à ce développement immobilier, exige Nathalie Roy, qui y voit là la possibilité de créer un précédent dangereux au Québec. Il est impensable de laisser une partie de la population vivre complètement en marge de notre société, au nom d'une religion. Ce projet va à l'encontre de tous les principes d'intégration des immigrants, souligne-t-elle.

« Des cas semblables dans le monde, notamment en Europe, ont démontré l'échec total de ces communes, qui représentent les premiers pas vers une ghettoïsation des communautés culturelles. Les nouveaux arrivants sont les bienvenus chez nous, on ne le dira jamais assez, mais ils doivent en échange s'intégrer pleinement à la société québécoise. Peu importe de quelle communauté religieuse il s'agit, ce n'est pas vrai qu'on va accepter que certains aillent s'isoler pour vivre selon des valeurs religieuses et imposer ces valeurs à ceux qui veulent s'établir au même endroit. Les seules valeurs qui doivent s'imposer sur l'ensemble du territoire de la nation québécoise, ce sont les valeurs québécoises », déclare la critique caquiste en matière d'immigration et de laïcité.

La députée de Montarville poursuit en spécifiant que le projet présenté par ces musulmans est une conséquence de l'idéologie multiculturaliste du gouvernement libéral. La CAQ est catégorique : les Québécois qui désirent s'installer quelque part sur le territoire du Québec n'ont pas à se faire imposer des croyances religieuses. Au contraire, c'est aux immigrants qui viennent s'installer chez nous à respecter les valeurs qui guident la nation québécoise, comme l'égalité entre les hommes et les femmes, la démocratie et la liberté individuelle.

La députée de Montarville appelle donc le ministre des Affaires municipales, Martin Coiteux, à aviser les villes du Québec qu'elles ne doivent pas autoriser des projets immobiliers discriminatoires, qui interdiraient à celles et ceux qui n'adhèrent pas aux valeurs et croyances d'une communauté religieuse de s'y installer. Le ministre devrait en outre spécifier que les valeurs inscrites dans la Charte québécoise des droits et libertés ont préséance sur l'ensemble du territoire national du Québec.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Émilie Toussaint, Attachée de presse, Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec, 418-446-1383, etoussaint@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.