Projet d'amélioration de la route 389 entre Baie-Comeau et Manic-5 - Début de l'audience publique le 20 octobre 2015

QUÉBEC, le 30 sept. 2015 /CNW Telbec/ - La commission d'enquête du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE), dont le responsable est le commissaire Denis Bergeron, tient la première partie de l'audience publique sur le Projet d'amélioration de la route 389 entre Baie-Comeau et Manic-5 par le ministère des Transports.

 


Le 20 octobre 2015 à 19 h

Centre communautaire Ka Mamuitunanut
2, rue Kepatakan
Pessamit


À compter du 21 octobre 2015 à 19 h

Salle des Chevaliers de Colomb
10, avenue Roméo-Vézina
Baie-Comeau

 

Les séances se poursuivront les jours suivants, selon les besoins du public et de la commission. Elles seront diffusées en mode audio en direct sur le site Web du BAPE à l'adresse www.bape.gouv.qc.ca

UNE AUDIENCE EN DEUX PARTIES

1.       S'informer

L'audience publique se déroulera en deux parties. En présence du promoteur et des personnes-ressources convoquées dans le but de répondre aux questions des participants, la première partie permettra à la population et à la commission de s'informer sur le projet afin d'en prendre connaissance et de mettre en lumière tous ses aspects.

2.       S'exprimer

À l'occasion de la deuxième partie de l'audience publique, qui débutera le 17 novembre 2015, aux mêmes endroits, la commission recueillera l'opinion et les suggestions du public. Elle entendra alors toute personne, tout organisme, tout groupe ou toute municipalité qui désire s'exprimer sur le projet, que ce soit sous forme de mémoire ou de présentation verbale.

La commission d'enquête dispose d'un délai maximal de quatre mois pour accomplir son mandat. Le rapport du BAPE sera remis au plus tard le 4 février 2016, au ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. David Heurtel. Par la suite, le ministre dispose de 60 jours pour rendre public le rapport.

OÙ CONSULTER LA DOCUMENTATION SUR LE PROJET ?

Les documents relatifs au projet sont mis à la disposition de la population dans les centres de consultation régionaux suivants :

-         Bibliothèque Alice-Lane, 6, avenue Radisson, Baie-Comeau ;

-         Bureau politique, 4, Metsheteu, Pessamit.

L'ensemble du dossier est également disponible au bureau du BAPE à Québec, au 575, rue Saint-Amable, bureau 2.10 et à Montréal, à la Bibliothèque des sciences juridiques de l'Université du Québec à Montréal, Pavillon Hubert-Aquin, au 400, rue Sainte-Catherine Est, ainsi que dans le site Web du BAPE à l'adresse www.bape.gouv.qc.ca, sous la rubrique « Mandats en cours ».

QU'EST-CE QUE LE BAPE ?

Le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement est un organisme public et neutre qui relève du ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. Il a pour mission d'éclairer la prise de décision gouvernementale dans une perspective de développement durable, lequel englobe les aspects écologique, social et économique.

Pour réaliser cette mission, le BAPE informe, enquête et consulte la population sur des projets ou des questions relatives à la qualité de l'environnement que lui soumet le ministre. Il produit par la suite des rapports d'enquête qui sont rendus publics. Le BAPE est par conséquent un organisme gouvernemental consultatif et non décisionnel.

Pour donner suite aux demandes d'audience publique qui ont été transmises au ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques par les citoyens, groupes, organismes ou municipalités, le président du BAPE, M. Pierre Baril, a reçu le mandat de former une commission d'enquête et de tenir une audience publique sur le Projet d'amélioration de la route 389 entre Baie-Comeau et Manic-5.

Pour plus ample information, vous pouvez communiquer avec Anne-Lyne Boutin, coordonnatrice du secrétariat de la commission, ou avec Julie Olivier, conseillère en communication, en composant le 418 643-7447 ou, sans frais, le 1 800 463-4732. Vous pouvez également joindre la commission par courrier électronique à l'adresse suivante : route389-bcomeau-manic5@bape.gouv.qc.ca.

Fiche technique jointe

Fiche technique

LE PROJET

Le ministère des Transports (MTQ) souhaite améliorer la route 389 entre Baie-Comeau et Manic-5. Ce projet s'insère dans un programme plus large qui concerne la réfection de plusieurs tronçons de la route 389 entre Baie-Comeau et Fermont et qui serait réalisé progressivement jusqu'en 2021. L'audience publique visera l'ensemble des segments soumis à la procédure d'évaluation et d'examen des impacts sur l'environnement, soit les projets B, D et E entre les kilomètres 0 et 212.

Projet d'amélioration de la route 389 entre Baie-Comeau et Manic-2 (projet B selon le MTQ)

Le ministère des Transports souhaite améliorer la route 389 sur une distance de 22 km, à partir de la jonction de la route 138 à Baie-Comeau jusqu'au pont franchissant la rivière Manicouagan près de la centrale Manic-2. Pour les premiers quatre kilomètres de la route, le promoteur procèderait d'abord à l'aménagement d'un nouveau lien qui répondrait à une vitesse affichée de 90 km/h. Puis, entre les kilomètres 5 et 21, il résoudrait certains problèmes de sécurité actuellement présents sur la route 389.

Pour réaliser ce projet, le promoteur devrait faire l'acquisition de terrains d'une superficie de 8,3 ha et obtenir le transfert de terres publiques. Le déplacement de 186 poteaux et des travaux de déboisement et de débroussaillage des aires de travail devraient être effectués. Des travaux de dynamitage seraient aussi nécessaires à divers endroits le long du tracé, entraînant la production de déblais réutilisables (1,4 million de m3) et inutilisables (900 000 m3). Le promoteur devrait également remplacer 3 900 mètres linéaires de ponceaux circulaires et 44 ponceaux rectangulaires, mettre en place le revêtement de chaussée, procéder à l'installation des glissières de sécurité et effectuer l'aménagement paysager des surfaces remaniées ou réhabilitées.

Projet d'amélioration de la route 389 de Manic-2 au nord de Manic-3 (projet D selon le MTQ)

Le ministère des Transports souhaite améliorer un tronçon de la route 389 entre les centrales hydroélectriques de Manic-2 et de Manic-3 (km 22 à 110) sur le territoire non organisé de Rivière-aux-Outardes dans la MRC de Manicouagan. Au total, ce tronçon couvre une distance de 88 km, mais seuls les segments les plus problématiques, au nombre de quinze, feraient l'objet d'une intervention. Les travaux visés totaliseraient 51,84 km de nouvelle route. Les nouveaux segments seront redressés et élargis afin de correspondre aux normes de conception d'une route nationale de type « C » comprenant deux voies contiguës de 3,5 m de largeur et des accotements en gravier de 2,5 m. La vitesse de conception de la route sera de 90 km/h plutôt que de 100 km/h afin de faciliter la transition entre les segments refaits et non refaits. Le dépassement des véhicules lourds sera permis par l'aménagement dans des pentes abruptes de trois voies lentes pavées de 3,5 m de largeur et par six zones de dépassement autorisé par le marquage au sol. Le projet inclurait également l'aménagement de onze voies de refuge en gravier de 4 m, à raison d'une voie tous les 10 km. Ces voies serviraient à sécuriser la route au moment du passage des véhicules hors-norme.

Projet d'amélioration de la route 389 du nord de Manic-3 à Manic-5 (projet E selon le MTQ)

Le ministère des Transports souhaite reconstruire onze segments de la route 389 compris entre les centrales hydroélectriques de Manic-3 et de Manic-5 (km 110 à 212) sur le territoire non organisé de Rivière-aux-Outardes dans la MRC de Manicouagan. L'objectif serait de corriger les segments les plus problématiques afin de rendre cette route plus fonctionnelle et sécuritaire. Selon les nouveaux tracés, les onze segments à l'étude totaliseraient un peu plus de 40 km. Les nouveaux segments seraient redressés et élargis afin de correspondre aux normes de conception d'une route nationale de type « C » comprenant deux voies contiguës de 3,5 m de largeur et des accotements en gravier de 2,5 m. La vitesse de conception de la route serait de 90 km/h plutôt que de 100 km/h afin de faciliter la transition entre les segments refaits et non refaits. Le dépassement des véhicules lourds serait permis par l'aménagement de voies auxiliaires de dépassement de 500 m de longueur, ainsi que par quelques aires de refuge.

 

SOURCE Bureau d'audiences publiques sur l'environnement

Renseignements : Source : Julie Olivier, Conseillère en communication, 418 643-7447 ou 1 800 463-4732 poste 539, route389-bcomeau-manic5@bape.gouv.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.