Projet bénévole stoppé par la CCQ - Les libéraux se traînent les pieds depuis plus de 5 ans, constate la CAQ

QUÉBEC, le 2 mars 2017 /CNW Telbec/ - « Les libéraux ont promis d'encadrer le travail bénévole dans l'industrie de la construction en 2011. 5 ans plus tard, on est toujours au point mort. Pendant ce temps, on empêche des parents de repeindre l'école de leurs enfants et on les menace d'amendes. C'est révoltant ! » ont déclaré les députés Marc Picard et Claire Samson de la Coalition Avenir Québec.

M. Picard, qui est porte-parole de sa formation politique en matière de travail, a rappelé que la loi 33, sanctionnée en décembre 2011 par la ministre du Travail de l'époque, Lise Thériault, contenait des mesures visant l'amélioration du fonctionnement de l'industrie de la construction, notamment en ce qui concerne le travail bénévole. Toutefois, il était prévu dans le texte de loi que le gouvernement dépose un règlement afin d'encadrer les travaux menés par des citoyens, comme c'est justement le cas pour les parents d'élèves de l'école Capitaine-Luc-Fortin à Saint-Sébastien, qui se sont vus interdit de peindre les murs de l'école par la Commission de la construction du Québec (CCQ).

« Fidèle à son habitude, le gouvernement libéral n'a pas tenu sa parole. En 2011, il a promis qu'il accepterait le travail bénévole dans l'industrie de la construction, sous des balises qu'il comptait déposer. 5 ans plus tard, rien n'a encore été préparé, ni même annoncé, si bien que pendant tout ce temps des initiatives porteuses sont bloquées en vertu de vieilles pratiques syndicales dépassées. Les libéraux ont fait preuve de paresse », a pesté Marc Picard.

Claire Samson, députée de la circonscription d'Iberville où se situe l'école concernée, a déploré que l'inaction des libéraux empêche des bénévoles d'aider leur communauté. « Le travail bénévole est fondamental dans nos régions. Que des papas et des mamans décident de mettre l'épaule à la roue et de peinturer une école gratuitement, c'est un geste qu'on devrait encourager. Encore une fois, les libéraux ont attendu que le ridicule leur saute en pleine figure avant de bouger. Plus ça change, plus c'est pareil avec ce gouvernement », a conclu Mme Samson.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Pour toutes demandes d'entrevues : Ewan Sauves, Attaché de presse rédacteur, Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec, 514-585-4451, ewan.sauves@assnat.qc.ca

Profil de l'entreprise

Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.