Programme Prévention Jeunesse - 625 000 $ pour renforcer les actions dans la lutte contre l'exploitation sexuelle des jeunes filles à Longueuil

LONGUEUIL, QC, le 26 août 2016 /CNW Telbec/ - Le ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal, M. Martin Coiteux, et la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie et ministre responsable de la région de la Montérégie, Mme Lucie Charlebois, ont annoncé aujourd'hui l'octroi d'une aide financière pouvant atteindre 625 000 $ afin de lutter contre l'exploitation sexuelle des jeunes filles sur le territoire de l'agglomération de Longueuil. Cette contribution est répartie sur cinq ans à raison d'une somme maximale de 125 000 $ par année et provient du programme Prévention Jeunesse.

Pour l'occasion, les ministres étaient accompagnés de la mairesse de la Ville de Longueuil, Mme Caroline St-Hilaire, du capitaine du Service de police de l'agglomération de Longueuil, M. Simon Crépeau, de la coordonnatrice de La Relève et du programme Sans P Ni E à Action Jeunesse St-Pie X, Mme Marie-France Lamarche, et de M. Richard Desjardins, directeur général de l'organisme Action Jeunesse St-Pie X, également connu sous le nom de Maison Kekpart, qui est mandataire et fiduciaire de ce projet.

« Pour lutter efficacement contre l'exploitation sexuelle, il faut agir de façon coordonnée et concertée autant en prévention, en protection qu'en répression. Par ce projet, le gouvernement souhaite ainsi favoriser une meilleure coordination des actions visant à prévenir, détecter et agir sur l'exploitation sexuelle des jeunes filles sur le territoire de l'agglomération de Longueuil. L'objectif est de consolider les actions en place porteuses d'une expertise importante et de développer des outils permettant une meilleure concertation avec les différents acteurs des milieux policier, institutionnel et communautaire », a mentionné le ministre Coiteux.

Cette aide financière servira à la coordination et à la bonification des services existants, notamment par la mise en œuvre de nouvelles activités. Ainsi, une équipe multisectorielle d'intervention permettra aux acteurs locaux de travailler en concertation sur la problématique de l'exploitation sexuelle. Les services de prévention, de soutien et de protection, déjà offerts dans les nombreux milieux fréquentés par les jeunes, seront ainsi améliorés. La prise en charge, l'accompagnement et le soutien des personnes vulnérables ou qui ont été victimes d'exploitation sexuelle seront également favorisés. L'ensemble des interventions aura lieu sur le territoire de l'agglomération de Longueuil, soit Brossard, Boucherville, Longueuil, Saint-Bruno et Saint-Lambert.

« La région de la Montérégie peut compter sur plusieurs organismes dotés d'une solide réputation. Action Jeunesse St-Pie X, qui pilotera ce projet, a acquis cette réputation grâce à ses interventions préventives auprès des jeunes issus de différents milieux. Ensemble, avec la collaboration de tous les acteurs du milieu, nous pouvons faire une différence dans la lutte à l'exploitation sexuelle », a souligné la ministre Charlebois.

« Le projet annoncé aujourd'hui est un maillon important de la lutte contre l'exploitation sexuelle de nos jeunes filles, un dossier qui me tient particulièrement à cœur. Le projet Mobilis développé ici, à Longueuil, dès 2008, a mené au dépôt de 81 accusations de proxénétisme, et 100 % d'entre elles se sont soldées par un verdict de culpabilité. C'est donc dire que ce projet est d'une remarquable efficacité et que tous les intervenants de la région sont heureux de voir d'autres actions être bonifiées dans la lutte contre l'exploitation sexuelle », a indiqué la mairesse St-Hilaire.

Soulignons que des actions ont déjà été mises en place afin de lutter contre l'exploitation sexuelle sur le territoire de l'agglomération de Longueuil. Entre autres, le projet Mobilis, le Réseau d'échange et d'information sur les gangs de rue en Montérégie, les projets Sans P ni E, de Sexualité et influence$, et le projet de Macadam-Sud - travail de rue. Les retombées de ces initiatives pourront être maximisées grâce à l'embauche, par l'équipe multisectorielle, d'une personne qui sera chargée de la coordination du projet, ce qui assurera une meilleure cohésion dans la création d'actions concertées entre les organisations partenaires.

Le directeur général de l'organisme Action Jeunesse St-Pie X, Richard Desjardins, a pour sa part mentionné être heureux de contribuer à ce projet en agissant à titre de mandataire. « Les besoins du milieu seront bien identifiés et la mise en place d'une coordination efficace permettra le déploiement à plus large échelle des actions locales existantes. Le projet ciblera notamment les endroits à risque de recrutement tels que les écoles secondaires, les foyers de groupe, les aires de transports en commun et les centres commerciaux », a fait savoir M. Desjardins.

Le programme Prévention Jeunesse

Rappelons que le programme Prévention Jeunesse vise à appuyer les milieux afin qu'ils puissent renforcer leur capacité à se mobiliser contre un phénomène qui met en danger la sécurité des jeunes. Ce programme de prévention se veut flexible et capable de se déployer rapidement en fonction des régions, d'un enjeu documenté mettant en cause la sécurité des jeunes et des besoins de coordination locaux. Le programme peut ainsi être élargi à d'autres régions du Québec, selon les besoins.

 

SOURCE Cabinet du ministre de la Sécurité publique

Renseignements : Source : Marie-Ève Pelletier, Attachée de presse, Cabinet du ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal, 418 691-2050 ; Information : Alexandra Paré, Relationniste, Direction des communications, Ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire et ministère de la Sécurité publique, 418 646-6777, poste 30274


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.