Programme d'équité salariale pour les employés cols blancs: La Ville de Montréal et le Syndicat des fonctionnaires municipaux (SCFP) s'entendent et complètent l'exercice pour l'ensemble de la Ville

MONTRÉAL, le 1er nov. 2013 /CNW Telbec/ - Le maire de Montréal, M. Laurent Blanchard, la présidente du comité exécutif, Mme Josée Duplessis, et les représentants du Syndicat des fonctionnaires municipaux (SCFP-429) annoncent que les parties sont parvenues à conclure une entente afin de compléter l'exercice d'équité salariale pour les employés cols blancs.

« La Ville a toujours respecté la Loi sur l'équité salariale et nous avions déjà exprimé notre volonté de nous conformer à la décision récente de la Commission de l'équité salariale en la matière. Il était donc important de parvenir à une entente finale avec le plus grand groupe d'employés de la Ville. Maintenant que nous nous sommes entendus sur la méthode de paiement des ajustements salariaux à verser aux employés cols blancs dans le cadre du programme distinct d'équité salariale, nous pouvons dire mission accomplie! Le dossier de l'équité salariale est réglé dans son ensemble, auprès de tous les groupes d'employés de la Ville », a déclaré le maire Blanchard.

« Nous sommes ravis pour les travailleuses et travailleurs qui attendaient de voir la fin de cette trop longue histoire. Cela a pris beaucoup de temps, mais finalement nous avons eu raison. Des femmes lésées depuis longtemps touchent enfin le fruit de nos revendications pour la justice. C'est une excellente nouvelle pour l'équité salariale, et ce,  pour toutes les femmes au Québec », a indiqué Alain Fugère, président du Syndicat des fonctionnaires municipaux (SCFP-429).

« Grâce au travail accompli avec nos partenaires syndicaux, la Ville de Montréal a pris les moyens pour enrayer définitivement la discrimination systémique basée sur le sexe. Nous pouvons en être fiers collectivement, d'autant plus que cela a été fait dans le respect de la capacité de payer des contribuables montréalais. Il faut cependant demeurer vigilant, et comme le prévoit la Loi, nous allons nous assurer du maintien de l'équité salariale pour l'avenir à l'aide d'évaluations périodiques », a expliqué la présidente du comité exécutif, Mme Josée Duplessis.

L'entente prévoit que les salaires de l'ensemble des salariés visés par un ajustement d'équité salariale seront ajustés, et ce, peu importe leur positionnement dans l'échelle salariale. Pour chaque employé, un calcul d'ajustements sera effectué distinctement pour chaque année et pour chaque emploi, en considérant le taux d'ajustement applicable à l'emploi. En ce qui concerne l'étalement des paiements, le 17 octobre dernier, tel que la Loi le permet, la Ville a fait une demande auprès de la Commission de l'équité salariale (CES) dans le but d'obtenir l'autorisation de prolonger de trois ans la période d'étalement permise par la loi concernant les ajustements salariaux. La Ville s'engage à se conformer à la décision à venir de la Commission de l'équité salariale sur l'étalement. Pour assurer le maintien de l'équité salariale, il a été convenu que les ajustements déterminés lors du programme initial seront ceux appliqués pour le maintien.

Par ailleurs, les parties se sont engagées à signer une lettre d'entente afin d'officialiser les taux de salaire à la convention collective. Cette lettre d'entente sera mise en application au plus tard le 1er décembre 2013.

Lorsque les versements des sommes additionnelles auront débuté, la Ville sera en mesure de communiquer une estimation du nombre d'employés ayant droit à des ajustements salariaux ainsi que les montants globaux versés dans le cadre de cette opération. Rappelons que la Ville a déjà versé près de 30 M$ en 2012 dans le cadre du programme d'équité salariale à environ 2900 employés ou ex-employés cols blancs de Montréal et des villes reconstituées.

Soulignons que l'exercice d'équité salariale est déjà terminé chez les autres groupes d'employés de la Ville de Montréal, à l'exception des policiers et des pompiers qui ne sont pas visés par cette législation. Ainsi, mentionnons que la Ville a versé plus de 15 M$ pour les autres programmes d'équité salariale visant les brigadiers scolaires, les professionnels généraux et les cadres.


SOURCE : Ville de Montréal - Cabinet du maire et du comité exécutif

Renseignements :

Source :
Jonathan Abecassis, cabinet du maire et du comité exécutif
514 872-9998

Renseignements :
Gonzalo Nunez, relationniste
Division des affaires publiques, 514 868-1127

Lisa Djevahirdjian, Service de l'information
SCFP, 514 831-3815


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.