Programme de récupération en supermarchés - Lorsque récupérer rime avec donner à manger

MONTRÉAL, le 10 mars 2017 /CNW Telbec/ - Les Banques alimentaires du Québec (BAQ) annonce le déploiement de son Programme de récupération en supermarchés (PRS), à travers le Québec permettant ainsi d'étendre cette solution unique et durable aux problèmes de gaspillage et de précarité alimentaire sur tout le territoire. Alors que les demandes mensuelles d'aide alimentaire s'élèvent à 1,8 M et que les dons en denrées manquent, le réseau des BAQ doit innover pour répondre au besoin de sécurité alimentaire partout à travers le Québec. Premier programme du genre au Canada, le PRS est né d'un projet-pilote testé en collaboration avec des détaillants en alimentation. Il permet également la récupération de viande en supermarchés, viande que nous pouvons redonner aux personnes qui en ont besoin, chose qui était réalisée à plus petite échelle auparavant.

Le Programme de récupération en supermarchés permet une situation gagnant-gagnant en éliminant les pertes en supermarchés pour les denrées encore comestibles afin de donner à manger à des familles en situation de pauvreté. Ce programme est réalisable en partie grâce à une subvention de 395 200 $ accordée par Recyc-Québec dans le cadre de la lutte contre le gaspillage alimentaire et de la collaboration des bannières Provigo, Maxi, Métro, Super C et IGA.

Un manque de ressources généralisé
Les demandes d'aide alimentaire d'urgence au Québec sont en hausse de 100 000 demandes par mois et les banques alimentaires manquent de ressources pour y répondre. L'augmentation fulgurante du coût du panier d'épicerie ces dernières années a un impact direct pour les familles qui représentent près de la moitié de la clientèle des Banques alimentaires du Québec. Sans régler complètement la problématique, le déploiement du PRS à travers le Québec devrait améliorer la situation et permettre de nourrir plus sainement des gens dans le besoin.

Quelques chiffres

  • Projet pilote (résultats de la dernière année) :
    • 2,5 M kg de denrées récupérés
    • 177 supermarchés participants
    • Valeur marchande des produits récupérés : près de 20 M $
    • Réduction de GES de plus de 2 000 tonnes d'eqCO2
  • Déploiement à grande échelle :
    • 611 magasins participants
    • 8 M de kg récupérés annuellement en moyenne
    • Réduction de GES de plus de tonnes 7 000 d'eqCO2 par année, soit l'équivalent de retirer de la route 1 499 voitures

Citations

« Grâce aux nouvelles sommes investies, nous pourrons répondre à davantage de demandes d'aide alimentaire de familles québécoises dans le besoin. Je lève mon chapeau à cette brillante initiative qui, en plus d'être riche tant sur le plan humain qu'environnemental, propose une solution unique et durable aux problèmes de gaspillage et de précarité alimentaire ». Lucie Charlebois, ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie et ministre responsable de la région de la Montérégie

« Nous sommes fiers de financer cette synergie entre les Banques alimentaires du Québec et certaines bannières du secteur de l'alimentation. Comme dans mon comté de Saint-Henri-Sainte-Anne, dans un contexte de mixité sociale, il est important de créer ce lien entre les différents tissus existants afin que les entreprises puissent collaborer davantage avec les organismes communautaires de leurs quartiers. Des gens qui vivent des moments un peu plus difficiles bénéficieront de ces surplus alimentaires. Une formule gagnant-gagnant! » Dominique Anglade, ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et députée de Saint-Henri-Sainte-Anne

« Ce projet novateur correspond en tout point à ce que nous souhaitons favoriser en tant que société d'État. En plus de lutter contre le gaspillage alimentaire, le projet de Banques alimentaires du Québec contribue à réduire les émissions de gaz à effet de serre en plus d'être un exemple de gestion saine et responsable de nos matières résiduelles ». Sonia Gagné, vice-présidente Performance des opérations de RECYC-QUÉBEC

« Le Programme de récupération en supermarchés est un projet de société qui aide considérablement notre réseau à s'approvisionner en denrées saines et de qualité afin de donner à manger aux plus vulnérables de notre société dont les enfants et les aînés. Nous sommes ravis de la solidarité des détaillants en alimentation et de tous nos autres partenaires, sans qui ce projet ne pourrait être réalisé », a déclaré Annie Gauvin, directrice générale des Banques alimentaires du Québec.

À propos des Banques alimentaires Québec

Depuis près de 30 ans, le réseau des Banques alimentaires du Québec (BAQ) soutient et représente à travers le Québec 30 membres Moisson et Associé (banques alimentaires régionales) qui approvisionnent plus de 1 000 organismes communautaires desservant plus de 400 000 personnes qui ont faim au Québec dont près de 150 000 enfants. Les Banques alimentaires du Québec veille au partage équitable des denrées entre les Moissons à travers le Québec, s'assure de mettre en commun des ressources, de l'expertise et des informations afin de répondre de façon plus efficace aux Québécois en situation de pauvreté. www.banquesalimentaires.org

 

SOURCE Banques alimentaires Québec

Renseignements : Source : Pascale Demers, Directrice des communications, Les Banques alimentaires du Québec, Cell. : (514) 953-5551, pascaledemers@banquesalimentaires.org; Renseignements : Marie-Pier Côté, TACT Intelligence-conseil, Cell. : (418) 999-4847, mpcote@tactconseil.ca

LIENS CONNEXES
BanquesAlimentaires.org

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.