Productivité : le Québec a rattrapé l'Ontario

MONTRÉAL, le 7 mai 2014 /CNW Telbec/ - Si on tient compte des différences de tissu industriel, le Québec a rattrapé son retard de productivité historique sur l'Ontario au cours des 15 dernières années. C'est ce que montre une note de l'Institut de recherche et d'informations socio-économiques (IRIS) publiée aujourd'hui qui souligne également l'échec de la stratégie de réduction des impôts des entreprises afin de relancer l'investissement privé.

« Ceux qui disent que le Québec a un problème de productivité comparent généralement la productivité totale du Québec à celle des autres provinces. Cela a pour effet de favoriser les provinces dont la structure industrielle comprend des secteurs à haute productivité - comme le pétrole albertain ou le secteur financier ontarien - et de défavoriser les provinces qui ont développé des secteurs où la productivité est moindre - comme le Québec et les Maritimes. Pour tenir compte de cette réalité, nous avons comparé la productivité du Québec et de l'Ontario à tissu industriel égal. Le résultat est qu'en 2012, le Québec a rattrapé son retard sur l'Ontario, car sa productivité a progressé plus rapidement », constate Mathieu Dufour, chercheur à l'IRIS.

Selon cette mesure, de 1997 à 2012, le Québec a vu sa productivité croître de 20% tandis que l'Ontario voyait la sienne augmenter de 16,4% et le reste du Canada de 18%.

« Ces données nous permettent de sortir du mythe du Québec improductif et des exhortations à travailler plus fort. Les travailleurs et travailleuses du Québec ont d'aussi bons résultats qu'ailleurs au Canada. Le résultat de nos recherche montre dans quels secteurs la productivité doit être améliorée. Par exemple, le domaine de la construction, pour des raisons évidentes en regard des révélations des dernières années, a un taux de productivité relativement bas. Cependant, si on veut changer la productivité globale du Québec, il faut implanter des changements de politiques industrielles, ce qui relève de choix politiques et collectifs. » rappelle Mathieu Dufour.

Enfin, la note se penche également sur la proposition qui vise à réduire les impôts des entreprises pour améliorer leur investissement dans la machinerie afin d'améliorer la productivité.

« Voilà plus de 10 ans qu'au Québec on réduit l'impôt des entreprises, alors que le gouvernement fédéral le fait depuis plus longtemps encore. Que s'est-il passé avec l'investissement? Contrairement à ce que disent tous les défenseurs des réductions d'impôt pour les entreprises : l'investissement diminue alors qu'on diminue leur contribution fiscale. Les entreprises ne réinvestissent pas ces économies d'impôt, elles semblent plutôt, pour l'instant, les garder dans leurs comptes en liquidité. Il est temps de revoir cette stratégie qui a montré ses limites. » propose Mathieu Dufour.

Productivité : le Québec est-il en retard ? est disponible gratuitement sur : www.iris-recherche.qc.ca.

SOURCE : Institut de recherche et d'informations socio-économiques (IRIS)

Renseignements : Simon Tremblay-Pepin, chercheur et responsable aux communications, 514-814-1522 (tremblay-pepin@iris-recherche.qc.ca).

LIENS CONNEXES
http://www.iris-recherche.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.