Production de Methylenedioxyamphétamine (ECSTASY) : Série de perquisitions et arrestations

MONTRÉAL, le 9 sept. 2015 /CNW Telbec/ - Les policiers de l'escouade régionale mixte de Québec, en collaboration avec ceux de la Division J de la Gendarmerie Royale du Canada, ont procédé ce matin à une série de perquisitions et d'arrestations dans la région de Québec et à Lac Baker au Nouveau Brunswick.

Cette enquête, qui a été initiée en octobre 2014, visait des individus impliqués dans la production d'Ecstasy.

4 personnes ont été arrêtées, soit deux hommes âgés de 26 et 24 ans de Québec, ainsi qu'un homme de 66 ans et une femme âgée de 55 ans, de Ste-Catherine-de-la-Jacques-Cartier. Ils comparaitront aujourd'hui au palais de justice de Québec et à la Cour provinciale d'Edmundston, où ils pourraient faire face à des accusations de production de methylenedioxyamphetamine (Ecstasy), de possession en vue de trafic, de possession de substances, de complot et de possession d'armes à feu. Rappelons que l'Ecstasy est un stimulant du système nerveux central dont les effets sont semblables à ceux produits par le LSD et dont les dangers sont sous-estimés puisque cette drogue peut contenir plusieurs autres produits dangereux  dont de la métamphétamine.

Six perquisitions ont été réalisées à Québec, Ste-Catherine-de-la-Jacques-Cartier, Lévis, St-Camille-de-Lellis et à Lac Baker au Nouveau Brunswick. Un laboratoire a été démantelé. Ces perquisitions ont permis de saisir :

  • Une importante quantité de methylenedioxyamphetamine (Ecstasy) ;
  • Différentes substances chimiques servant à la fabrication de drogues de synthèse ;
  • Des armes à feu.

 

Des documents et de l'équipement reliés à la production de substances ont également été saisis, de même que 3 véhicules, 2 remorques et deux résidences, saisis en biens infractionnels.

Il s'agit de laboratoires de production de drogues de synthèse hautement sophistiqués qui avaient une capacité de production estimée de 1 500 000 pilules par semaine.

Cette opération a mobilisé près de 70 policiers de la Sûreté du Québec, de la Gendarmerie royale du Canada de la Division J, du Service de police de la Ville de Québec, du Service de police de la ville de Lévis, du Service de police d'Edmundston et a nécessité l'assistance de Santé Canada et de l'Agence des services frontaliers du Canada.

Les policiers poursuivent leur travail de lutte contre le crime organisé sous toutes ses formes, et ce, dans l'ensemble des régions du Québec. Ils rappellent que généralement les drogues de synthèse sont produites par des amateurs qui improvisent, dans des conditions d'insalubrité, avec des produits chimiques qui sont explosifs et nocifs pour la santé et l'environnement. De plus, la consommation de ces substances est très risquée puisqu'elle peut contribuer au développement de psychoses graves et de comportements à risque.

Toute information sur ce type d'activités peut être transmise, en tout temps et de façon confidentielle, à la Centrale de l'information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264.

 

SOURCE Sûreté du Québec

Renseignements : Service des communications avec les médias, Escouades régionales mixtes, 514 598-4848

RELATED LINKS
http://www.suretequebec.gouv.qc.ca/

Profil de l'entreprise

Sûreté du Québec

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.