Prochaine mise à jour économique - La CAQ craint une nouvelle taxe sur l'essence

QUÉBEC, le 10 nov. 2015 /CNW Telbec/ - Une nouvelle taxe sur l'essence : voilà le cadeau de Noël que s'apprête à offrir le gouvernement libéral aux Québécois dans quelques semaines, a dénoncé le porte-parole de la Coalition Avenir Québec en matière de finances et député de Granby, François Bonnardel. Pressé de questions par le député caquiste, mardi à l'Assemblée nationale, le ministre des Finances Carlos Leitão a refusé de s'engager à ne pas augmenter la taxe sur l'essence ou de créer une nouvelle taxe semblable sous un autre nom.

« Fidèle à la tradition libérale d'augmenter les taxes et tarifs avant les Fêtes, tout indique que le ministre va leur refaire le même mauvais coup cette année. Nous apprenions samedi que la commande est claire au ministère des Finances en vue de la prochaine mise à jour économique : introduire de nouvelles façons de taxer les Québécois. Le gouvernement songe même à augmenter une fois de plus la taxe sur l'essence… en créant une nouvelle taxe sur l'essence. Quand vient le temps de taxer, la créativité de ce gouvernement n'a aucune limite », a déclaré François Bonnardel, ajoutant que le ministre Leitão procédera sous peu à une mise à jour économique.

D'ailleurs, l'année dernière, c'est plus de 600 millions de dollars que le gouvernement de Philippe Couillard est allé piger directement dans les poches des Québécois, en augmentant les taxes et les tarifs de toutes sortes, a rappelé le député de Granby. Les réponses chaotiques données par le ministre des Finances aujourd'hui indiquent clairement que la mise à jour qui sera présentée d'ici la fin de l'année comprendra l'imposition d'une importante taxe sur l'essence, prédit François Bonnardel.

« La taxe sur l'essence au Québec est déjà la plus élevée de tout le Canada : 19,2 cents. Est-ce que le ministre des Finances trouve responsable de l'augmenter encore plus? Son intention ne peut pas être plus claire : jeudi passé, il s'est fait demander par les journalistes si l'éco-fiscalité consistait en de nouvelles taxes et il a répondu, avec toute la candeur qu'on lui connaît : "Bien sûr, mais n'allez pas écrire ça"! » a dénoncé M. Bonnardel.

Au Salon bleu, Carlos Leitão a refusé de fermer la porte à une nouvelle taxe sur l'essence. Pour le critique de la CAQ, il s'agit d'un signe évident que ce gouvernement est incapable de créer de la richesse et de relancer notre économie. « Il se tourne donc vers la solution facile : taxer, taxer, taxer. Pour lui, le retour à l'équilibre budgétaire passe avant tout par le portefeuille des contribuables. Est-ce qu'il réalise au moins le tort que cette solution facile va causer à l'économie du Québec? » a conclu François Bonnardel.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Émilie Toussaint, Attachée de presse, Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec, 418-446-1383, etoussaint@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.