Procès de Gilles Vaillancourt et de ses coaccusés - Le maire Demers demande à la Ministre que le procès soit tenu rapidement

LAVAL, QC, le 15 oct. 2015 /CNW Telbec/ - Au nom de tous les Lavallois, le maire Marc Demers s'est adressé à la ministre de la Justice, Stéphanie Vallée, pour demander que toutes les ressources requises soient consenties afin de mener rapidement le procès pour gangstérisme intenté contre l'ex-maire Vaillancourt et ses coaccusés. « Il s'agit d'accusations exceptionnelles portées contre des personnes qui occupaient des fonctions de haute autorité. Cette cause sort complètement de l'ordinaire et elle devrait être traitée en y consacrant les ressources requises. La ministre a le pouvoir d'agir en ce sens », a déclaré le maire Demers. 

« Le lien de confiance des citoyens envers le système de justice doit être préservé », a soutenu le maire de Laval en insistant sur la volonté exprimée par la population de voir ce procès tenu dès que possible. « Les citoyens de Laval veulent que la justice suive son cours rondement dans cette affaire qui les concerne directement ». Le maire Demers a évoqué le danger de voir le système judiciaire « déconsidéré » si l'on n'accordait pas une attention immédiate à cette cause, qui symbolise le comportement hautement répréhensible de certaines élites, dont les actions alléguées ont profondément choqué tout le Québec. 

« Je ne peux rester les bras croisés pendant que mes concitoyens attendent que les procédures suivent leurs cours. Ce n'est qu'après ce procès que les Lavallois auront le sentiment que justice a été rendue », a-t-il ajouté.

Rappelons que le 9 mai 2012, l'opération policière Honorer a mené à l'arrestation de 37 personnes, dont l'ex-maire de Laval, Gilles Vaillancourt, le directeur général de la Ville, Claude Asselin, et le directeur de l'ingénierie, Claude Deguise, en plus d'un groupe d'entrepreneurs lavallois. Par la suite, des accusations de gangstérisme ont été portées contre Gilles Vaillancourt pour avoir opéré un vaste réseau de corruption et de collusion dans l'attribution des contrats municipaux à Laval. Or monsieur Marc David, juge de la Cour supérieure du Québec, a annoncé le 16 septembre dernier qu'aucun procès lié à ces arrestations ne pourra débuter avant 2019, et ce, en raison des disponibilités judiciaires des trois années à venir.

 

SOURCE Ville de Laval

Renseignements : François Brochu, Directeur des relations publiques, Cabinet du maire de Ville de Laval, Tél: 514-835-7075, f.brochu@laval.ca

RELATED LINKS
http://www.laval.ca/

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.