Prise de position quant aux élections au conseil d'administration du Champlain Regional College : Pour l'autonomie et contre l'absence de représentation légitime

MONTRÉAL, le 4 avril 2016 /CNW Telbec/ - Tant et aussi longtemps que les problèmes institutionnels ne seront pas corrigés, les enseignants et enseignantes et le personnel de soutien du Collège St. Lawrence et ceux du Collège St-Lambert, ainsi que les professionnel-les du Collège St. Lawrence, ont décidé dans leurs assemblées respectives de ne plus élire de représentants au conseil d'administration du Champlain Regional College. Ces groupes demandent à nouveau une intervention du gouvernement du Québec pour qu'une autonomie complète et entière soit reconnue à chacun.

« Nous estimons qu'il y a un véritable problème structurel au sein de ce conseil d'administration, qui ne permet pas à notre région d'être bien représentée. Nous avons voté en faveur d'une telle mesure parce que nous refusons d'accorder une quelconque légitimité à cette structure défaillante », dénonce la présidente du Syndicat des enseignants du Cégep Champlain (St-Lambert), Christine Kerr.

Actuellement, les deux campus sont rattachés au Champlain Regional College. L'un est situé à Saint-Lambert, en Montérégie, et l'autre à Québec. Deux autres établissements sont aussi représentés au conseil d'administration, le campus de Lennoxville, de même que le siège administratif de Sherbrooke.

« Si on prend l'exemple du représentant du personnel de soutien sur le conseil d'administration, chaque campus n'est représenté qu'une seule fois aux douze ans pour trois ans sur ce siège, en raison d'une rotation qui se déroule chaque trois ans et qui implique quatre lieux. C'est inacceptable! D'autant plus que la Loi sur les collèges prévoit une représentation continue du personnel de soutien par voie d'une élection par des pairs. Actuellement, le personnel de soutien du siège social de Sherbrooke fait partie de la rotation au même titre que les autres campus alors qu'il n'accueille aucun étudiant. C'est une véritable anomalie à corriger !  », explique la présidente du secteur soutien cégeps de la Fédération des employées et employés des services publics (FEESP-CSN), Johanne Cadieux, qui soutient cette lutte pour l'autonomie.

Le Champlain Regional College est le seul cégep multirégional au Québec. Il ne reçoit donc qu'une seule enveloppe budgétaire, qui doit être divisée par la suite entre les trois campus et l'administration centrale de Sherbrooke. Cette situation est à l'origine de la sous-embauche chronique d'employés de soutien et de professionnels, ce qui nuit aux services directs rendus aux étudiants. Si chaque campus était autonome, le chapitre 1 de la Loi sur les collèges permettrait à chacun d'être reconnu sous cinq unités propres : une structure administrative, une direction pédagogique, un corps enseignant/employé, un corps étudiant et un lieu/région. Les parties prenantes de chaque région seraient toujours représentées au conseil d'administration local, ce qui améliorerait la synergie entre chaque collège et sa région.

« La direction du Champlain Regional College joue à l'autruche en affirmant que tout fonctionne adéquatement et en limitant les problèmes à un seul aspect de gouvernance. La structure actuelle a une incidence négative réelle sur les services offerts aux étudiantes et étudiants ainsi qu'aux communautés de chaque région », déplore la vice-présidente du regroupement cégep de la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN), Nicole Lefebvre. « C'est principalement pour cela que nos membres ont appuyé à l'unanimité les revendications légitimes d'autonomie des Collèges St. Lawrence et St-Lambert depuis décembre 2014. »

À propos
La Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN) regroupe quelque 34 000 membres dans les cégeps, les universités et les établissements privés des ordres secondaire et collégial. Elle est l'organisation syndicale la plus représentative de l'enseignement supérieur au Québec.

Le secteur soutien cégeps de la Fédération des employées et employés des services publics (FEESP-CSN) regroupe plus de 4500 membres répartis dans 34 établissements collégiaux et deux centres informatiques. La FEESP-CSN représente plus de 70 % des employé-es de soutien du réseau collégial.

 

SOURCE CSN



Renseignements : Chu Anh Pham, conseillère, Service des communications de la CSN, cellulaire 514 348-2530, bureau 514 598-2163, chuanh.pham@csn.qc.ca

RELATED LINKS
www.csn.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.