Priorités de la session parlementaire - François Legault attaquera de front le bilan économique de Philippe Couillard

SAINT-JÉRÔME, QC, le 29 août 2016 /CNW Telbec/ - L'économie au cœur des préoccupations de la Coalition Avenir Québec : voilà le message lancé par le chef François Legault en marge de la première journée du caucus présessionnel de sa formation politique. Dès la rentrée parlementaire, la CAQ entend demander des comptes à Philippe Couillard sur son bilan économique désastreux.

L'improvisation libérale a assez duré, tonne le chef caquiste. Dans toutes les villes et municipalités qu'il visite lors de sa tournée régionale, François Legault dit rencontrer des dizaines d'entrepreneurs, leaders régionaux et citoyens qui lui font tous part de leurs préoccupations quant à l'état actuel de l'économie québécoise.

« Le constat qui se dégage est très clair : on peut faire mieux au Québec. Nos familles ont de moins en moins d'argent dans leurs poches. Les citoyens ont le sentiment de ne pas être écoutés. Les régions sont laissées à elles-mêmes. Les entreprises ont des projets, mais attendent après Hydro-Québec ou après Investissement Québec. À la place, le gouvernement libéral se traîne les pieds. Il n'a pas de leadership. Il manque d'ambition en économie. Le Parti libéral ne sert plus le Québec. Depuis son élection en 2003, il est au service de ses propres intérêts. Il a oublié l'intérêt général et gouverne uniquement pour se maintenir au pouvoir », expose le chef de la CAQ.

Sur le plan de l'emploi, c'est la dégringolade. Depuis le début de l'année, il s'est perdu 2 800 emplois au Québec, rappelle M. Legault, alors que Philippe Couillard nous en avait promis 250 000 sur 5 ans, soit 50 000 par année. La faiblesse de l'emploi justifie des mesures fortes pour stimuler notre économie. « Les Québécois méritent un gouvernement dont l'obsession est la création de bons emplois, comme le sera le gouvernement de la CAQ. Depuis l'élection d'avril 2014, il y a 28 mois, il ne s'est créé que 43 100 emplois. Comptez sur moi pour demander à Philippe Couillard, jour après jour, où sont les emplois qu'il avait promis », assure François Legault.

Il est plus que temps de mettre fin au monopole libéral, qui a amplement démontré ses effets néfastes sur notre économie. C'est la raison pour laquelle le chef caquiste compte bien devenir, en 2018, le premier premier ministre économique en 20 ans au Québec. « Pendant que Philippe Couillard se demande comment gérer son Conseil des ministres, le Parti québécois, lui, est obsédé par le prochain référendum sur la souveraineté. Ça ne peut pas continuer, le Québec a besoin d'une grande bouffée d'air frais. À tous les Québécois, je dis que la CAQ va garder le cap. Lors de la prochaine session parlementaire, la CAQ va continuer de se tenir debout pour l'économie, debout pour l'éducation, debout pour notre identité », conclut François Legault.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Émilie Toussaint, Attachée de presse, Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec, 418-446-1383, etoussaint@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.