Prévisions économiques de l'APCHQ : diminution des mises en chantier en 2015

MONTRÉAL, le 19 sept. 2014 /CNW Telbec/ - À l'occasion de son 53e Congrès annuel qui se tient dans la région de Charlevoix, l'Association des professionnels de la construction et de l'habitation du Québec (APCHQ) a dévoilé aujourd'hui ses prévisions économiques pour 2014 et 2015. Selon les données du rapport, le nombre de mises en chantier devrait croître de 1 % en 2014 pour ensuite diminuer de 3 % en 2015. Malgré l'apparence de stabilité qui peut se dégager de la lecture de ces chiffres, l'APCHQ demeure préoccupée par l'état incertain du marché de la construction résidentielle.

« Après une année 2013 très décevante où les mises en chantier ont diminué de 20 %, nous observons une relative stabilisation du marché résidentiel. Néanmoins, avec 37 000 mises en chantier, l'année 2015 sera la plus faible enregistrée au cours de la dernière décennie et l'environnement incertain nous amène à croire qu'il sera difficile de renverser la situation », affirme Georges Lambert, économiste à l'APCHQ.

Parmi les obstacles à une reprise plus soutenue des mises en chantier à l'échelle provinciale, l'APCHQ note une croissance économique plus faible au Québec que dans les autres provinces canadiennes, une augmentation plus timide du nombre de ménages ainsi qu'une accession de plus en plus difficile à la propriété. « Heureusement que les taux d'intérêt demeurent bas et contrebalancent ces facteurs négatifs », de poursuivre M. Lambert.

Accession plus difficile à la propriété
Comme l'a démontré notre Enquête sur les acheteurs de maisons neuves publiée le 10 septembre dernier, l'accession à la propriété demeure un défi constant. En effet, à 61 %, le taux de propriété des ménages québécois est loin en dessous de la moyenne canadienne de 69 %. L'APCHQ considère que le resserrement de certaines règles, dont la réduction de la période d'amortissement maximale pour un prêt hypothécaire, a potentiellement restreint l'accès à la propriété pour près de 40 000 ménages. D'ailleurs, de 2011 à 2013, une diminution de 11 % du nombre de premiers acheteurs a été observée dans le marché de la construction résidentielle neuve. La hausse du nombre de mises en chantier pour le marché locatif illustre également cette accession difficile, le secteur de la construction s'adaptant à la demande de son marché.

Moins de maisons individuelles
Bien qu'elles représentent encore 31 % de toutes les mises en chantier, les maisons individuelles sont moins populaires qu'auparavant. De 2013 à 2015, le nombre de maisons individuelles construites aura chuté de 13 %, passant de 13 144 à 11 415. La densification accrue et l'enjeu de l'abordabilité expliquent cette tendance à la baisse.

Données inédites sur la rénovation : la force tranquille du secteur de l'habitation
Pour la première fois au Québec, des données complètes, région par région, sont dévoilées afin de tracer un portrait du secteur de la rénovation. Pour 2013, le nombre d'emplois à temps plein de ce secteur a été supérieur à 105 000 et la valeur économique des activités de rénovation a dépassé 11,5 G$. En incluant les activités de réparation et d'entretien, la rénovation compte pour près de 60 % de l'importance du secteur de l'habitation au Québec.

Les crédits d'impôt à la rénovation rapportent
Les crédits d'impôt ÉcoRénov et LogiRénov, mis en place respectivement en 2013 et en 2014, auront eu un impact significatif sur les dépenses en rénovation au Québec. Ils auront été responsables de 50 % de la croissance prévue des dépenses de rénovation en 2014 et 2015. Sans leur mise en place, la croissance prévue aurait été de 5 % au lieu de 10 % pour la période donnée. À la fin de 2015, les deux crédits d'impôt auront entraîné des investissements supplémentaires en rénovation de l'ordre de 1,8 G$.

Pour le gouvernement, le coût de ces deux crédits d'impôt sera nul puisque les retombées fiscales engendrées par les dépenses supplémentaires de rénovation seront supérieures au montant total des crédits octroyés. De plus, en incitant les consommateurs à faire affaire avec un professionnel de la construction, ces mesures ont un effet structurant et permettent de lutter efficacement contre le travail au noir.

« Les retombées estimées de ces deux crédits d'impôt sont considérables et auront permis de créer des emplois et de la richesse partout au Québec, et ce, sans que le gouvernement ait eu à débourser ou mettre en place un programme de relance. Avec ces données, nous espérons que le gouvernement décidera de maintenir un crédit d'impôt à la rénovation au-delà de 2015 », de conclure M. Lambert.

Autres données en rafale

2014

  • 13 199 copropriétés construites en 2014, une augmentation de 1 420 unités par rapport à 2013;
  • 8 445 mises en chantier dans le marché locatif en 2014, une augmentation de 364 par rapport à 2013.

2015

  • 12 955 copropriétés construites en 2015, une diminution de 244 unités par rapport à 2014;
  • 8 755 mises en chantier dans le marché locatif en 2015, une augmentation de 310 par rapport à 2014.

Pour consulter les Prévisions économiques 2014-2015 de l'APCHQ, visitez la section Espace de téléchargement dans le centre de presse de l'APCHQ au apchq.com.

À propos de l'APCHQ

Fondée en 1961, l'APCHQ est un organisme privé à but non lucratif et à adhésion volontaire, qui transige avec plus de 17 000 entreprises réunies dans 15 associations régionales. Elle occupe une place prépondérante dans l'industrie de la construction et de la rénovation. Les membres de l'Association effectuent près de 80 % des travaux sous garantie au Québec. Depuis 1997, l'APCHQ est la plus importante gestionnaire de mutuelles de prévention du domaine de la construction, regroupant près de 4 400 entreprises. À titre d'agent négociateur patronal des relations de travail dans le secteur résidentiel, elle défend les intérêts de plus de 14 500 employeurs qui embauchent plus de 57 000 salariés. 

 

SOURCE : Association des professionnels de la construction et de l'habitation du Québec (APCHQ)

Renseignements :

François-William Simard
Directeur des communications
APCHQ
Cell. : 514 475-2046
francois-william.simard@apchq.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.