Près d'un quart des enfants dans le monde vit dans des pays touchés par des conflits ou des catastrophes

Ce nouveau chiffre est un rappel clair de la raison d'être de l'UNICEF, à l'heure où l'organisation célèbre 70 années d'efforts en faveur des enfants les plus vulnérables

Pour télécharger du contenu multimédia: http://uni.cf/2fIh5KO

NEW YORK, le 9 déc. 2016 /CNW/ - Environ 535 millions d'enfants, soit près d'un sur quatre, vivent dans des pays touchés par des conflits ou des catastrophes. Ils sont souvent privés de soins médicaux, d'une éducation de qualité, d'une nutrition et d'une protection adéquates, affirme aujourd'hui l'UNICEF.

L'Afrique subsaharienne regroupe presque les trois quarts - 393 millions - des enfants dans le monde vivant dans un pays en situation d'urgence. Elle est suivie par le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord, où résident 12 pour cent de ces enfants.

Ces nouveaux chiffres sont publiés tandis que le dimanche 11 décembre 2016 marquera le 70ème anniversaire de l'organisation, qui travaille sans relâche dans les endroits les plus difficiles du monde pour apporter une aide vitale, un appui à long terme et de l'espoir aux enfants dont la vie et l'avenir sont menacés par des conflits, des crises, la pauvreté, les inégalités et les discriminations.

« L'UNICEF a été créé pour apporter de l'aide et de l'espoir aux enfants dont la vie et l'avenir sont menacés par les conflits et les privations, et ce chiffre colossal - qui correspond à un demi-milliard d'enfants - est un rappel clair que notre mission se fait de plus en plus urgente chaque jour », a affirmé Anthony Lake, Directeur général de l'UNICEF.

Près de 50 millions d'enfants déracinés

À cause des conflits, des catastrophes naturelles et des changements climatiques, les enfants sont contraints de fuir leur foyer. Ils se retrouvent bloqués derrière les lignes de conflit et sont exposés aux risques de maladie, de violence et d'exploitation.

  • Près de 50 millions d'enfants ont été déracinés. Plus de la moitié d'entre eux ont été éloignés de leur foyer par les conflits.
  • Alors que les violences continuent de s'intensifier en Syrie, le nombre d'enfants vivant dans une zone assiégée a doublé en moins d'un an. Près de 500 000 enfants vivent aujourd'hui dans 16 zones assiégées dans le pays, presque complètement coupés d'une aide humanitaire et de services essentiels ininterrompus.
  • Dans le nord-est du Nigéria, près de 1,8 million de personnes sont déplacées. Presque un million d'entre elles sont des enfants.
  • En Afghanistan, près de la moitié des enfants en âge d'aller à l'école primaire ne sont pas scolarisés.
  • Au Yémen, près de 10 millions d'enfants sont touchés par les conflits.
  • Au Soudan du Sud, 59 pour cent des enfants en âge d'aller à l'école primaire ne sont pas scolarisés et une école sur trois est fermée dans les régions touchées par les conflits.
  • Plus de deux mois après le passage de l'ouragan Matthew en Haïti, plus de 90 000 enfants de moins de cinq ans ont toujours besoin d'aide.

Les situations d'urgence menacent de compromettre les progrès réalisés

Les situations d'urgence auxquelles sont confrontés aujourd'hui les enfants les plus vulnérables menacent de compromettre les progrès considérables réalisés au cours des dernières décennies : depuis 1990, le nombre de décès d'enfants avant l'âge de cinq ans a été divisé par deux et des centaines de millions d'enfants sont sortis de la pauvreté. Le taux de non-scolarisation des enfants en âge d'aller à l'école primaire a baissé de plus de 40 pour cent entre 1990 et 2014.

Malgré des progrès importants, trop d'enfants sont laissés pour compte à cause de leur sexe, origine ethnique, religion ou handicap ; parce qu'ils vivent dans la pauvreté ou dans des communautés difficiles d'accès ; ou simplement parce que ce sont des enfants.

« Que les enfants vivent dans un pays en conflit ou dans un pays en paix, leur développement est crucial, non seulement pour leur avenir en tant qu'individu, mais aussi pour l'avenir de leur société », a affirmé Anthony Lake.

Note aux rédactions :
Veuillez noter que les chiffres font référence au nombre d'enfants vivant dans des pays touchés par des conflits, crises et catastrophes naturelles. Ces chiffres ont été calculés en utilisant les données relatives à la population pour les pays où l'UNICEF lance un appel humanitaire.

L'UNICEF en chiffres

Nutrition
Dans les années 1940, l'UNICEF a commencé à fournir une aide nutritionnelle d'urgence, principalement sous forme de lait, aux enfants dans l'Europe de l'après-Seconde Guerre mondiale. En 2015, l'UNICEF et ses partenaires dans le monde ont traité 2,9 millions d'enfants atteints de malnutrition aiguë sévère.

Santé
Dans les années 1950, les premières campagnes de vaccination de l'UNICEF ciblaient des maladies comme la tuberculose et le pian. En 2015, l'UNICEF a fourni 2,8 milliards de doses de vaccins qui ont permis de protéger 45 pour cent des enfants de moins de cinq ans dans le monde contre des maladies mortelles.

En 1998, l'UNICEF est devenu membre fondateur du partenariat Faire reculer le paludisme (Roll Back Malaria) destiné à soutenir le traitement et la recherche relatifs au paludisme et à développer les mesures de prévention comme les moustiquaires imprégnées d'insecticide de longue durée. En 2015, l'UNICEF a acheté 22,3 millions de moustiquaires pour protéger les enfants et les familles dans 30 pays.

Éducation
En 1961, l'UNICEF a élargi ses programmes pour y intégrer l'éducation des enfants. En 2015, l'UNICEF a permis à 7,5 millions d'enfants âgés de trois à 18 ans d'accéder à une éducation élémentaire scolaire ou non scolaire.

Protection de l'enfance
En 1989, l'Assemblée générale des Nations Unies a adopté la Convention relative aux droits de l'enfant, qui précise que tous les enfants doivent être enregistrés à la naissance afin de faire reconnaître leur existence devant la loi et de faire respecter leurs droits. En 2015, plus de 9,7 millions de naissances ont été enregistrées dans 54 pays avec l'appui de l'UNICEF.

Eau, assainissement et hygiène
En 1953, l'UNICEF a commencé ses premiers efforts pour améliorer l'accès à l'eau, l'assainissement et l'hygiène pour les enfants et les familles dans le besoin et a développé ce travail avec de nombreux partenaires au fil du temps. Entre 1990 et 2015, 2,6 milliards de personnes ont pu accéder à des sources d'eau potable améliorées et 2,1 milliards de personnes ont pu accéder à des installations d'assainissement améliorées.

Action humanitaire
Depuis sa création, l'UNICEF n'a jamais cessé d'intervenir dans les situations d'urgence humanitaire touchant les enfants, en particulier ceux déjà affectés par la pauvreté et le dénuement.

En 2015, l'UNICEF et ses partenaires ont :

  • vacciné 11,3 millions d'enfants contre la rougeole dans les pays touchés par une crise ;
  • permis l'accès de quatre millions d'enfants en situation d'urgence à une éducation élémentaire scolaire ou non scolaire ;
  • fourni un soutien psychosocial à deux millions d'enfants pris dans des conflits et des catastrophes naturelles.

Données comparatives générales
En 1955, l'UNICEF aidait 92 pays et territoires. En 2016, l'UNICEF travaille dans 190 pays et territoires.

Le premier comité national pour l'UNICEF a été formé aux États-Unis en 1947 afin de réunir des fonds et de sensibiliser le public au nom de l'organisme. En 2016, il existe 34 comités nationaux dans le monde.

En 1972, l'UNICEF comptait environ 1 000 employés recrutés sur le plan international et local. En 2016, le personnel mondial de l'UNICEF s'élève à environ 13 000 personnes.

À propos de l'UNICEF

L'UNICEF a sauvé la vie d'un plus grand nombre d'enfants que tout autre organisme humanitaire. Nous travaillons sans relâche afin de venir en aide aux enfants et à leur famille, et faisons tout ce qui est nécessaire pour assurer la survie de chaque enfant. Nous fournissons des soins de santé et des vaccins, apportons des secours d'urgence, donnons accès à de l'eau potable et à de la nourriture, et offrons ainsi une sécurité alimentaire, de même qu'un accès à l'éducation, et bien plus encore.

Entièrement tributaire de contributions volontaires, l'UNICEF vient en aide aux enfants sans égard à leur origine ethnique, leur religion ou leur opinion politique. En tant que membre des Nations Unies, l'UNICEF est présent dans plus de 190 pays, soit plus de pays que n'importe quel autre organisme. Notre persévérance et notre portée sont sans égales. Nous sommes déterminés à assurer la survie de chaque enfant, où qu'il soit.

Suivez-nous sur Twitter et sur Facebook ou visitez le unicef.ca.

SOURCE UNICEF Canada

Bas de vignette : "En Iraq, le 31 octobre 2016, des civils récemment déplacés à cause des combats à Mossoul s'arrêtent à un poste de contrôle à Qayyara. © UNICEF/UN040089/Romenzi (Groupe CNW/UNICEF Canada)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20161209_C4014_PHOTO_FR_835230.jpg

Renseignements : Pour obtenir de plus amples renseignements ou pour organiser des entrevues, veuillez communiquer avec : Karine Morin, Spécialiste des communications, UNICEF Canada, 514 288-5134 poste 8425, cell. : 514 232-4510, kmorin@unicef.ca

LIENS CONNEXES
http://www.unicef.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.