Près de 80 % des Canadiens affirment avoir besoin de rendements annuels d'au moins 4 % pour atteindre leurs objectifs de retraite

Trop de prudence peut faire en sorte que les Canadiens ratent les objectifs de rendement qu'ils affirment avoir besoin d'atteindre pour prendre leur retraite

TORONTO, le 13 févr. 2015 /CNW/ - Banque CIBC (CM aux bourses de Toronto et de New York) - Près de 80 % des Canadiens pensent avoir besoin de rendements annuels d'au moins 4 % de leur portefeuille afin d'atteindre leurs objectifs d'épargne-retraite, selon un sondage de Gestion d'actifs CIBC effectué par Léger. Pourtant, près de 70 % des investisseurs qui détiennent des produits garantis à taux peu élevé n'envisagent pas d'investir sur le marché par crainte de perdre leur argent.

« La crainte influence encore les décisions de placement et empêche les Canadiens de réaliser leur objectif de rendement annuel d'au moins 4 %, affirme Steve Fiorelli, directeur général, Gestion d'actifs CIBC. La divergence entre les attentes de rendement et la répartition du portefeuille des investisseurs pourrait être un obstacle à la réalisation des objectifs d'épargne-retraite, surtout alors que nous constatons une pression continue exercée à la baisse sur les taux d'intérêt. Même si les placements garantis offrent un sentiment de sécurité, seul un portefeuille bien diversifié permettra de produire des résultats à long terme pour les investisseurs. »

M. Fiorelli ajoute qu'il n'est pas surprenant de voir la crainte s'insinuer dans les décisions de placement, vu la forte hausse de la volatilité des marchés depuis l'effondrement des prix du pétrole, mais il estime important que les investisseurs continuent d'accorder la priorité à leurs objectifs globaux de placement à long terme. L'année dernière, malgré la chute des prix du pétrole, le principal marché boursier canadien a inscrit un rendement de 10,6 %, compte tenu des dividendes. Si l'on examine les dix dernières années, l'indice composé de rendement total S&P/TSX a affiché un rendement annualisé de 7,6 %.

« Pour les investisseurs qui approchent de la retraite ou ceux qui ont une faible tolérance au risque, un produit garanti est une option, mais si l'on observe les rendements à moyen et à long terme, l'histoire montre que les marchés font vraiment mieux », dit-il.

Principales conclusions du sondage

  • 42 % des investisseurs vont probablement investir surtout dans des produits garantis à taux peu élevé
  • 78 % de ceux qui savent ce qu'il leur faut comme rendements annuels disent qu'ils ont besoin d'au moins 4 % pour réaliser leurs objectifs de placement
  • Parmi ceux qui n'envisagent pas d'investir dans des placements à rendements potentiellement élevés, comme une combinaison d'actions et d'obligations, 67 % ont cité comme motif la crainte de perdre leur capital ou leur placement initial.

Autres conclusions importantes du sondage

Raisons pour lesquelles les Canadiens n'envisagent pas de placements à rendements potentiellement élevés, comme une combinaison d'actions et d'obligations :

Crainte de perdre leur capital ou leur placement initial 67 %
Trop grande complexité 9 %
Pas au courant des options offertes 9 %
Trop cher 5 %
Trop près de la retraite 3 %
Assez d'autres placements 2 %

Quant aux plans de placement futurs, pourcentage de Canadiens qui affirment qu'ils vont probablement privilégier les produits suivants :

Actions, y compris les fonds communs de placement incluant des actions 42 %
CPG, comptes d'épargne ou autres placements garantis 42 %
Obligations, y compris les fonds communs de placement incluant des obligations 12 %
Fonds négociés en bourse 5 %

Les résultats présentés ci-dessus sont tirés d'un sondage effectué par Léger sur le Web entre le 21 et le 25 novembre 2014 auprès d'un échantillon représentatif de 1 505 Canadiens francophones ou anglophones âgés de 18 ans ou plus qui détiennent un portefeuille de placements en vue de la retraite. À l'aide de données de Statistique Canada, les résultats ont été pondérés selon le sexe, l'âge, la région, la langue parlée à la maison, le niveau d'études et la présence ou non d'enfants dans le ménage, ce qui garantit la représentativité de l'échantillon par rapport à l'ensemble de la population étudiée. La marge d'erreur, qui mesure la variabilité d'échantillonnage, est de plus ou moins 2,53 %, 19 fois sur 20.

À propos de Gestion d'actifs CIBC
Gestion d'actifs CIBC (GAC), filiale de la Banque CIBC spécialisée dans la gestion d'actifs, offre une gamme de services et solutions de gestion de placements de qualité supérieure destinés aux particuliers et aux investisseurs institutionnels. L'offre de GAC comprend une plateforme complète de fonds communs de placement, des solutions stratégiques de portefeuille sous gestion, des services de gestion discrétionnaire de placements pour les particuliers à valeur nette élevée, ainsi que des services de gestion de portefeuille pour les clients institutionnels. En raison de son actif, qui dépassait 100 G$ au 31 octobre 2014, GAC est l'une des plus importantes sociétés de gestion d'actifs du Canada.

SOURCE Banque Canadienne Impériale de Commerce

Renseignements :

Caroline Van Hasselt, directrice en chef, Communications externes et relations avec les médias, 416 784-6699 ou caroline.vanhasselt@cibc.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.