(Pr)ENTRESTO(MC) (LCZ696), un traitement pour l'insuffisance cardiaque ayant démontré réduire le risque de décès cardiovasculaire et d'hospitalisation(1), a été approuvé par Santé Canada

  • L'approbation d'ENTRESTOMC repose sur l'essai pivot PARADIGM, la plus vaste étude réalisée à ce jour sur l'insuffisance cardiaque, qui a été arrêtée avant le terme en raison des résultats significatifs démontrés.

DORVAL, QC, le 6 oct. 2015 /CNW/ - ENTRESTOMC (sacubitril/valsartan), précédemment connu sous le nom de LCZ696, a été approuvé par Santé Canada pour la réduction du risque de décès cardiovasculaire et d'hospitalisation due à l'insuffisance cardiaque chez les patients atteints d'insuffisance cardiaque chronique (classes II ou III, selon la classification de la NYHA) avec fraction d'éjection réduite (ICFER). L'approbation du traitement de Novartis repose sur les résultats de l'étude PARADIGM-HF, menée auprès de 8 442 patients, qui a été arrêtée avant le terme puisque les résultats montraient qu'ENTRESTOMC réduisait de manière significative l'incidence de décès cardiovasculaire par rapport au traitement standard par l'énalapril, un inhibiteur de l'ECA.

« Selon la Fondation des maladies du cœur et de l'AVC, l'insuffisance cardiaque est un problème de santé très grave de plus en plus courant. Plus de 600 000 Canadiennes et Canadiens vivent actuellement avec une insuffisance cardiaque, et 50 000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année. « Actuellement, la moitié des gens atteints d'insuffisance cardiaque meurent dans les cinq années suivant le diagnostic, a indiqué le Dr Gavin Arthur, directeur, promotion du rétablissement, Fondation des maladies du cœur et de l'AVC. Il n'existe pas de cure pour l'insuffisance cardiaque, et les coûts attribuables à la gestion des patients atteints d'insuffisance cardiaque modérée à grave au Canada s'élèvent à 2,89 milliards de dollars annuellement. La progression des symptômes peut être ralentie au moyen d'un traitement médical approprié et de modifications au mode de vie, deux facteurs qui peuvent prolonger et améliorer la qualité de vie. Cependant, il nous faut améliorer davantage les résultats pour les patients, et pour ce faire, nous devons absolument disposer de meilleures façons de les traiter et de les soutenir. » 

Santé Canada a accordé le statut d'évaluation prioritaire à ENTRESTOMC en raison des résultats positifs de l'étude PARADIGM-HF. Lors de cette étude, les bienfaits d'ENTRESTOMC ont été observés rapidement. En effet, les patients présentant une fraction d'éjection réduite et traités par ENTRESTOMC avaient plus de chances d'être encore en vie et étaient moins susceptibles d'avoir été hospitalisés en raison d'une insuffisance cardiaque que ceux traités par l'énalapril. Un nouveau traitement reçoit le statut d'évaluation prioritaire lorsqu'il semble être en mesure de procurer des bienfaits cliniques significatifs correspondant à la définition suivante : « résultats qui ont un effet globalement positif sur le traitement » d'une maladie « grave, mettant la vie en danger, ou sévèrement débilitante »2.

« L'insuffisance cardiaque impose un immense fardeau aux patients et à leur famille, puisque la capacité des patients à réaliser des tâches de la vie quotidienne est réduite. De plus, des années d'hospitalisations fréquentes pèsent lourd sur le système de soins de santé canadien, a affirmé le Dr Jean Rouleau, cardiologue à l'Institut de Cardiologie de Montréal. Les données de l'étude PARADIGM-HF montrent qu'ENTRESTOMC réduit les risques de décès cardiovasculaire et d'hospitalisation en raison d'une insuffisance cardiaque. » À mon avis, cette approbation marque une nouvelle ère dans la prise en charge de l'insuffisance cardiaque au Canada. »

L'insuffisance cardiaque est une maladie invalidante et potentiellement mortelle caractérisée par l'incapacité du cœur à pomper suffisamment de sang dans l'organisme. Des symptômes tels que l'essoufflement, la fatigue et la rétention hydrique peuvent apparaître lentement et s'aggraver avec le temps, affectant grandement la qualité de vie3. Au Canada, plus de 600 000 personnes sont atteintes d'insuffisance cardiaque4. Cette maladie est responsable de 9 % des décès au pays (soit environ 22 000 décès par année5), ce qui équivaut presque au nombre combiné de décès attribuables au cancer du sein, au cancer colorectal, au cancer de la prostate et au cancer du pancréas6. Au Canada, l'insuffisance cardiaque est la deuxième cause d'hospitalisation en importance chez les patients âgés de plus de 65 ans7, et on estime que son coût direct a été de 2,89 milliards de dollars en 20128.

À propos d' ENTRESTOMC
ENTRESTOMC est un médicament de premier plan qui contient du sacubitril, un inhibiteur de l'endopeptidase neutre, et du valsartan, un antagoniste des récepteurs de l'angiotensine II (AT1). Ce comprimé à prendre deux fois par jour possède un mode d'action unique qu'on croit capable d'atténuer le stress exercé sur le cœur défaillant9,10,11 en stimulant le système neurohormonal protecteur du cœur (le système des peptides natriurétiques), tout en inhibant le système rénine-angiotensine-aldostérone (SRAA)10.

ENTRESTOMC est indiqué pour le traitement de l'insuffisance cardiaque avec fraction d'éjection réduite pour les patients dont la maladie appartient aux classes II ou III de la NYHA (New York Heart Association), afin de réduire le risque de décès cardiovasculaire et d'hospitalisation pour insuffisance cardiaque. La fraction d'éjection est une mesure de la capacité du cœur à pomper le sang12. Environ la moitié des patients atteints d'insuffisance cardiaque ont une fraction d'éjection réduite13.

ENTRESTOMC doit être associé à d'autres formes de traitement de l'insuffisance cardiaque, à la place d'un inhibiteur de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (IECA) ou d'un antagoniste des récepteurs de l'angiotensine II (ARA). L'administration et l'adaptation de la dose d'ENTRESTOMC doivent être entreprises par un médecin expérimenté dans le traitement de l'insuffisance cardiaque.

L'analyse des données d'innocuité de PARADIGM-HF a montré que les effets secondaires d' ENTRESTOMC étaient gérables durant l'étude. Moins de patients prenant ENTRESTOMC ont cessé de prendre le médicament à l'étude en raison d'un événement indésirable, comparativement à ceux prenant l'énalapril (10,7 % par rapport à 12,2 %, respectivement). Les patients du groupe prenant ENTRESTOMC ont présenté plus d'hypotension et d'angioœdème non grave, mais la toux et l'élévation des taux sériques de créatinine et de potassium ont été rapportées moins fréquemment chez les patients du groupe prenant ENTRESTOMC que chez les patients du groupe prenant l'énalapril1.

ENTRESTOMC a aussi été approuvé aux États-Unis et est en cours d'évaluation par d'autres autorités compétentes.

À propos de l'étude PARADIGM-HF
PARADIGM-HF est une étude de phase III, randomisée et menée à double insu évaluant l'efficacité et le profil d'innocuité d'ENTRESTOMC par rapport à l'énalapril (un inhibiteur de l'ECA largement étudié) chez 8 442 patients présentant une ICFER9,14. Les caractéristiques au début de l'étude ont montré que les patients inscrits présentaient une ICFER typique avec une insuffisance cardiaque de classe II à IV, selon la classification de la NYHA9.

Les patients ont reçu ENTRESTO™ ou l'énalapril en plus du meilleur régime de traitement actuel. Le principal critère d'évaluation était un paramètre composé comprenant le délai avant la première occurrence de décès cardiovasculaire ou d'hospitalisation en raison d'une insuffisance cardiaque. Il s'agit de la plus vaste étude réalisée à ce jour sur l'insuffisance cardiaque9.

Les résultats de PARADIGM-HF ont montré qu' ENTRESTOMC lorsque pris en association avec le traitement optimal actuel, et en comparaison à l'ajout de l'énalapril, un inhibiteur de l'ECA, au traitement optimal : 

  • réduit de 20 % le risque de décès cardiovasculaire (p = 0,00004)
  • réduit de 21 % la survenue des premières hospitalisations en raison d'une insuffisance cardiaque (p = 0,00004)
  • réduit de 23 % les hospitalisations en raison d'une insuffisance cardiaque (p = 0,0004)
  • réduit de 16 % le risque de mortalité toutes causes confondues (p = 0,0005)

Globalement, il y a eu une réduction de 20 % du risque du critère d'évaluation principal, une mesure composite du décès cardiovasculaire ou de l'hospitalisation en raison d'une insuffisance cardiaque (p = 0,0000002). L'effet a été observé rapidement et a été, de manière générale, le même parmi les sous-groupes1.

Avis de non-responsabilité
Le présent communiqué contient des énoncés prospectifs que l'on peut reconnaître à l'emploi de termes tels que « fera », « dès que possible », « attendu » ou de termes similaires, ou par des déclarations explicites ou implicites relatives aux autorisations de mise en marché potentielles, ou de nouvelles indications ou étiquetage pour ENTRESTOMC ou aux revenus potentiels futurs générés par la vente de ENTRESTOMC Vous ne devriez pas accorder une confiance indue à ces énoncés. Ces énoncés prospectifs traduisent l'opinion actuelle de la direction au sujet d'événements futurs et impliquent des risques connus et inconnus ainsi que des incertitudes considérables. Si un ou plusieurs de ces risques ou incertitudes devaient se concrétiser, ou si certaines des hypothèses sous-jacentes devaient se révéler fausses, les résultats réels pourraient différer sensiblement de ceux exposés dans les énoncés prospectifs. Nous ne pouvons pas garantir qu'ENTRESTO™ sera soumis pour approbation ou approuvé pour d'autres indications ou étiquetages sur quelque marché que ce soit, ou à un moment donné. Nous ne pouvons pas non plus garantir qu'ENTRESTOMC sera soumis pour approbation ou approuvé pour la vente dans quelque marché que ce soit, ou à un moment donné. Nous ne pouvons pas non plus garantir qu'ENTRESTOMC connaîtra un succès commercial dans le futur ou atteindra un niveau précis de recettes. En particulier, les attentes de la direction relativement à ENTRESTOMC pourraient subir l'influence de divers facteurs, notamment : les incertitudes inhérentes à la recherche et au développement, y compris des résultats d'études cliniques inattendus et des analyses supplémentaires de données cliniques existantes; des mesures réglementaires imprévues, des retards ou encore la réglementation gouvernementale dans son ensemble; l'aptitude de la société à obtenir ou à conserver la protection de propriété intellectuelle; les conditions économiques et les conditions de l'industrie en général; la tendance mondiale vers une rationalisation des coûts liés aux soins de santé, y compris les pressions exercées relativement à l'établissement des prix et les problèmes de remboursement; des problèmes inattendus associés à la fabrication, et d'autres risques et facteurs décrits dans le formulaire 20-F que Novartis AG a déposé auprès de la US Securities and Exchange Commission. Novartis fournit les renseignements dans ce communiqué en date d'aujourd'hui et ne s'engage aucunement à diffuser une mise à jour des énoncés prospectifs décrits aux présentes à la suite de renseignements nouveaux, d'événements à venir ou autrement.

À propos de Novartis Pharma Canada inc.
Novartis Pharma Canada inc., un chef de file dans le domaine de la santé, se consacre à la recherche, à la mise au point et à la commercialisation de produits novateurs dans le but d'améliorer le bien-être de tous les Canadiens. En 2014, la compagnie a investi 76 millions de dollars en recherche et développement au Canada. Novartis Pharma Canada inc. compte environ 700 employés au Canada. Pour en savoir davantage, veuillez visiter le www.novartis.ca.

À propos de Novartis
Novartis propose des solutions de santé innovantes adaptées aux besoins changeants des patients et des sociétés. Basée à Bâle, en Suisse, Novartis offre une gamme de produits diversifiée qui satisfait le mieux possible à ces exigences : médicaments innovants, soins ophtalmologiques et produits pharmaceutiques génériques économiques. Novartis est la seule société mondiale à bénéficier d'une position de leader dans ces domaines. En 2014, le Groupe a réalisé un chiffre d'affaires net de 58 milliards de dollars américains, alors que la recherche et le développement a totalisé environ 9,9 milliards de dollars américains (9,6 milliards de dollars américains, hors pertes de valeur et amortissement). Les sociétés du Groupe Novartis emploient quelque 120 000 collaborateurs équivalents temps plein et les produits de Novartis sont disponibles dans plus de 180 pays à travers le monde. Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter le www.novartis.com.

ENTRESTO est une marque de commerce de Novartis Pharma Canada inc.

# # #

Références :


1 McMurray JJV, Packer M, Desai AS et al. Angiotensin-neprilysin inhibition versus enalapril in heart failure. N Engl J Med 2014;371:993-1004. doi: 10.1056/NEJMoa1409077.

2 Santé Canada. Ligne directrice à l'intention de l'industrie : évaluation prioritaire des présentations de drogues. Ottawa, 16 septembre 2002, mise à jour le 18 décembre 2008, page 2, consulté au : http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/alt_formats/hpfb-dgpsa/pdf/prodpharma/priordr-fra.pdf.

3 Fauci A et Longo D. Disorders of the Heart. Harrison's Principles of Internal Medicine. 17e éd.  2008;4:1442-1455.

4 Blais C et al. Assessing the burden of hospitalized and community-care heart failure in Canada. Can J Cardiol 2014;30:352-8 et Statistique Canada, Population selon le sexe et le groupe d'âge, 2013. Accessible au : http://www.statcan.gc.ca/tables-tableaux/sum-som/l02/cst01/demo10a-fra.htm

5 Brophy JM. Epidemiology of congestive heart failure: Canadian data from 1970 to 1989. Can J Cardiol 1992;8:495-498.

6 Comité consultatif des statistiques canadiennes sur le cancer de la Société canadienne du cancer. Statistiques canadiennes sur le cancer 2015, Société canadienne du cancer, Toronto, p. 47.

7 Institut canadien d'information sur la santé (ICIS). Aperçu des soins de santé au Canada selon les listes des 10 premiers résultats, 2011, p. 12. Accessible au : https://secure.cihi.ca/free_products/Top10ReportFR-Web.pdf.

8 Cook C et al. The Annual Global Economic Burden of Heart Failure. Int J Cardiol (2014), Table 5.

9 McMurray JJ, Packer M, Desai AS, et al. Dual angiotensin receptor and neprilysin inhibition as an alternative to angiotensin-converting enzyme inhibition in patients with chronic systolic heart failure: rationale for and design of the Prospective comparison of ARNI with ACEI to Determine Impact on Global Mortality and morbidity in Heart Failure trial (PARADIGM-HF). Eur J Heart Fail 2013;15:1062-1073. doi:10.1093/eurjhf/hft052.

10 Langenickel TH et Dole WP. Angiotensin receptor-neprilysin inhibition with LCZ696: a novel approach for the treatment of heart failure. Drug Discovery Today: Therapeutic Strategies. 2012;9(4).

11 Solomon SD et al. The angiotensin receptor neprilysin inhibitor LCZ696 in heart failure with preserved ejection fraction: a phase 2 double-blind randomised controlled trial. Lancet 2012;380(9851):1387-1395.

12 American Heart Association. Ejection Fraction Heart Failure Measurement, accessible au : http://www.heart.org/HEARTORG/Conditions/HeartFailure/SymptomsDiagnosisofHeartFailure/Ejection-Fraction-Heart-Failure-Measurement_UCM_306339_Article.jsp#

13 Owan TE et al. Trends in Prevalence and Outcome of Heart Failure with Preserved Ejection Fraction. N Engl J Med 2006;355:251-259. 20 juillet 2006. doi: 10.1056/NEJMoa052256.

14 Clinicaltrials.gov, NCT01035255 consulté le 17 août 2015.

SOURCE Novartis Pharma Canada inc.

Renseignements : Novartis - relations avec les médias: Patricia Tiramani, Novartis Pharma Communications, +1 514-633-7873, communications.camlph@novartis.com; +1 514-755 5831, mediarelations@spectrumadvisors.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.