Prendriez-vous un autoportrait pendant des funérailles?

Un nouveau sondage révèle que les tendances en matière de funérailles évoluent, mais que les gens considèrent toujours le sujet trop tabou pour en parler, même avec leurs proches.

TORONTO, le 13 oct. 2015 /CNW/ - Bien que les « autoportraits de funérailles » aient commencé à faire leur apparition dans la culture populaire, comme sur Instagram et Tumblr , même le président Obama en a pris un pendant le service commémoratif de Nelson Mandela, la majorité des gens n'ont aucunement l'intention d'apporter une perche à autoportraits la prochaine fois qu'ils iront rendre leur dernier hommage à un proche. Selon un nouveau sondage effectué pour Arbor Memorial Services, seulement cinq pour cent des Canadiens interrogés considèrent qu'il s'agit là d'une pratique acceptable pendant des funérailles. De plus, seulement sept pour cent d'entre eux se sentiraient à l'aise d'utiliser leur téléphone intelligent pour accéder à leurs réseaux sociaux pendant un service funéraire.

Nonobstant cette retenue, les funérailles évoluent rapidement, n'étant plus les rassemblements sombres d'antan où le port du noir était de rigueur, mais se transformant plutôt en événements hautement personnalisés, où règne souvent un air de fête et où l'on retrouve un peu de tout, y compris des processions en motocyclettes et des tournois de poker, pour tenter de saisir l'essence même du défunt.  Selon le sondage d'Arbor Memorial, près de la moitié des Canadiens (45 pour cent) veulent personnaliser leurs propres funérailles, et bon nombre d'entre eux (53 pour cent) les envisagent comme une « célébration de vie », plutôt que comme un deuil.

« Les directeurs de funérailles considèrent depuis toujours que leur rôle consiste à soulager le chagrin des gens, à leur offrir leur soutien pendant le processus de deuil et à leur donner l'occasion de se recueillir. De plus en plus, ce rôle consiste aussi à organiser à l'avance des événements uniques en leur genre et hautement mémorables », explique Brian Snowdon, président et chef de la direction, Arbor Memorial Services. « Peu importe la demande, nous encourageons toujours les gens à personnaliser leur service funéraire et sommes passés maîtres dans l'art de le faire. »

Un manque de dialogue

La majorité des répondants au sondage (68 pour cent) disent avoir « un peu » réfléchi à leurs dernières volontés, bien qu'une proportion presque aussi élevée d'entre eux (60 pour cent) n'en ait fait part à personne, ce qui obligerai leurs proches à prendre toutes les dispositions après leur décès et, potentiellement, à deviner ce qu'ils auraient voulu.

« Chez Arbor, nous disons qu'il y a jusqu'à 87 décisions à prendre ou tâches à accomplir au moment de planifier des funérailles et que si rien n'a été prévu à l'avance, il faut compter environ 72 heures pour voir à tous les détails », ajoute M. Snowdon. « Pour veiller au respect de vos dernières volontés et faire en sorte que vos parents et amis puissent se concentrer entièrement sur l'apport d'un soutien mutuel, vous devez réfléchir à ce que vous voulez et en faire part à vos proches. Les directeurs des funérailles contemporains peuvent vous aider. »

La question du sondage à savoir dans quelle mesure les répondants étaient au courant des dernières volontés de leur conjoint ou de leurs parents a davantage mis en lumière ce manque de dialogue troublant à l'égard des funérailles. Près de 70 pour cent d'entre eux ont admis qu'ils connaissaient seulement des détails sommaires au sujet des préférences de leur conjoint en matière de funérailles ou qu'ils n'avaient jamais abordé le sujet. Moins de quatre personnes sur dix (38 pour cent) disent connaître dans les moindres détails les préférences de leur conjoint en matière de funérailles.

La personnalisation peut être abordable

« Malgré le rôle vital que jouent les funérailles pour aider les gens à vivre leur deuil, à guérir et à commémorer un proche, la majorité des gens consacrent beaucoup plus de temps à la planification d'autres étapes importantes de leur vie », déclare M. Snowdon.  « En laissant à d'autres le soin de planifier vos funérailles, vous accordez essentiellement trois jours à une autre personne pour organiser un événement majeur - c'est beaucoup lui demander pendant une période affligeante. »

La planification préalable peut permettre la réalisation d'économies de coûts considérables, car elle veille à ce que l'achat de produits et services soit réglé immédiatement ou au fil du temps. En étant proactifs, les gens peuvent déterminer les souvenirs qu'ils souhaitent laisser, tout en permettant aux membres de leur famille de se concentrer sur le processus de deuil, plutôt que de devoir composer avec le stress lié aux nombreuses décisions à prendre.

Bien que toutes les funérailles soient différentes, il y a d'importantes mesures de base à prendre, et la personnalisation de certains de leurs éléments, comme les fleurs, la musique, le cercueil et même la nourriture, peut être abordable.

L'explosion imminente de « boomers »

À mesure que les baby-boomers du Canada atteignent l'âge de la retraite, ils apportent une perspective moderne à leurs dernières volontés. Par exemple, le sondage a révélé que plus de la moitié (55 pour cent) des Canadiens âgés de 55 à 64 ans veulent que leurs funérailles soient une célébration de leur vie.

« On s'attendrait peut-être à ce que ce soit les membres de la jeune génération qui prévoient rompre avec la tradition, mais ce sont plutôt les baby-boomers qui comptent faire les choses à leur façon, même après leur décès », ajoute M. Snowdon.  « Avant longtemps,  'unique' et 'personnalisé' seront les nouvelles normes. Or, Arbor personnalise les services funéraires depuis près de 70 ans. »

Au sujet d'Arbor Memorial Inc.
Arbor Memorial Inc. est une entreprise familiale canadienne qui fournit des droits d'inhumation, ainsi que des services de crémation, de funérailles et autres aux familles d'un bout à l'autre du pays. Établie en 1947, l'entreprise exploite actuellement 92 salons funéraires, 41 cimetières et 27 crématoriums. Vingt-trois de ses cimetières sont assortis de salons funéraires sur place, ce qui leur permet d'offrir des services complets aux clients. Les spécialistes hautement formés de ses salons funéraires et cimetières offrent des services et un soutien personnalisés à toutes les familles canadiennes.

Au sujet du sondage
Environics Research a effectué un sondage en ligne qualitatif auprès de 1 033 adultes canadiens entre les 14 et 17 août 2015. Les données ont été pondérées en fonction du Recensement de 2011 et été équilibrées selon l'âge et le sexe des répondants dans chaque région. Comme les sondages en ligne ne sont pas fondés sur des échantillons aléatoires, aucune marge d'erreur n'est indiquée.

SOURCE Arbor Memorial

Renseignements : Leanne Bull, Environics Communications au nom d'Arbor Memorial Inc, T : 416-969-2765, C : lbull@environicspr.com

Profil de l'entreprise

Arbor Memorial

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.