Première transaction de crédits compensatoires 100% québécois

Gaz Métro fait l'acquisition de 161 510 crédits compensatoires produits par Recyclage ÉcoSolutions inc. dans le cadre du système de plafonnement et d'échange de droits d'émission de gaz à effet de serre

MONTRÉAL, le 15 oct. 2015 /CNW Telbec/ - Gaz Métro a acquis les tout premiers crédits compensatoires générés au Québec dans le cadre du système de plafonnement et d'échange de droits d'émission de gaz à effet de serre établit par le gouvernement du Québec et lié avec celui de la Californie (le marché du carbone). Les 161 510 crédits compensatoires achetés à Recyclage ÉcoSolutions inc. (RES) proviennent de la destruction de 81 tonnes de CFC de 2009 à 2011, de puissants gaz à effet de serre (GES), contenus dans des vieux réfrigérateurs et autres appareils froids domestiques. La transaction, qui s'élève à plus de 2 M$, s'inscrit dans la vision de Gaz Métro d'assurer sa conformité au marché du carbone Québec-Californie tout en générant des retombées positives au Québec. Gaz Métro et RES ont par ailleurs conclu une entente  pour l'acquisition de crédits compensatoires supplémentaires que RES entend produire dans le futur.

« Dans le cadre de sa conformité à la règlementation du marché du carbone, Gaz Métro incite d'abord ses clients à réduire leur consommation de gaz naturel par ses programmes d'efficacité énergétique. Par la suite, les émissions de GES résiduelles doivent être compensées de différentes façons, notamment par des crédits compensatoires issus de projets de réduction de GES. Nous sommes heureux de conclure la première transaction de crédits 100% québécois. Le marché du carbone et la lutte aux changements climatiques représentent des opportunités pour une économie plus verte au Québec et nous sommes fiers d'y contribuer », a expliqué Stéphanie Trudeau, vice-présidente, Stratégie, communication et développement durable chez Gaz Métro.

« Nous sommes très fiers d'être la première entreprise québécoise à générer des crédits compensatoires sur le marché du carbone au Québec. Notre entente avec Gaz Métro est un important levier financier qui nous permet de poursuivre nos efforts afin de capter et de détruire les gaz réfrigérants provenant de dizaines de milliers de vieux réfrigérateurs qui autrement seraient en grande partie relâchés dans l'atmosphère », se réjouit Mathieu Fillion, directeur général de RES, la première entreprise en Amérique du Nord à extraire et à détruire les gaz réfrigérants contenus dans ces appareils.

Des opportunités à saisir
La filière de destruction de ces gaz, des halocarbures, est très prometteuse au Québec. « Il y a des opportunités à saisir dans cette filière, encore trop peu développée. Québec s'est donné des objectifs de réduction des émissions de GES. Pour les atteindre, il faut aller plus loin notamment en valorisant la destruction des gaz réfrigérants à base de HCFC ou HFC contenus dans les vieux réfrigérateurs. Harmoniser les normes environnementales et les protocoles des technologies propres avec ceux de la Californie serait aussi une façon concrète de permettre le développement de la filière au Québec », fait valoir Arnold Ross, directeur technique chez RES.

« Gaz Métro veut faire sa part dans la lutte aux changements climatiques et contribuer à générer des retombées positives pour le Québec. En ce sens, nous saluons les entreprises du Québec  qui, comme Recyclage ÉcoSolutions, investissent et travaillent à développer des technologies propres pour réduire les émissions de GES au Québec. Il faut soutenir leurs efforts pour leur permettre d'en faire encore plus », ajoute Stéphanie Trudeau de Gaz Métro.

Une transaction également à l'avantage des clients de Gaz Métro
Non seulement cette entente avec RES permettra de réduire les GES et de stimuler l'économie verte au Québec, mais elle minimisera les coûts de conformité que devront assumer les clients de Gaz Métro. En effet, le coût des crédits compensatoires acquis auprès de RES est moindre que le coût des unités d'émission vendues lors de la dernière enchère organisée conjointement par les gouvernements du Québec et de la Californie. « C'est aussi dans le souci d'effectuer les transactions les plus profitables pour nos clients que nous avons conclu cette entente avec RES. On réussit donc à réduire les coûts tout en investissant dans l'économie verte au Québec, soit une illustration concrète des retombées positives du marché du carbone », ajoute Vincent Pouliot, Chef de service, Marché du carbone et efficacité énergétique.

Gaz Métro en bref
Comptant plus de 6 milliards de dollars d'actifs, Gaz Métro est un important distributeur d'énergie. Principale entreprise de distribution de gaz naturel au Québec, elle y exploite un réseau de conduites souterraines de plus de 10 000 km qui dessert plus de 300 municipalités et rejoint plus de 195 000 clients. Gaz Métro est aussi présente au Vermont où elle dessert plus de 305 000 clients. Elle y est active sur le marché de la production d'électricité et celui de la distribution d'électricité et de gaz naturel. Gaz Métro s'implique dans le développement et l'exploitation de projets énergétiques porteurs et novateurs tels que le gaz naturel comme carburant et le gaz naturel liquéfié en remplacement d'énergies plus émissives, la production d'énergie éolienne et la valorisation du biométhane. Gaz Métro est un joueur clé du secteur énergétique qui prend les devants pour répondre aux besoins de ses clients, des régions et municipalités, des organismes communautaires et des collectivités, en plus de répondre aux attentes de ses associés (Gaz Métro inc. et Valener) et de ses employés. www.gazmetro.com

À propos de Recyclage ÉcoSolutions inc.
Entreprise spécialisée dans la gestion et le recyclage des appareils et équipements contenant des halocarbures, Recyclage ÉcoSolutions inc. a pour mission de développer et de mettre en place des technologies propres pour un recyclage optimal et sécuritaire d'appareils froids et une destruction des gaz réfrigérants et agents de gonflement. RES exploite des usines au Québec, au Manitoba et en Saskatchewan. Pour en savoir plus : www.recyclageeco.com.

 

SOURCE Gaz Métro

Bas de vignette : "Une première québécoise dans le marché du carbone Québec-Californie. Dans l’ordre habituel : Vincent Pouliot, Chef de service, Marché du carbone et efficacité énergétique chez Gaz Métro, Arnorld Ross, directeur technique Recyclage ÉcoSolutions et Mathieu Fillion, directeur général chez Recyclage ÉcoSolutions. (Groupe CNW/Gaz Métro)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20151015_C7046_PHOTO_FR_521313.jpg

Renseignements : Émilie Novales, COPTICOM, enovales@copticom.ca, 514 577-5838; Maude Hébert-Chaput, Gaz Métro, Conseillère, communication et affaires publiques, 514 598-3449, mhebert-chaput@gazmetro.com

RELATED LINKS
http://www.gazmet.com

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.