Première pelletée de terre officielle pour le pont-jetée temporaire de l'île des Sœurs

VERDUN, QC, le 2 oct. 2013 /CNW/ - L'honorable Denis Lebel, ministre de l'Infrastructure, des Collectivités et des Affaires intergouvernementales, et ministre de l'Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec, a procédé aujourd'hui à la première pelletée de terre officielle pour le pont-jetée temporaire de l'île des Sœurs.

« Je suis heureux de souligner le début de la construction du pont-jetée temporaire de l'île des Sœurs, un coup d'envoi des travaux de construction du nouveau pont pour le Saint-Laurent », a dit le ministre Lebel. « La construction de ce nouveau pont demeure une priorité pour le gouvernement du Canada. Le projet progresse bien et continue de respecter les échéanciers. »

Les travaux de ce pont-jetée temporaire devraient être achevés d'ici 2015. Ce pont de contournement sera en place jusqu'à ce que le pont de l'île des Sœurs soit remplacé définitivement dans le cadre de la construction du nouveau pont pour le Saint-Laurent.

Le ministre Lebel a profité de l'occasion pour faire une mise à jour sur le projet du nouveau pont pour le Saint-Laurent. Il a annoncé la publication du rapport final d'évaluation environnementale sur le site Web de l'Agence canadienne d'évaluation environnementale à www.ceaa-acee.gc.ca/050/documents-fra.cfm?evaluation=65574&type=1, ce qui constitue une étape clé pour le projet.

Il a aussi indiqué que, suite aux recommandations de la firme d'ingénierie Buckland & Taylor dans le cadre du programme de surveillance et de maintenance du pont Champlain, la société Les Ponts Jacques-Cartier et Champlain Incorporée (PJCCI) procède actuellement à des travaux pour maintenir la sécurité du pont, et que le gouvernement du Canada fait le nécessaire pour accélérer la construction du nouveau pont.

« La sécurité est une priorité pour notre gouvernement, c'est pourquoi PJCCI effectue les réparations nécessaires au pont Champlain, » a dit le ministre Lebel. « Nous allons allouer les ressources nécessaires pour accélérer le programme d'entretien du pont Champlain afin d'assurer qu'il demeure sécuritaire jusqu'à la mise en service du nouveau pont. De plus, nous élaborons un plan d'action visant à accélérer la mise en service du nouveau pont pour le Saint-Laurent, initialement prévue en 2021. »

Le 5 octobre 2011, le gouvernement du Canada a annoncé qu'il procéderait à la construction d'une nouvelle infrastructure pour remplacer le pont Champlain, l'un des ponts les plus achalandés au Canada. Le pont Champlain, où transitent chaque année des marchandises internationales d'une valeur de 20 milliards de dollars, est un corridor crucial pour l'économie régionale et pour celle du Canada tout entier. Le projet répond également aux objectifs des stratégies des portes d'entrée du Canada.

Le Plan d'action économique du Canada offre de nouvelles possibilités en matière de croissance, de création d'emplois et de prospérité à long terme. Grâce au leadership du gouvernement du Canada ainsi qu'aux solides assises économiques et financières du pays, l'économie canadienne s'est mieux rétablie de la récession mondiale que la plupart des autres pays industrialisés. Le Canada a fait figure de chef de file parmi les pays du G-7 pendant cette période de reprise, grâce à la création de plus d'un million de nouveaux emplois nets depuis juillet 2009.

Vous trouverez plus de renseignements sur le pont-jetée temporaire et l'évaluation environnementale ainsi qu'une mise à jour sur le projet du nouveau pont pour le Saint-Laurent dans les documents d'information ci-joints.

Pour en savoir plus au sujet du nouveau pont pour le Saint-Laurent, consultez le www.tc.gc.ca/nppsl.


Information



Pont-jetée temporaire entre Montréal et l'île des Sœurs

Le pont de l'île des Sœurs est un lien clé entre les autoroutes principales de Montréal et le pont Champlain qui est un corridor de commerce essentiel entre le Canada et les États-Unis.

Le 12 juillet 2012, le ministre Lebel a annoncé la construction d'un pont-jetée temporaire reliant l'île des Sœurs à Montréal, près du pont actuel de l'île des Sœurs, afin d'assurer la circulation efficace des personnes et des biens avant et pendant la construction du nouveau pont pour le Saint-Laurent. Le pont-jetée sera construit au coût de 92,2 millions de dollars, qui proviendront des fonds annoncés dans le Budget de 2013.

Ce pont-jetée sera construit à partir de deux culées empiétant sur l'eau et formant deux courtes jetées rattachées entre elles par un pont standard constitué de deux piliers. La conception retenue permet de réduire l'emprise sur l'eau de ce nouvel ouvrage en ciblant une section étroite du fleuve et ainsi diminuer les impacts sur l'environnement.

La construction du pont-jetée temporaire permettra à l'équipe du nouveau pont pour le Saint-Laurent de déterminer les besoins exacts pour la nouvelle structure permanente afin d'assurer qu'elle satisfasse les besoins actuels et à venir de tous les usagers. Il s'agit de l'option la plus efficace pour garantir la sécurité et pour minimiser les inconvénients et le ralentissement de la circulation.

Ce pont de contournement temporaire reliant l'île des Sœurs à Montréal disposera en tout de sept voies, soit trois voies dans chaque direction ainsi qu'une voie réservée aux autobus, en plus d'une piste pour les piétons et les cyclistes. Cette voie réservée aux autobus permettra de prolonger celle en place sur le pont Champlain aux heures de pointe et ce jusqu'à l'autoroute Bonaventure. Le pont-jetée sera en place jusqu'à ce que le pont de l'île des Sœurs soit remplacé définitivement dans le cadre de la construction du nouveau pont pour le Saint-Laurent.

Les travaux de ce pont-jetée temporaire devraient être achevés d'ici 2015, sous la gouverne de la société Les Ponts Jacques-Cartier et Champlain Incorporée. Le pont actuel de l'île des Sœurs sera alors fermé et démoli.

Octobre 2013


Information



Mise à jour sur le projet du nouveau pont pour le Saint-Laurent

Évaluation environnementale

Le rapport préalable final de l'évaluation environnementale a été publié sur le Registre canadien d'évaluation environnementale le 2 octobre 2013. Plus de 200 mesures d'atténuation ont été identifiées et seront prises en compte dans la conception du projet. Plusieurs études techniques seront aussi réalisées au cours des prochaines années.

Dossier d'affaires

Transports Canada, avec le support de PricewaterhouseCoopers (PwC), continue de faire avancer le dossier d'affaires qui sera remis au Ministre Lebel cet automne.

Qualité architecturale

Suite à plusieurs rencontres avec des experts nationaux, internationaux ainsi que les parties prenantes tenues au cours des derniers mois, Transports Canada et la Ville de Montréal ont produit un rapport conjoint. Les deux organisations feront des recommandations à leurs organisations respectives. Le rapport final de cette démarche sera remis au Ministre Lebel en octobre 2013 en vue d'une décision gouvernementale.

Approvisionnement

De nombreux contrats de services avec des experts-conseils sont en cours ou seront octroyés dans les prochains mois, notamment pour des études géotechniques, des services de modélisation de terrain 3D et d'arpentage et la rédaction des exigences techniques pour les systèmes de transport intelligents ainsi que pour les systèmes électriques et d'éclairage.

Accélération de la mise en service du nouveau pont

Le gouvernement du Canada élabore un échéancier accéléré pour la construction du nouveau pont pour le Saint-Laurent. Une mise à jour quant à l'échéancier révisé sera fournie à une date ultérieure.

Octobre 2013


Information



Évaluation environnementale : nouveau pont pour le Saint-Laurent

L'évaluation environnementale pour le projet du nouveau pont pour le Saint-Laurent a débuté le 22 janvier 2012. Ce processus prévoit les effets environnementaux du projet avant qu'il soit mis en œuvre.

L'évaluation environnementale :

  • cerne les effets environnementaux négatifs potentiels;
  • propose des mesures afin d'atténuer ces effets environnementaux négatifs;
  • identifie des effets environnementaux négatifs potentiels même après la mise en place des mesures d'atténuation;
  • inclut des programmes de suivi qui vérifient l'exactitude de l'évaluation environnementale et l'efficacité des mesures d'atténuation.

L'évaluation environnementale pour le projet du nouveau pont pour le Saint-Laurent s'est déroulée en deux temps. La description du projet et de l'environnement a été faite dans un premier rapport qui a été rendu public le 16 novembre 2012. Ensuite, la description des effets du projet sur l'environnement et l'élaboration des mesures d'atténuation a été l'objet d'un second rapport publié le 2 avril 2013. La consolidation de ces deux rapports constitue le rapport final, nommé « rapport d'examen préalable », lequel est signé par les autorités responsables impliquées dans cette évaluation environnementale soit Transports Canada, Pêches et Océans Canada et Environnement Canada.

Effets et mesures d'atténuation

L'évaluation environnementale a permis d'élaborer plus de 200 mesures permettant d'atténuer les effets du projet sur les composantes biophysiques de l'environnement ainsi que sur la qualité de vie des personnes vivant près du projet proposé. Le gouvernement fédéral s'assurera que toutes les mesures figurant dans le rapport et visant à minimiser les effets du projet sur l'environnement et sur les personnes qui habitent à proximité sont mises en oeuvre.

Portes ouvertes

Dans le cadre de l'évaluation environnementale, deux séries de portes ouvertes ont eu lieu dans la région de Montréal en décembre 2012 et en avril 2013. Ce fut l'occasion pour la population de rencontrer les spécialistes en environnement et de s'informer des différents aspects de l'évaluation environnementale. Fréquentées par plus de 1 000 citoyens, ces séries de portes ouvertes ont permis aux citoyens concernés de bénéficier d'échanges directs avec les responsables du projet.

De plus, l'équipe du nouveau pont pour le Saint-Laurent a aussi rencontré, à plusieurs reprises, des parties prenantes externes telles des représentants des principales municipalités situées près du projet proposé, du gouvernement du Québec, d'organismes non gouvernementaux et de la collectivité des Mohawks de Kahnawake.

Périodes de commentaires

La population a également été invitée à soumettre ses préoccupations et suggestions par écrit par l'entremise de trois périodes de commentaires ainsi que durant les portes ouvertes. Les première et deuxième parties du rapport d'évaluation environnementale contiennent une synthèse de l'ensemble des commentaires qui ont été soumis ainsi que les réponses des autorités responsables pour chacun de ces derniers. Les commentaires intégraux ont aussi été publiés dans des rapports distincts disponibles dans le Registre canadien d'évaluation environnementale.

Dans l'ensemble, les commentaires reçus démontraient une satisfaction générale à l'égard de l'évaluation environnementale. La plupart des commentaires portaient sur l'importance de réduire le plus possible les effets sur la qualité de l'air, le climat sonore et la fluidité de la circulation automobile durant les travaux. Ces préoccupations ont été prises en compte dans la rédaction du rapport d'examen préalable final, et plusieurs mesures d'atténuation ont été élaborées pour y répondre.

Somme toute, les commentaires reçus du public ont permis de bonifier divers aspects de l'évaluation environnementale.

Prochaines étapes

Tout au long des prochaines étapes du projet, et là où elles sont requises, des études environnementales supplémentaires seront réalisées afin de préciser les effets environnementaux et raffiner les mesures d'atténuation. Transports Canada maintiendra le dialogue établi avec les différentes parties prenantes.

Octobre 2013 

SOURCE : Gouvernement du Canada

Renseignements :

Marie-Josée Paquette
Attachée de presse 
Cabinet du ministre de l'Infrastructure, des Collectivités et des 
Affaires intergouvernementales, et 
ministre de l'Agence de développement économique du Canada
pour les régions du Québec, Ottawa
613-948-1838

Relations avec les médias
Transports Canada, Ottawa
613-993-0055

Transports Canada est en ligne au www.tc.gc.ca. Abonnez-vous à Nouvelles en direct et restez branchés par l'entremise des fils RSS et de TwitterFacebookYouTube et Flickr pour rester au fait des dernières nouvelles de Transports Canada.

Ce communiqué est disponible en d'autres formats pour les personnes vivant avec une déficience visuelle.


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.