Première édition de la Conférence internationale de l'aluminium du Canada - Une première initiative prometteuse pour les entreprises québécoises

MONTRÉAL, le 20 oct. 2013 /CNW Telbec/ - C'est lundi que débute le premier volet de la Conférence internationale de l'aluminium du Canada (CIAC), alors que pendant 4 jours, des représentants des entreprises et organismes les plus importants à l'échelle mondiale se rassembleront à Montréal et discuteront des défis qui les attendent au cours des prochaines années. Cette initiative, qui regroupera du 21 au 24 octobre une exposition internationale, des conférences et des formations spécifiquement liées à l'aluminium, est une première au Canada.

« L'aluminium a joué un rôle déterminant dans le développement économique du Québec et l'avenir de ce matériau est prometteur partout dans le monde. Le Québec doit maintenant relever le défi de la concurrence et des marchés étrangers, en faisant croitre toute sa chaîne de valeur de l'aluminium sur l'échiquier mondial », a précisé Jean Simard, président directeur général de l'Association de l'aluminium du Canada (AAC), qui organise la CIAC.

Ce premier volet de la CIAC portant sur les assemblages complexes, les extrusions et la production primaire de l'aluminium s'adresse autant aux architectes, aux ingénieurs, aux designers qu'aux décideurs publics ou privés. Elle leur permettra d'accéder à des expertises de pointe pour tous ceux voulant tirer le meilleur parti de ce matériau stratégique afin d'améliorer leur savoir-faire. En effet, en parallèle au salon des exposants, les conférences INALCO et AluSolutions permettront d'allier formation et information de pointe pour tous ceux voulant tirer le meilleur parti de ce matériau stratégique.

Ces rencontres seront suivies, au printemps 2014, par le second volet de la CIAC, qui réunira à Montréal parmi les plus grands spécialistes et conférenciers d'ici et d'ailleurs, afin de présenter leurs perspectives sur les questions liées aux applications de l'aluminium dans les transports, le développement urbain et ainsi que les meilleures pratiques dans la production d'aluminium primaire. Les entreprises d'ici sont donc invitées à deux rendez-vous stratégiques avec le marché mondial de l'aluminium dans le cadre de la CIAC qui débute à Montréal.

Julie Payette et John R. McDougall parmi les conférenciers

Parmi les conférenciers attendus au cours des prochains jours, notons la présence de Julie Payette et de John R. McDougall, respectivement directrice du Centre des sciences de Montréal (CSM) et président du Conseil national de recherches du Canada (CNRC), qui s'adresseront aux participants dans le cadre de deux dîners-conférences.

« Clé du changement dans une perspective de développement durable, l'aluminium est un matériau stratégique voué à un brillant avenir. C'est cela que nous voulons offrir et partager aux entreprises du Québec, alors que la demande pour l'aluminium va plus que doubler d'ici 2030 », insiste Jean Simard.

« Le train vers une plus grande utilisation de l'aluminium est déjà en marche ailleurs dans le monde, et les industries de deuxième et troisième transformation s'y installent déjà. Les possibilités sont nombreuses et les opportunités pour notre industrie sont colossales. L'aluminium permet de nombreuses nouvelles applications qui ne sont pas encore utilisées ou exploitées au Québec. Que ce soit les infrastructures, les ponts, l'électrification des transports ou les enjeux énergétiques, une multitude de problématiques peuvent trouver des solutions avec l'aluminium », poursuit M. Simard.

Pour plus de renseignements sur la CIAC, visitez le www.ciacmontreal.com/fr.

À propos de l'Association de l'aluminium du Canada

L'Association de l'aluminium du Canada (AAC) est un organisme à but non lucratif qui a pour mission de représenter l'industrie canadienne de l'aluminium auprès de la population, des pouvoirs publics, des utilisateurs actuels et potentiels d'aluminium, ainsi que d'autres intervenants du monde économique. L'AAC vise à informer ses différents publics sur les principaux enjeux et les retombées de cette importante industrie au Canada. Elle regroupe en une seule instance représentative les trois entreprises productrices d'aluminium du Canada : Alcoa, Aluminerie Alouette et Rio Tinto Alcan. Ces entreprises exploitent dix alumineries au Canada, dont neuf au Québec, et emploient plus de 10 000 personnes.

SOURCE : Conférence internationale de l'aluminium du Canada

Renseignements :

Mathieu Lavallée
514 947-7628
mlavallee@tactconseil.ca

Profil de l'entreprise

Conférence internationale de l'aluminium du Canada

Renseignements sur cet organisme

ASSOCIATION DE L'ALUMINIUM DU CANADA

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.