Pratiques de gestion douteuses d'AADNC - L'APNQL demande au Vérificateur général de faire enquête

WENDAKE, QC, le 19 févr. 2015 /CNW Telbec/ - L'Assemblée des Premières Nations du Québec et Labrador (APNQL) et le Conseil en Éducation des Premières Nations (CEPN) ont demandé, au Vérificateur général, Michael Ferguson, de se pencher sur ce qu'il considère être des cas flagrants de mauvaise gestion de la part du Ministère des Affaires autochtones et Développement du Nord Canada (AADNC), dans les programmes en éducation.

Le dossier transmis aujourd'hui au bureau du Vérificateur général, fait état de six (6) cas documentés qui démontre hors de tout doute que ces pratiques sont non seulement inadéquates, mais mettent en péril la mise en œuvre et le succès de ses programmes au niveau des communautés. Des retards injustifiables dans le transfert de fonds, des confirmations tardives de programmes scolaires, des modifications majeures et de dernières minutes dans les formulaires de reddition de compte, des erreurs de programmation dans ces mêmes formulaires, des modifications majeures sans préavis dans les programmes d'éducation, ne sont que quelques exemples de pratiques irresponsables dénoncées dans le dossier.

Depuis plusieurs années, le gouvernement fédéral a entrepris une campagne de dénigrement à l'égard de la situation des conseils de bandes. Or, les faits relatés dans le dossier font la démonstration qu'AADNC est souvent à la source même de nombreuses difficultés administratives que rencontrent les communautés.

« Alors que le gouvernement fédéral poursuit sa propagande en accusant les Chefs des Premières Nations de manquer de transparence, il ferme les yeux sur ses propres pratiques. Au nom de nos administrations locales, nous ne pouvons pas fermer les yeux sur de telles mesures abusives. Nous demandons au Vérificateur général de procéder à une étude minutieuse du dossier que nous lui soumettons », souligne le Chef Ghislain Picard.

« Ce que nous avons ici, c'est un gouvernement qui fait tout en son pouvoir pour pousser les Premières Nations à l'échec. Ils sont la preuve que le gouvernement actuel traite avec mépris les Premières Nations. Encore plus grave, il met sciemment en place des pratiques qui compromettent sérieusement la mise en œuvre des programmes destinés à l'éducation de nos jeunes. Les faits relatés dans notre analyse sont extrêmement préoccupants », déclare le Chef de Kitigan Zibi, Gilbert Whiteduck.

Le Chef national de l'Assemblée des Premières Nations, M. Perry Bellegarde, a déclaré : « J'ai souvent répété que le gouvernement fédéral doit faire preuve de transparence envers les Premières Nations. Le sous-financement du Canada pour les programmes d'éducation et pour d'autres services essentiels se traduit par un classement beaucoup plus faible des enfants et les familles des Premières Nations à l'indice de développement humain de l'ONU. Cette situation est inadmissible et discriminatoire et elle souligne la nécessité urgente d'avoir de nouveaux arrangements fiscaux. Il est temps que le Canada se penche sur cet enjeu pressant en matière de droits de la personne chez les Premières Nations. J'encourage le Vérificateur général à examiner à fond cette situation pour formuler des recommandations qui conduiront à une action immédiate. »

Exacerbés par cette situation, l'APNQL et le CEPN ont décidé de mettre à jour ces quelques cas faisant clairement la démonstration de mauvaise gestion par AADNC.

À propos de l'APNQL :
L'APNQL est une organisation régionale représentant 43 chefs des Premières Nations du Québec et du Labrador. Pour plus d'information, consultez son site Web, au www.apnql-afnql.com.

À propos du CEPN :
Le CEPN est un organisme qui œuvre depuis plus de 25 ans dans la réalisation du droit des Premières Nations d'exercer leur pleine compétence en matière d'éducation grâce à la mise en place d'un système d'éducation complet. Pour plus d'information sur le CEPN, consultez son site Web, au www.cepn-fnec.com.

SOURCE Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador

Renseignements : Mélanie Vincent, Cell. : 418 580-4442, melanievincent21@yahoo.ca

LIENS CONNEXES
www.apnql-afnql.com
www.cepn-fnec.com

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.