Pour une valorisation du personnel professionnel des cégeps - La FPPC-CSQ fait le point sur la situation au Cégep de Sherbrooke et au Collège Champlain de Lennoxville

SHERBROOKE, QC, le 16 mai 2017 /CNW Telbec/ - La Fédération du personnel professionnel des collèges (FPPC-CSQ), le Syndicat du personnel professionnel du Collège de Sherbrooke (SPPCS-CSQ) et l'Association des professionnels du Cégep Champlain de Lennoxville (APCCL-CSQ) revendiquent une plus grande reconnaissance du travail des professionnelles et professionnels dans les collèges.

La présidente de la FPPC-CSQ, Suzanne Tousignant, était de passage dans la région dans le cadre d'une tournée des syndicats de la Fédération à travers le Québec. « Étant peu nombreux et travaillant souvent dans l'ombre, plusieurs ignorent le rôle que le personnel professionnel joue auprès des étudiantes et étudiants, des autres catégories de personnel et des directions, la différence importante qu'ils font dans l'ensemble de la vie collégiale », constate-t-elle.

La situation au Collège Champlain de Lennoxville

De son côté, la présidente de l'APCCL-CSQ, Judith Beaudoin, dresse le portrait suivant de la situation du personnel professionnel au Collège Champlain de Lennoxville.

« Nous avons la chance d'avoir, dans notre Collège, du personnel professionnel de domaines variés dont l'expertise et l'importante contribution doivent être reconnues à leur juste valeur. Pensons notamment aux conseillers pédagogiques, aux aides pédagogiques individuels, aux conseillers à la vie étudiante, au conseiller en information scolaire et à l'analyste » explique Judith Beaudoin.

Elle ajoute qu'au « campus de Lennoxville du Collège Champlain, nous sommes six professionnelles et professionnels pour 1 200 élèves, ce qui est nettement insuffisant. Le nombre d'étudiantes et étudiants en situation de handicap est en hausse. Ces étudiants, qui ont des besoins particuliers et qui requièrent des services, représentent 10 % de l'effectif étudiant ».

La situation au Cégep de Sherbrooke

Pour sa part, la présidente du Syndicat du personnel professionnel du Collège de Sherbrooke, France Levesque, considère que « les professionnelles et les professionnels ont été grandement affectés par les nombreuses compressions budgétaires imposées par le gouvernement. Le personnel professionnel se retrouve présentement en situation de sous-effectif, ce qui n'est pas sans répercussions sur la santé des personnes. Au Cégep de Sherbrooke, on compte seulement une quarantaine de professionnelles et professionnels pour près de 6 000 étudiants, ce qui correspond à un ratio nettement insuffisant. »

Elle ajoute que l'engagement des professionnelles et professionnels est exemplaire et que leur impact est déterminant dans la réussite des étudiantes et étudiants. Pour assurer le maintien de cet engagement et attirer une relève de choix, il est primordial d'obtenir une meilleure reconnaissance du travail du personnel professionnel.

Plan d'action pour la pleine reconnaissance

À l'échelle québécoise, la présidente de la FPPC-CSQ déplore : « Avec les années, les fonctions des professionnelles et professionnels des collèges se sont complexifiées et leurs tâches se sont alourdies, sans que les conditions de travail ne se soient améliorées, même qu'à certains égards, elles se sont détériorées. En effet, les compressions des dernières années ont eu des effets négatifs importants sur les conditions de travail des professionnelles et professionnels qui vivent de plus en plus de pression, alors que les besoins augmentent continuellement. En contrepartie, certains résultats de la dernière négociation, comme les rangements dans la structure salariale, demeurent insatisfaisants. Pourtant, tous les acteurs du réseau collégial s'entendent pour dire que le travail accompli par les professionnels des cégeps est essentiel. »

Suzanne Tousignant dit espérer que le réinvestissement annoncé par le ministre des Finances se concrétisera en partie par l'ajout de ressources professionnelles dans les cégeps et que les rangements salariaux seront corrigés.

« En entérinant l'entente de principe négociée par le Front commun, nos membres ont choisi d'utiliser d'autres lieux pour revendiquer haut et fort des changements. La tournée entreprise auprès des 34 syndicats de la Fédération permet de rencontrer les membres afin de leur présenter un plan d'action visant la pleine reconnaissance du travail et de l'expertise du personnel professionnel collégial par de meilleures conditions de travail », conclut la présidente de la FPPC-CSQ.

Profil de la FPPC-CSQ

La Fédération du personnel professionnel des collèges (FPPC-CSQ) représente près de 1 200 professionnelles et professionnels répartis dans 34 cégeps et qui occupent 17 catégories d'emploi. Elle regroupe exclusivement du personnel professionnel de cégep.

Twitter : @csq_centrale

 

SOURCE Fédération du personnel professionnel des collèges (FPPC-CSQ)

Renseignements : Claude Girard, Conseiller en communication de la CSQ, Téléphone : 514 237-4432, Courriel : girard.claude@lacsq.org


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.