Pour une économie verte - Laure Waridel devient directrice exécutive du CIRODD

« Le monde de la recherche a un rôle fondamental à jouer pour que le Québec prenne le virage de l'économie verte. »  - LAURE WARIDEL

MONTRÉAL, le 14 sept. 2015 /CNW Telbec/ - Réjean Samson, directeur général du CIRODD et professeur titulaire au Département de génie chimique de Polytechnique Montréal, est fier d'annoncer la nomination de Laure Waridel à titre de directrice exécutive du Centre interdisciplinaire de recherche en opérationnalisation du développement durable (CIRODD) dont la mission est de « réaliser, coordonner, intégrer et transférer les recherches en opérationnalisation du développement durable afin de faciliter l'émergence d'une économie verte. »

Écosociologue, conférencière et communicatrice bien connue pour son engagement social et environnemental, Mme Waridel a cofondé Équiterre, une organisation qui incite les citoyens, les organisations et les gouvernements à faire des choix écologiques, équitables et solidaires.

«Pour opérationnaliser le développement durable, on doit être en mesure de tisser des liens », explique le professeur Réjean Samson. « Le CIRODD est le premier regroupement stratégique en développement durable au Québec. Il s'est doté d'objectifs interdisciplinaires ambitieux. Avec ses qualités de communicatrice et de rassembleuse, Laure saura provoquer des synergies inédites entre chercheurs de disciplines variées et acteurs sur le terrain.»

Sociologue (B. A., McGill, 1996) et environnementaliste (M. A., Victoria, 2002), Mme Waridel termine des études doctorales en anthropologie et sociologie du développement à l'Institut de hautes études internationales et du développement (IHEID) à Genève, en Suisse. Ses recherches portent sur l'émergence d'une économie écologique et sociale au Québec.

À la lumière des études qu'elle a menées sur le terrain, Laure Waridel soutient que « le Québec dispose d'attributs sociaux, de savoir-faire et de capacités productives locales qui lui permettraient de s'engager de manière exemplaire dans la modernisation écologique de son économie. Mais encore faut-il se donner les outils pour y parvenir, bien les faire connaître et les utiliser. Voilà pourquoi la mission du CIRODD est si pertinente. Pour faire face aux défis environnementaux, sociaux et économiques actuels, il est devenu urgent d'opérationnaliser le développement durable d'un bout à l'autre de la chaîne économique. »

Pour Laure Waridel, opérationnaliser le développement durable, c'est faire le trait d'union entre la recherche et l'action.  Elle compte faire du CIRODD un écosystème de référence qui permettra d'instaurer une rigueur scientifique dans la prise de décisions qui faciliteront la transition vers une économie verte. Selon elle, le terme développement durable a trop souvent été galvaudé.

Laure Waridel constate cependant que certaines entreprises  sont prêtes à aller plus loin en matière de développement durable que ce que prescrivent les gouvernements. Le respect de la norme ISO 26 000 ou de la certification FSC (du Forest Stewardship Council) est devenu un prérequis pour avoir accès à certains marchés. Ce faisant, ces entreprises opérationnalisent le développement durable de manière très concrète.

Pour Laure Waridel, le mandat qu'elle entreprend au CIRODD s'inscrit dans la continuité de son engagement en tant qu'intellectuelle publique et vulgarisatrice qui favorise le dialogue entre les parties prenantes.  «Le développement durable est un processus, pas une fin en soi. Il y a toujours moyen d'améliorer ses pratiques, quelle que soit la place que l'on occupe dans la société, individuellement et collectivement », dit-elle. « Nous sommes à un moment de l'histoire où le dialogue s'impose pour mettre en place de vraies solutions. C'est aujourd'hui que nous choisissons ce que sera demain.»

À propos du CIRODD
Situé à Polytechnique Montréal, le Centre interdisciplinaire de recherche sur l'opérationnalisation du développement durable (www.cirodd.org) a été créé en novembre 2013. Il vise à assurer un environnement de recherche synergique pour les chercheurs de disciplines variées qui désirent réaliser des recherches en interdisciplinarité dans le but de produire des connaissances et outils favorisant une transition vers l'économie verte.

Le CIRODD est composé de plus de 80 chercheurs reconnus dans les domaines de l'analyse du cycle de vie, de la réingénierie des procédés, du génie des procédés, de l'écoconception, de la symbiose industrielle, de la logistique verte, de la mesure et de l'analyse de la durabilité, de la responsabilité sociale des entreprises, des politiques et législation de l'environnement, de l'économie verte et de l'innovation durable. Leurs travaux et ceux de leurs 700 étudiants se déploient sur tout le territoire québécois et rayonnent à l'étranger.

Institutions participant au CIRODD

  • Quatre universités principales : École de technologie supérieure, Polytechnique Montréal, Université du Québec à Montréal et Université Laval.
  • Sept autres universités : HEC Montréal, McGill, Université de Montréal, Université de Sherbrooke, Université du Québec à Chicoutimi, Université du Québec à Trois-Rivières et Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue.
  • Cégeps : Cégep de St-Félicien et Cégep du Vieux-Montréal.
  • Centre de transfert technologique en écologie industrielle (CTTÉI) du Cégep de Sorel-Tracy
  • Centre d'étude en responsabilité sociale et écocitoyenneté (CÉRSÉ)

Le CIRODD existe grâce au financement du Fonds québécois de recherche sur la nature et les technologies (FRQNT) et du Fonds québécois de recherche société  et culture (FRQSC).

À propos de Polytechnique Montréal
Fondée en 1873, Polytechnique Montréal est l'un des plus importants établissements d'enseignement et de recherche en génie au Canada. Polytechnique occupe le premier rang au Québec pour le nombre de ses étudiants aux cycles supérieurs et l'ampleur de ses activités de recherche. Avec plus de 43 000 diplômés, Polytechnique Montréal a formé près du quart des membres actuels de l'Ordre des ingénieurs du Québec. L'institution donne son enseignement dans 15 disciplines du génie. Polytechnique compte 265 professeurs et plus de 8 000 étudiants. Son budget annuel de fonctionnement s'élève à plus de 200 millions de dollars, dont un budget de recherche de 80 millions de dollars.

 

SOURCE Polytechnique Montréal

Renseignements : Disponible pour des entrevues : Laure Waridel, directrice exécutive du CIRODD; Renseignements médias et demande d'entrevues : Annie Touchette, Conseillère principale, Communications, Polytechnique Montréal, Cellulaire : 514 231-8133, annie.touchette@polymtl.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.