Pour l'amélioration des conditions de travail dans les soins à domicile

MONTRÉAL, le 4 janv. 2012 /CNW Telbec/ - Un guide de bonnes pratiques organisationnelles visant à favoriser la qualité des emplois dans les services de soins et d'aide à domicile (SAD) vient d'être publié par l'Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST). Élaboré par des membres de deux équipes de recherche, l'IRSST au Québec et le Service de psychologie du travail de l'Université de Mons en Belgique, ce projet a été financé par la Ve Commission mixte permanente de coopération Québec/Wallonie-Bruxelles.

Basée sur plusieurs sources de données et sur l'observation du travail réel autant au Québec qu'en Belgique, les recherches utilisées pour cette synthèse se sont déroulées en étroite interaction avec les intervenants de terrain. Elles ont permis de dégager des recommandations en vue d'améliorer les conditions de travail, de mieux prévenir les risques en santé et en sécurité du travail (SST) et de revaloriser des métiers traditionnellement féminins.

S'adressant à tous les acteurs des SAD et plus particulièrement aux employeurs, ce guide fournit des pistes de bonnes pratiques organisationnelles. Il met l'accent notamment sur la nécessaire coordination des acteurs afin que chacun sache précisément ce qu'il doit faire. « Pour éviter les conflits, les tâches de chacun doivent être mieux définies, y compris celles qui ne sont pas sous la responsabilité du personnel des SAD. De plus, ceci doit être bien communiqué aux clients et à leur entourage dès le début d'une prise en charge. Un contrat de bientraitance réciproque pourrait même être conclu entre les SAD et leurs clients », explique la chercheure Esther Cloutier.

Plusieurs problèmes de SST liés aux postures contraignantes peuvent être résolus en associant les auxiliaires familiales et sociales (AFS) à l'aménagement de l'environnement de travail à domicile, notamment par l'installation de douche téléphones, de barres d'appui et de tapis antidérapants.

Stabiliser les situations de travail en évitant de changer fréquemment les clients du personnel et laisser une latitude dans la gestion des routes de travail apporteraient une plus grande satisfaction autant de la part des AFS que de la clientèle. « La stabilité ne veut pas dire qu'il faille toujours attribuer les cas lourds aux mêmes personnes, ce qui peut être source d'épuisement professionnel. Les cas lourds pourraient être répartis entre plusieurs AFS », précise la coauteure Agnès Van Daele.

Le guide recommande également la concertation pluridisciplinaire par le biais de réunions formelles et informelles, de formation continue et adaptée à l'évolution du profil de la clientèle, de transmission des savoir-faire ainsi que l'organisation de l'intégration et de l'accueil des novices dans les milieux de travail.

Le guide est disponible à www.irsst.qc.ca/media/documents/PubIRSST/RG-718.pdf

SOURCE INSTITUT DE RECHERCHE ROBERT-SAUVE EN SANTE ET EN SECURITE DU TRAVAIL (IRSST)

Renseignements :

Jacques Millette
Responsable des affaires publiques
IRSST
514-288-1551, poste 210

Profil de l'entreprise

INSTITUT DE RECHERCHE ROBERT-SAUVE EN SANTE ET EN SECURITE DU TRAVAIL (IRSST)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.